Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA79014604 réalisé en 2019

Fiche

Parties constituantes non étudiéescour, grange, porcherie, écurie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Thouarsais - Saint-Varent
AdresseCommune : Glénay
Adresse : 6 rue
du Breuil
Cadastre : 1830 A 10 ; 2017 OA 723, 724

Le logis de la ferme date de la fin du Moyen-âge comme l'attestent certaines caractéristiques architecturales la charpente sculptée, les baies chanfreinées, les fenêtres à coussièges et les deux cheminées. Celle du rez-de-chaussée est identique à l'une des cheminées du château de Glénay. Au 19e siècle des modifications ont été apportées : percement de fenêtres et installation d'un potager. Enfin, au 20e siècle, la pièce unique du rez-de-chaussée est séparée en deux pièces par une cloison en bois.

Période(s)Principale : 15e siècle, 19e siècle , daté par source
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle , daté par source

Cette ferme située dans le bourg, se compose d'un logis et de dépendances s'organisant autour d'une cour.

Le logis de plan rectangulaire en moellon de granite s'élève sur deux niveaux. La toiture en tuile creuse est couronnée d'une cheminée en briques plates. La façade principale orientée ouest, est percée en rez-de-chaussée d'une porte chanfreinée à linteau droit et de deux jours chanfreinés. A l'étage, la fenêtre chanfreinée porte la trace d'anciens barreaux. La façade arrière est percée d'un ensemble de baies à feuillures. La fenêtre de l'étage présente la trace d'anciens barreaux.

A l'intérieur, l'escalier droit en granite est accolé au mur ouest et un évier est percé dans l'épaisseur du mur. La grande cheminée à faux manteau et à consoles sculptées en granite est adossée au mur pignon nord, à côté le potager est engagé dans ce même mur. Un cloisonnement plus récent sépare la pièce en deux à l'emplacement de la poutre maitresse. Un placard est creusé dans le mur est. A l'étage une seconde cheminée également à consoles sculptées utilise le même conduit que celle du rez-de-chaussée. Deux fenêtres présentes un coussiège, au fond de la pièce une niche sert de placard. Une des pièces maîtresses de la charpente est sculptée.

Le logis se prolonge au nord par des dépendances en moellon : granges, étable, écurie et porcherie.

Mursgranite moellon
brique
Toittuile creuse mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étages1 étage carré
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
État de conservationmauvais état
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Gallais, Henri. Glénay, son vieux château, son église fortifiée depuis les temps les plus reculés jusqu'à la Révolution. Niort, 1936.

    Médiathèque, Thouars : Fonds Poitevin n°125
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes du Thouarsais (c) Communauté de communes du Thouarsais - Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.