Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA00045079 réalisé en 1976

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, communs, four, four à pain, mare, mur de clôture, abreuvoir, grange, logement, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Jouhet
Lieu-dit : le Chambon
Cadastre : 1840 H1 115-117 ; 1943 H1 46, 47 [Idem en 2016] ; 1840 F2 211 ; 1943 F2 121 [Idem en 2016]

Un document de 1450 cité par Rédet mentionne un Villagium de Campo Bono. Le Chambon est cité parmi les possessions de la maison-Dieu de Montmorillon en 1544. Un fief de haute justice de Jouhet est localisé en 1745 près du ruisseau du Chambon.

La ferme du Chambon est mentionnée sur la carte de Cassini.

Les bâtiments figurés sur le plan cadastral de 1840, section H1, ne correspondent pas aux bâtiments actuels.

Un ancien logement servant de remise agricole date probablement du 18e siècle. La bergerie qui lui est adossée vers le sud-ouest, non chaînée au logement, est plus récente. La bergerie envahie par la végétation qui comporte la même orientation fait probablement partie de ce même ensemble. Un autre bâtiment, cadastré sur la section F2, porte un linteau armorié en remploi.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

L'ensemble des bâtiments s'organise autour d'une cour ouverte (voir plan schématique sur le plan cadastral de 2016).

L'ancien logement est orienté nord-ouest-sud-ouest, comme une petite bergerie, aujourd'hui envahie par la végétation et située au sud de la parcelle.

Les autres bâtiments sont orientés nord/sud et est/ouest.

L'ancien logement transformé en remise agricole présente des chaînes d'angles irrégulières en pierre calcaire et des murs en moellons partiellement enduits. Il est couvert d'un toit à longs pans en tuiles creuses. Il est en rez-de-chaussée avec un comble éclairé uniquement sur le mur pignon. Sa façade sud-est présente, de gauche à droite, une grande fenêtre, une porte et une pierre d'évier très débordante. Dans le prolongement, sous le même toit et formant donc une ferme bloc en longueur, se trouvent d'anciennes étables. La porte de gauche de l'étable a un encadrement mouluré en cavet. Un fût monolithe polygonal est posé sur la gauche de la façade. Le pignon sud-est de la dépendance est aveugle à l'exception d'un jour en plein cintre en brique qui permet l'aération du comble.

Une bergerie est adossée à l'arrière, vers le nord-est, sans chaînage sur le mur pignon. Son toit en appentis couvert de tuiles creuses prolonge le pan nord-est du toit de l'ancien logement. Dans l'angle sud-est du bâtiment prend place un poulailler avec une pierre d'envol saillante.

Le bâtiment le plus à l'est, couvert d'un toit à longs pans en tuiles creuses, présente sur sa façade nord une porte et une fenêtre avec un linteau chanfreiné en remploi, qui porte des armoiries difficilement lisible. Il s'agit d'un ancien logement du côté nord et d'un ancien four à pain et buanderie côté sud.

Un puits à margelle circulaire et superstructure métallique se trouve au sud de ce bâtiment.

Les bâtiments de la ferme proprement dite s'alignent avec au nord, le logement, à l'ouest la grange-étable en retour d'équerre et entre ces deux bâtiments, le toit à porcs. Tous comportent des chaînage d'angle réguliers en pierre calcaire, des encadrements de baies en pierre calcaire et des murs en moellons enduits.

Le logement est couvert d'un toit à longs pans en tuile creuse. Il comporte un rez-de-chaussée et un étage de comble, avec trois ouvertures sur le comble et cinq au rez-de-chaussée. L'évacuation de la pierre d'évier est peu débordante.

Le toit à porcs est précédé d'un enclos protégé par un haut muret. Il est couvert d'un toit en appentis en tuile creuse. Une petite ouverture haute centrale donne accès à un étage de stockage au-dessus des soues.

La grange-étable présente sur façade en gouttereau, à droite une grande porte charretière à linteau en bois et à gauche les étables surmontées d'espaces de stockage.

Murspierre moellon enduit partiel
Toittuile creuse
Plansplan régulier
Étagesrez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
appentis
Typologiesferme à bâtiments dispersés ; grange à façade en gouttereau ; ferme bloc en longueur
Techniquessculpture
Représentationsarmoiries
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 85 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Reix [Jean Baptiste] Florentin
Reix [Jean Baptiste] Florentin ( - 11/08/1983)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.