Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA23002003 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, porcherie, poulailler, puits, four à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Pays Dunois - Bonnat
AdresseCommune : Méasnes
Lieu-dit : la Goutte-Piraudon
Cadastre : 2008 AD 185, 186

Cette ferme, probablement construite dans la deuxième moitié du 19e siècle, a remplacé un premier bâtiment, figuré sur le cadastre de 1836.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle

Située au lieu-dit La Goutte-Piraudon, à l´extrémité nord de la commune, à la limite du département de l´Indre, cette ferme se compose de deux logis encadrant une grange-étable à porteau, d´un poulailler, d´une porcherie surmontée d´un poulailler et d´une étable dissociée. Le logis nord-est est un bâtiment de plan rectangulaire construit en moellon de granite partiellement enduit. Couvert d´un toit en tuile plate surmonté d´une souche de cheminée en brique, il s´élève sur deux niveaux et est marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille. La façade sud-est, couronnée d´une corniche en brique, compte trois ouvertures au rez-de-chaussée et deux à l´étage. Au rez-de-chaussée, une porte d´entrée à imposte, avec encadrements harpés à linteau droit en pierre de taille, est flanquée au nord-est par une fenêtre présentant des encadrements similaires à ceux de la porte, et au sud-est par une porte de grange, en partie bouchée en brique mais qui a conservé son linteau rustique en bois. Au-dessus de la porte d´entrée du logis est visible une décharge en bois tandis que l´évacuation d´eau d´une pierre d´évier est encore en place entre la porte d´entée et la porte de grange. A l´étage, les deux ouvertures sont deux baies de petite dimension avec encadrements en bois, dont l´une (nord-est) comporte un linteau taillé en arc segmentaire dans sa partie inférieure. La façade nord-ouest ne compte que deux ouvertures : une fenêtre avec encadrements en pierre de taille et une petite baie avec jambages en brique et linteau en bois. Sur le pignon nord-est était accolé un four à pain dont il ne reste aujourd'hui que quelques pans de murs. A l´intérieur du logis, la cheminée et la gueule du four à pain (située dans la cheminée) ont été conservées. De plan rectangulaire, le logis sud-ouest est construit en moellon de granite partiellement enduit et s´élève sur deux niveaux dont un étage sous toit. Le toit à longs pans en tuile plate est surmonté de deux souches de cheminée en brique et ouvert au sud-est par une lucarne pendante à deux pans, construite en bois et brique. La façade sud-est, en partie reprise en ciment, présente trois ouvertures au rez-de-chaussée : une fenêtre et une porte à imposte au sud-ouest, avec encadrements harpés à linteau droit en pierre de taille, et une porte au nord-est avec encadrements en brique mais dont le linteau en arc segmentaire forme également l´appui de la lucarne, unique ouverture de l´étage. Sur la façade nord-ouest est accolée une porcherie, surmontée d´un poulailler, dont le toit en tuile plate constitue un prolongement du pan nord-ouest du toit du logis. Entre les deux logis, se trouve une grange-étable à porteau (façade sud-est). De plan rectangulaire, elle est construite en moellon de granite partiellement enduit et ne compte extérieurement qu'un seul niveau. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate. Sur la façade sud-est, le porteau est flanqué au sud-ouest par une porte de grange (avec jambages harpés en pierre de taille et linteau en bois) et par une porte d´étable (avec encadrements en bois), elle-même flanquée d´une petite baie en bois, et au nord-est par une porte d´étable (avec encadrements en bois) et par une petite baie (avec jambages en brique et linteau en bois). Le porteau, de grande dimension, est marqué par des chaînages d´angle en pierre de taille et couvert d´un toit à deux pans en tuile plate. Son fronton, largement ouvert, laisse apparaître la charpente. Contre le mur nord-est est accolée une construction en appentis abritant un poulailler, dont le toit à un pan est un prolongement du toit du porteau. La façade nord-ouest de la grange-étable compte deux portes avec encadrements en bois et deux baies avec jambages en brique et linteau en bois. Au nord-ouest de la ferme se trouve une étable dissociée. Bâtie en brique, elle a été réalisée à une époque relativement récente. Au sud-est de la ferme, un puits circulaire couvert (bâti en moellon de granite), une auge et un abreuvoir en granite ainsi qu'une pompe en fonte ont été conservés dans le jardin.

Mursgranite moellon enduit partiel
granite pierre de taille
brique
bois
ciment
Toittuile plate, tuile mécanique
Plansplan allongé
Étagesétage de comble, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme à porteau
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • CLAVAUD, Jean-Pierre. Les granges à porteau de la Creuse. Mémoires de la Société des Sciences Naturelles et Archéologiques de la Creuse, 2002, t. XLVIII, p. 224-229.

    p. 224-229 Conseil départemental de la Creuse, Guéret : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Département de la Creuse - Pacquot Eglantine
Pacquot Eglantine

Chargée de recherche, Conseil départemental de la Creuse, 2010


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.