Dossier IA79014627 | Réalisé par
Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ferme
Auteur
Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté de communes du Thouarsais - Saint-Varent
  • Commune Glénay
  • Adresse 1 rue du moulin
  • Cadastre 1830 A 702  ; 1930 A 693 , 702 , 703  ; 2017 OA 998
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    jardin, cour, grange, étable

Cette ferme qui figure sur le cadastre napoléonien, était composée d'un logis, d'un logement manouvrier et de dépendances : grange, étable, écurie, ... Aujourd'hui deux des dépendances n'existe plus.

La ferme a été agrandie à la fin du 19e siècle par l'ajout de deux hangars agricoles et le logement de manouvriers a été restauré. Puis au milieu du 20e siècle, d'autres granges sont ajoutées au nord et à l'ouest. Enfin, une maison est construite en 1947 par Étienne Baillargeat, à l'emplacement d'un ancien bâtiment détruit.

  • Période(s)
    • Principale : 19e siècle , daté par source
    • Secondaire : 4e quart 19e siècle, 2e quart 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1947, daté par source
  • Auteur(s)

Située près de l'église de Glénay, cette ferme est constituée de bâtiments dissociés s'organisant autour d'une cour.

La maison de plan carré en béton est construite en fond de parcelle. La façade principale sur cours présente un avant-corps ajouré d'une travée d'ouvertures et d'un arrière-corps percé de la porte d'entrée. Celle-ci est surmontée d'un balcon à garde-corps en béton et d'une porte-fenêtre. La façade antérieure, sur jardin, présente trois travées d'ouvertures. La travée centrale est composée d'une porte-fenêtre en rez-de-chaussée surmontée d'une baie et encadrée par deux travées symétriques. Toutes les baies sont précédées d'appuis saillants en béton. Sous l'avant-toit figurent une fausse corniche et un bandeau peint en blanc.

Le logement manouvrier, de plan carré présente un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. Les maçonneries en moellon de granite sont couvertes d'un enduit ciment. La toiture à deux pans est en tuile creuse. La façade principale est percée de deux travées : une porte et une fenêtre surmontées de deux fenêtres à linteau surbaissé. Le pignon sur rue est percé d'une porte en rez-de-chaussée et d'une porte à l'étage accessible par l'escalier accolé à la façade.

Les deux hangars agricoles au nord sont en moellon de granite enduit et couvert d'un toit à deux pans en tuile. Le pignon sud-est, percé d'une porte charretière encadrée par deux jours. Les baies sont en granite à linteau en arc surbaissé. Le pignon sud-ouest, présente deux portes et un jour en granite, surmontés de deux jours en béton.

  • Murs
    • granite moellon enduit
    • béton béton armé crépi
  • Toits
    tuile creuse, béton en couverture
  • Plans
    plan carré régulier, plan rectangulaire régulier
  • Étages
    1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à deux pans pignon couvert
    • appentis
    • terrasse
  • Escaliers
    • escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
    • escalier intérieur
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée
Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Communauté de communes du Thouarsais
Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers