Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA86010478 réalisé en 2017

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, communs, dépendance, puits, grange, toit à porcs, grange, écurie, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Jouhet
Lieu-dit : la Canne
Cadastre : 1840 D2 515 ; 1943 D2 330, 331 ; 2016 D2 492

La Canne est figurée sur la carte de Cassini, en aval d'étangs qui constituent la source du Chambon et en amont du hameau de Rillé.

Si le manoir a conservé le plan qu'il avait sur le cadastre de 1840, la ferme a été entièrement reconstruite dans la seconde moitié du 19e siècle sur une parcelle déjà occupée par une ferme (D2 515), mais avec une implantation totalement différente des bâtiments.

La date 1860 est portée sur la charpente de la grange ouest, avec le nom du charpentier : " L'[an] 1860 Peignon fils ".

La date 1922 et la signature F. Peignon (probablement Félix Peignon) sont portées sur la charpente de la grange orientale. Il s'agit vraisemblablement de travaux de restauration sur la charpente.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1860, porte la date
1922, porte la date
Auteur(s)Auteur : Peignon Félix
Peignon Félix

Charpentier, entrepreneur à Jouhet en 1907.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
charpentier signature
Auteur : Peignon Fils charpentier signature

La ferme dépendant du château a été installée au nord de celui-ci, tournant le dos à la propriété. Reconstruite dans la seconde moitié du 19e siècle, elle s'organise en U autour d'une cour ouverte vers le nord.

Au fond de la cour, face au chemin d'accès, se trouve un grand bâtiment en rez-de-chaussée avec étage de comble. Ce bâtiment, couvert d'un toit à longs pans et croupes refait en tuiles mécaniques, abrite le logement au centre et des étables de chaque côté. Le puits est situé en avant, près de la porte. Le contour des baies se détachait sur l'enduit par une peinture blanche, avec en signe de protection des croix peintes à la chaux au-dessus de l'une des portes et de l'un des jours de l'étable à droite. C'est l'un des rares témoignages de cette pratique, courante au début du 20e siècle, qui subsiste sur la commune de Jouhet, avec celles du domaine de la Sarigaudière et d'une bergerie à la Vigerie.

Deux grandes granges-étables à façade sur le mur gouttereau, avec de vastes espaces de stockage au-dessus des étables, occupent les ailes en retour à l'est et à l'ouest de la cour.

La grange orientale a été agrandie vers le nord par des écuries dont les trois portes sont couvertes en plein cintre de pierre calcaire, alors que la baie de l'étage de stockage présente des piédroits et un arc en plein-cintre en brique et un appui en calcaire. Sur le mur-pignon nord, les ouvertures (une porte et deux fenêtres d'étables à barreaux) ont des encadrements en bois.

Un toit à porcs, qui n'a pas conservé son enclos, est adossé au nord de ce bâtiment. Il est couvert d'un toit à longs pans en tuiles creuses. Il est surmonté d'un petit espace de stockage avec accès par une porte en plein cintre à encadrement en brique sur le mur pignon nord.

Murspierre moellon enduit
Toittuile mécanique, tôle nervurée, tuile creuse
Plansplan régulier en U
Étagesen rez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans croupe
toit à longs pans
Typologiesferme à bâtiments dispersés ; logement sans travée ; croix peinte à la chaux ; logement sans travée ; encadrement en bois ; grange à façade en gouttereau
Techniquespeinture
Représentationscroix chronogramme
Précision représentations

Croix peintes à la chaux au-dessus de la porte et du jour de la dépendance à droite sur la façade nord du bâtiment sud.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral, plan d'assemblage et 28 feuilles, A. Joyaux Géomètre de première classe, Alagille géomètre secondaire, terminé en août 1840.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4P 4990 à 4998
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.