Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA23002004 réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéeslogis, grange, étable, remise agricole, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : La Chapelle-Baloue
Lieu-dit : Coculet
Cadastre : 1825 C 67, 68, 69, 70, 71, 73, 74, 75  ; 2008 C 93, 95, 97, 537, 538

Une partie des bâtiments de cette ferme existait déjà lors de l'élaboration du cadastre en 1825. Un bâtiment au sud-ouest n'existe plus. La maison en ruine est la partie la plus ancienne, probablement datée du 18e siècle, tandis qu' en face le bâtiment en bloc à terre a sans doute été construit au début du 19e siècle. Le logis, remanié au milieu du 20e siècle, a fait l'objet de plusieurs modifications et a été rehaussé. La toiture de la grange a été refaite en 1998.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : limite 18e siècle 19e siècle , daté par source
Principale : milieu 20e siècle , daté par source

La ferme devait autrefois être à bâtiments dissociés : une maison en deux parties, bâtie sur une cave et munie d'un fournil, était jouxtée par deux granges étables, une remise et une porcherie. La partie sud-est de la ferme a été délaissée lors de la construction du logis récent. Les granges-étables sont construites en moellon de granite, avec des chaînages d'angle en pierre de taille et des linteaux droits en bois à l'exception de l'une des portes d'étables de la grange qui jouxte le logis récent dont le linteau en arc segmentaire est en pierre de taille. La grange sud-ouest est couverte en ardoise tandis que celle au nord est couverte en tuile plate. L'appareil des bâtiments devait autrefois être intégralement recouvert par un enduit. La maison ancienne, qui devait également être enduite à l'origine, comporte deux parties : l'une originelle dotée d'un comble à surcroîts, l'autre légèrement ultérieure abritant le fournil. Cette extension a entraîné la réfection du pignon qui surplombe l'entrée de la cave, en arc cintré chanfreiné. Cet accès est désormais protégé par un porteau maçonné, au-dessus duquel se trouve la bouche du four en tuile plate. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille, la plupart chanfreinés, certains avec des linteaux aux angles arrondis. Une cheminée en granite se dresse toujours au-dessus de l'emplacement du four, tandis que la partie logis est munie d'une cheminée en brique. La partie la plus ancienne est couverte en tuile plate, tandis que la couverture de la partie abritant le four a été refaite en tuile mécanique. Des reprises en ciment sont visibles à plusieurs endroits.

Mursgranite moellon enduit partiel
pierre
bois
brique
ciment
enduit
Toitardoise, tuile plate, tuile mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme en bloc à terre sous deux niveaux de ligne faîtière : logis à un étage
État de conservationinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Belzic Céline
Belzic Céline

Chargée de recherche, Conservation du Patrimoine, Conseil départemental de la Creuse, 2008-2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.