Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA23001911 réalisé en 2010

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, porcherie, poulailler, remise, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Dun-le-Palestel
AdresseCommune : Lafat
Lieu-dit : le Peux-Guierchois
Cadastre : 1826 D 477 ; 2008 D 674, 675, 695

Seul le logis figure sur le cadastre de 1826. La grange de type auvergnat, la porcherie, la grange étable, la remise et le poulailler ont probablement été construits dans la deuxième moitié du 19e siècle. Le logis comportait à l'origine un four à pain, visible sur le cadastre de 1826. Ce dernier a été détruit pour faire place à une extension du logis. Lors de la destruction du four à pain, le propriétaire a mis au jour une fenêtre comportant des encadrements en pierres de taille sculptées formant des colonnettes et sa grille de protection dont les croisées sont gravées. Cette découverte permet de dater le logis aux alentours du 16e siècle. Le four à pain a donc été construit après le logis, au 17e ou au 18e siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle , daté par source , (?)
Principale : limite 17e siècle 18e siècle , daté par source , (?)
Secondaire : 2e moitié 19e siècle , daté par source
Secondaire : 20e siècle , daté par tradition orale

Le logis, qui date probablement du 16e siècle, est un bâtiment de plan rectangulaire couvert d´un toit à longs pans en tuile mécanique surmonté d´une souche de cheminée en brique. Marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille, le bâtiment comporte un étage de soubassement sur le pignon sud-est, un rez-de-chaussée et un étage sous toit. Le pignon sud-est, totalement enduit à l´exception du solin et des encadrements des ouvertures, présente une porte sur l´étage de soubassement, avec encadrements en pierre de taille, trois fenêtres au niveau intermédiaire et deux baies de petite dimension au dernier niveau. La façade nord-est, enduite et couronnée d´une corniche en granite, ne compte qu´un niveau. Elle présente une porte à imposte et une fenêtre. Ces deux ouvertures comportent des encadrements en pierre de taille. Accolé au pignon sud-est, une extension a remplacé le four à pain. Cette extension, en rez-de-chaussée, présente des angles coupés laissant apparaître des pierres de granite. Couverte d´un toit terrasse en béton, elle dissimule une fenêtre d´origine du pignon nord-est découverte lors de la destruction du four à pain. Elle est aujourd’hui bouchée depuis l´extérieur de la maison mais est visible depuis l´intérieur de l´extension. Cette fenêtre, très bien conservée, présente des encadrements en pierre de taille sculptée, formant des colonnettes avec socle de part et d´autre de l´ouverture et un tore à profil semi-circulaire sur le linteau. L´appui de la fenêtre, saillant, est fait d´une pierre monolithe de granite sculptée. La grille de protection en métal de la fenêtre a également été conservée. La croisée de ses montants verticaux et horizontaux forme des parties saillantes gravées. Face au logis, au sud, se trouve une grange dite auvergnate. De plan rectangulaire, elle est construite en granite et couverte d´un toit à longs pans en ciment. Elle est partiellement enduite et marquée par des chaînages d´angle en pierre de taille. Une rampe mène à la porte de la grange dont les jambages harpés et le linteau en arc segmentaire sont en pierre de taille. Une porte permet d´accéder sous la rampe. En contrebas de la rampe se trouve une porte d´étable dont les encadrements sont similaires à ceux de la porte de la grange. Sur le pignon nord-ouest, une porte d´étable présente également des encadrements similaires à ceux de la porte de la grange. Une remise, accolée à une partie de la façade nord-est de la grange, est constituée de planches de bois et couverte d´un toit à un pan. Sur le pignon sud-est de la grange, est accolée une porcherie. De plan rectangulaire, elle est couverte d´un toit à longs pans en tuile plate et présente quatre portes sur son pignon. Elle compte également une ouverture de grande dimension avec encadrements en brique à l´étage du pignon et une ouverture de petite dimension, avec encadrements en brique, sur la façade nord-est. Sur la même parcelle cadastrale que le logis, se trouvent ce qui semble être une grange étable et une remise ou une porcherie. La grange-étable est un bâtiment de plan rectangulaire en granite, coupé dans l´angle sud-ouest, et couvert d´un toit à longs pans en tuile plate surmonté d´une souche de cheminée en brique. Toutes ses ouvertures présentent des encadrements en pierre de taille. La porte de la grange comporte une fenêtre dans son angle supérieur gauche. Accolée à la grange-étable, la remise ou porcherie, construite en granite, a été prolongée par une avancée en parpaing de béton. Elle est couverte d´un toit à longs pans en tuile mécanique. En contrebas de la grange étable, se trouve un puits à guérite en granite, dont l'appui est une pierre monolithe. L'ouverture, dont les encadrements sont en pierre de taille, est protégée par une barrière en bois. Sur une pierre d'encadrement de l'ouverture est conservée la manivelle en fer du puits. A l´est de cet ensemble se trouve également un poulailler. De plan rectangulaire et construit en granite, il est couvert d´un toit à longs pans en tuile mécanique et présente des ouvertures avec encadrements en bois à l´exception d´une baie de petite dimension sur la façade sud-ouest dont les encadrements sont en pierres monolithes saillantes.

Mursgranite moellon enduit
granite pierre de taille
brique
bois
Toittuile mécanique, tuile plate, ciment en couverture
Plansplan centré
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme avec grange-étable dite auvergnate
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.