Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA23002028 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, poulailler, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Bonnat
AdresseCommune : Méasnes
Lieu-dit : Marmeron
Adresse : 12
Cadastre : 1836 C 142 ; 2008 AN 86

Le logis ainsi qu'une partie de la grange-étable figurent sur le cadastre de 1836 et dateraient donc de la première moitié du 19e siècle. Dans le courant du 20e siècle, la grange-étable a été agrandie, ou reconstruite, tandis qu'un bâtiment, aujourd'hui gîte rural, a été construit au sud du logis. Le logis pourrait également avoir été en partie repris, une première fois en brique dans la deuxième moitié du 19e siècle (?) et une seconde fois dans le courant du 20e siècle.

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 20e siècle , (?)

La ferme se situait autrefois au lieu-dit Le Gacher, au nord-est de la commune, à proximité immédiate du village de Marmeron auquel elle appartient aujourd´hui. De plan concerté, elle se compose d´un logis, auquel est accolée une porcherie surmontée d´un poulailler, d´une grange-étable dissociée et d´un bâtiment utilisé aujourd´hui comme gîte rural. Le logis est un bâtiment de plan rectangulaire, construit en moellon de granite partiellement enduit, s´élevant sur deux niveaux dont un étage sous toit. Le toit à longs pans, couvert en ardoise et surmonté de trois souches de cheminée en brique, est ouvert au sud par une lucarne pendante à deux pans, bâtie en bois et protégée par un garde-corps également en bois. La façade sud, couronnée d´une corniche en brique, présente six travées, la septième ayant été remplacée par une porte charretière. Toutes les ouvertures présentent des encadrements harpés à linteaux droits en pierre de taille, à l´exception de la fenêtre située sous la lucarne, dont les jambages harpés et le linteau en arc segmentaire sont en brique. Cette ouverture pourrait avoir été percée ultérieurement, probablement dans la deuxième moitié du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Les linteaux des trois ouvertures ouest de la façade sont également surmontés d´arcs de décharge en bâtière (granite) tandis que les encadrements de la porte charretière sont dissimulés par du ciment. Une allée constituée de dalles de pierre conduit à la porte d´entrée principale du bâtiment. Contre le pignon est de la maison est accolée une porcherie, surmontée d´un poulailler. Couverte d´un toit à un pan en tuile plate, elle est construite en moellon de granite et présente sur sa façade sud une porte donnant accès à la porcherie, surmontée d´un accès au poulailler. La grange-étable se dresse perpendiculairement au logis. De plan rectangulaire, elle est construite en moellon de granite enduit et couverte d´un toit à longs pans en tuile mécanique. Elle a vraisemblablement été reprise ou reconstruite au cours du 20e siècle, et a été agrandie au nord par un hangar. S´élevant sur deux niveaux, elle est ouverte à l´est par une porte de grange surmontée d´un linteau rustique en bois, une porte d´étable surmontée d´une seconde porte, et une baie de petite dimension. La façade ouest n´est ouverte que par une porte d´étable et une petite baie tandis que l´unique ouverture du pignon sud est fermée par une grille. Au sud du logis de la ferme, se dresse un bâtiment abritant aujourd'hui un gîte rural. De plan carré, il est construit en moellon de granite et couvert d´un toit à longs pans en ardoise surmonté d´une souche de cheminée en brique. Comprenant deux niveaux dont un étage sous toit, il est ouvert à l´ouest par deux portes dont les pierres de taille des jambages harpés et des linteaux droits sont chanfreinées. Les linteaux sont également surmontés d´arcs de décharge en bâtière. Sur le pignon nord, la fenêtre du rez-de-chaussée présente des encadrements identiques tandis que la fenêtre de l´étage est marquée par des encadrements en bois. Plusieurs abreuvoirs et une pierre d´évier sont visibles dans la cour formée par cet ensemble de bâtiments.

Mursgranite moellon enduit partiel
granite pierre de taille
brique
bois
Toitardoise, tuile mécanique, tuile plate
Plansplan allongé
Étagesétage de comble
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme en éléments dissociés
État de conservationinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.