Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, prieuré de bénédictins, dit prieuré Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA24001205 réalisé en 2009

Fiche

Genrede bénédictins
VocablesSaint-Jean-Baptiste
Appellationsprieuré Saint-Jean-Baptiste
Parties constituantes non étudiéesbâtiment conventuel, chapelle, grange, étable, fromagerie, remise agricole
Dénominationsferme, prieuré
Aire d'étude et cantonMontpon-Ménestérol - Montpon-Ménestérol
AdresseCommune : Échourgnac
Lieu-dit : Plaisance
Cadastre : 1997 G2 244

Le lieu-dit Plaisance ne figure pas sur le plan cadastral de 1846. Cette ferme isolée a été construite dans la deuxième moitié du 19e siècle. Depuis 1966, les bâtiments abritent un prieuré de bénédictins de la congrégation Notre-Dame-d'Espérance, fondé par le Père Henri Marie Guilluy. Le site accueille des personnes de santé précaire souhaitant vivre au rythme des moines bénédictins. Le travail et la prière sont les préceptes de cette communauté dont le prieur était le frère Henri Quintel, auquel a succédé Jacques Waldmann. Après l'arrivée des moines, la route a été contournée par l'est et le tracé de l'ancienne voie, scindant jusqu'alors le site en deux, a été fermé par un bâtiment. Le domaine agricole vit de l'élevage et de la vente du fromage de chèvres fabriqué par les huit frères habitant l'endroit.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Cette ferme comporte un logis au sud-ouest, à un étage carré, couvert par un toit à deux pans. Dans son prolongement, du côté sud, se tiennent des dépendances agricoles destinées à l'élevage caprin. De l'autre côté de la cour, au nord-est, l'ancienne grange-étable accueille les fonctions religieuse et artisanale, abritant sous le même toit la chapelle et la fromagerie. La vocation religieuse du bâtiment est mise en évidence par le dessin cruciforme des tuiles plates de la toiture, ainsi que par les fenêtres étroites dotées de vitraux. Isolée au sud de la ferme, une autre chapelle rappelle la présence d'un prieuré à proximité. De plan rectangulaire et de petites dimensions, elle est percée d'une fenêtre à remplage au centre de chacun de ses murs gouttereaux.

Mursbrique
calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toittuile plate, tuile mécanique
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
appentis
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • IGN. Carte topographique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Série orange, feuille 1735. 2e éd., Paris, IGN, cop. 1981.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Becker Line - Pagazani Xavier - Provost Marion