Dossier IA86015127 | Réalisé par
Favreau Myriam
Favreau Myriam

Archiviste de 1998 à 2018. Chercheuse à l'inventaire du patrimoine depuis 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Ferme
Auteur
Favreau Myriam
Favreau Myriam

Archiviste de 1998 à 2018. Chercheuse à l'inventaire du patrimoine depuis 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Vienne - Lussac-les-Châteaux
  • Commune Gouex
  • Lieu-dit Les Gillardières
  • Cadastre 1811 E 307-309  ; 2019 OE 0014
  • Dénominations
    ferme
  • Parties constituantes non étudiées
    cour, grange, étable, toit à porcs

Cette ferme se situe dans un hameau figuré sur la carte de Cassini. Elle présente la même emprise au sol sur le plan cadastral de 1811 qu'aujourd'hui. Les bâtiments situés au nord (parcelles E 307 et E 308) figurent comme logis sur l'état des section de 1817. Celui situé sur la parcelle E 308 et mitoyen des deux côtés (nord et sud) est signalé comme reconstruit en 1857 puis à nouveau vers 1879. En 1882, ils sont tous les deux imposables pour 2 ouvertures et appartiennent au même propriétaire. Les matrices nous indiquent qu'ils sont imposés comme bâtiments ruraux en 1926.

Le logis situé côté sud (E 309) a été reconstruit en 1876 et augmenté en 1885. Les matrices nous apprennent qu'en 1882, il est séparé en 2 logis, présentant chacun 2 ouvertures imposables. Ils sont réunis en 1900.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 19e siècle
    • Secondaire : 2e moitié 19e siècle, 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1857, daté par source
    • 1876, daté par source
    • 1885, daté par source
    • 1900, daté par source
    • 1926, daté par source

Cette ferme présente deux lignes parallèles de bâtiments organisés autour d'une cour ouverte, les pignons étant orientés nord-sud. L'ensemble est composé moellons calcaires dont une partie seulement est enduite (maison d'habitation située au sud-est), les autres bâtiments étant enduits à pierre-vues. Les toits sont en tuile plate, les encadrements de baies et chaînages d'angle en pierre de taille harpée.

Le premier bloc de bâtiments à l'est de la cour abrite les anciens logis dont certains ont été convertis en bâtiments agricoles. Côté nord et au midi, ils étaient composés d'une à 2 travées d'ouvertures en rez-de-chaussée avec comble à surcroît éclairé par un jour ou une lucarne. Une pierre d'évier, située sous une des fenêtres indique encore la fonction de logis. Au sud-est, le logis est surmonté d'une baie fenière. Il est prolongé vers le nord par une grange, réunie sous le même faîtage. La porte d'étable présente une niche au-dessus du linteau, composée de pierres disposées pour former comme un arc brisé.

En face, à l'ouest, se trouvent des toits à porcs côté nord, avec la soue murée et peut-être une ancienne bergerie côté sud. Entre les deux, une étable et un hangar dont la ligne de toit est plus élevée.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit partiel
  • Toits
    tuile creuse
  • Plans
    plan rectangulaire régulier
  • Étages
    en rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans pignon couvert
  • Typologies
    ferme de plan concerté ; grange à façade en gouttereau
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents figurés

  • Carte générale de la France. [Charroux]. N°68. Feuille 104 / [établie sous la direction de César-François Cassini de Thury], 1770-1773.

    Bibliothèque nationale de France, Paris
  • Gouex, plan parcellaire du cadastre napoléonien, section E, par MM. Vignaud et Guignard, 1811.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 4974
    2e feuille
Date d'enquête 2019 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Favreau Myriam
Favreau Myriam

Archiviste de 1998 à 2018. Chercheuse à l'inventaire du patrimoine depuis 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers