Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA86010415 réalisé en 2016

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescour, grange, toit à porcs, bergerie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Jouhet
Lieu-dit : Peugilard
Adresse : Cadastre : 1840 D2 353 ; 1943 D2 265 ; 2016 D2 5070

D'après Rédet (p. 308), Peugirard est cité sous le nom de Peuz Girard en 1575 parmi les biens de la Maison-Dieu de Montmorillon, puis en 1644 sous le nom de Peu Girard, enfin parmi les biens de l'abbaye de Saint-Savin en 1648.

La carte de Cassini mentionne cette ferme sous le nom de Puigiral.

L'ancienne ferme de Peugilard, cadastrée D2 353 sur le cadastre de 1840, a été partagée en deux propriétés, celle-ci à l'est et la première ferme à l'ouest. Elle s'organisait autour d'une cour, avec une mare à l'ouest de l'ensemble. Une partie des bâtiments actuels sont donc ceux figurés sur cet ancien cadastre, dont la grange datée 1801.

La nomenclature des lieux-dits fixe en 1841 le nom à Peugilard.

Période(s)Principale : limite 18e siècle 19e siècle , porte la date
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1801, porte la date
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

La ferme de Peugilard se trouve au nord du ruisseau du Chambon et d'une source secondaire avec lavoir aménagé.

Les deux propriétés issues du démantèlement de la ferme figurée sur le cadastre de 1840 présentent chacune leur chemin d'accès depuis la route départementale 415, à l'ouest du hameau de Rillé.

Le bâtiment le plus ancien est la grange-étable de plan carré, à façade sur le mur pignon occidental. La faîtière du toit est déportée vers le sud, les étables se trouvant au nord et à l'est, surmontées d'espaces de stockage pour le fourrage. La grande porte charretière se trouve sous le faîtage. Son linteau en bois, protégé par un lit de pierres plates formant un larmier, est supporté par une pierre transversale plus large que le piédroit (seule celle de gauche est conservée). L'une des poutres de la charpente porte la date 1801.

Le logement comprend un rez-de-chaussée et un comble à surcroît. Il est couvert d'un toit à très faible pente en tuiles creuses.

L'ancien toit à porcs et / ou brebis est un bâtiments étroit bâti au sud de la grange. Il comprend au rez-de-chaussée les espaces pour les animaux, avec portes et jours d'aération, et un espace de stockage au-dessus, avec accès par une porte sur le mur pignon ouest et jours d'aération sur les murs gouttereaux.

Mursmoellon enduit
moellon
Toittuile creuse, tuile mécanique, tôle ondulée
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Typologiesferme à bâtiments dispersés ; grange à façade en pignon ; linteau en bois protégé par un larmier en pierre
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Extrait de la carte de Cassini, seconde moitié du 18e siècle.

Bibliographie
  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    p. 308 Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.