Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA79014592 réalisé en 2019

Fiche

  • Logis de la ferme.
    Logis de la ferme.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • jardin
    • clôture
    • grange
    • étable
    • écurie
    • porcherie
    • moulin
    • lavoir
Parties constituantes non étudiéespuits, jardin, clôture, grange, étable, écurie, porcherie, moulin, lavoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Thouarsais - Saint-Varent
AdresseCommune : Glénay
Adresse : 8 rue
du Moulin
Cadastre : 1830 A 630, 631, 632, 716, 717 ; 2017 OA 429, 436

La ferme du moulin à eau de Glénay est connu depuis le 19e siècle. Son moulin est cité dans l'inventaire des moulins des Deux-Sèvres de 1809. Un gué se trouvait proche du moulin et permettait de circuler de Pierrefitte au nord du bourg.

Cette ferme daterait du milieu du 19e siècle et du début du 20e siècle tandis que le moulin a surement été construit au 18e siècle. Les archives de la famille de Richelieu mentionnent un bail attribué à un fermier pour l'utilisation du moulin à eau et du moulin à vent situé sur la colline nord surplombant le Thouaret. Au 19e siècle, le fermier devient le propriétaire du moulin, plusieurs familles vont se succéder.

Au milieu du 19e siècle, un lavoir est construit par le propriétaire du moulin sur la rive sud du Thouaret. Il est utilisé par les glénéens jusqu'à sa destruction à la fin du 19e siècle.

A la fin du 19e siècle la roue du moulin est supprimée.

Période(s)Principale : 18e siècle, milieu 19e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 20e siècle , daté par source

Construite près du Thouaret en fond de vallée, la ferme se compose d'un logis et de dépendances: la soue à cochon, le four, le bâtiment de stockage et le logement manouvrier, qui sont séparés du moulin à eau et la grange-étable par un chemin.

Le logis de plan rectangulaire donne sur une cour fermée par un muret. La façade principale est percée d'une porte encadrée par deux fenêtres en granite. L'étage de comble qui servait de lieu de stockage est accessible par un escalier droit accolé au pignon est. A l'intérieur se trouve une cheminée en calcaire dans la pièce est, et un potager dans la pièce ouest.

Les dépendances s'organisent à l'est et au nord du logis. La soue à cochon à l'est est accolée à un mur de soutènement. Dans la dépendance située au nord-est du logis se trouve l'ancien four à pain. Le bâtiment à pignon sur rue, accolé à la façade arrière du logis présente une cave creusée en partie dans la roche. Ce bâtiment servant de stockage, est prolongé au nord par un logement manouvrier dont l'avant-toit est fermé par une génoise. Certaines des ouvertures ont été reprises au ciment.

De l'autre côté de la route, le moulin à eau de plan rectangulaire est prolongé par l'étable et la grange. La façade principale du moulin est en bardage bois, la façade nord en moellon était percée par une porte charretière qui est aujourd'hui murée. A l'intérieur, il ne reste pas de meule ou de mécanisme. Au fond de la pièce dont le sol est en terre battue, un mur en moellon délimite l'espace où se trouvait la roue. Un escalier intérieur donne accès au grenier de stockage de la grange-étable.

Mursgranite moellon enduit
grès moellon
granite pierre de taille
Toitardoise, tuile creuse
Plansplan rectangulaire régulier
Étagescomble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • État des moulins à farine en activité dans le département des Deux-Sèvres (1809).

    Archives départementales des Deux-Sèvres, Niort : 6 M 464
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes du Thouarsais (c) Communauté de communes du Thouarsais - Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.