Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation viticole

Dossier IA17002983 réalisé en 1998

Fiche

  • Une vue d'ensemble.
    Une vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement
    • étable
    • hangar agricole
    • toit à porcs
    • chai
    • distillerie
    • buanderie
    • puits
    • four
    • cour
    • mur de clôture
    • portail
Précision dénominationexploitation viticole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, étable, hangar agricole, toit à porcs, chai, distillerie, buanderie, puits, four, cour, mur de clôture, portail
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Le Gicq
Adresse : 7 rue des
Tisserands
Cadastre : 1834 B2 1453 1454 1488 ; 2017 B 1663 1701 1740

Il ne reste rien des bâtiments figurés à cet emplacement sur le cadastre napoléonien. La propriété actuelle a été édifiée dans la 2e moitié du 19e siècle. La date 1892 est avancée par une tradition orale. Mais on peut aussi avancer l'hypothèse que la maison fut commencée avant la crise du phylloxéra (années 1870-1880) et laissée inachevée à cause de celle-ci : on remarque que le pavillon de gauche n'a pas été réalisé mais les pierres d'attente indiquent qu'il était projeté. A sa place a été construit un petit appentis dans la 2e moitié du 20e siècle. Sur une carte postale du début du 20e siècle, cette maison est dénommée "le château".

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1892, daté par tradition orale

La maison de maître, orientée au sud-ouest, compte un corps principal à trois travées couvert d'un toit à longs pans et à croupes, flanqué d'un pavillon d'une travée à droite : le pavillon de gauche qui devait assurer la symétrie n'a pas été réalisé. Les toitures d'ardoise sont sommées d'épis de faîtage. La façade principale est ornée d'un solin, d'un bandeau, d'une corniche moulurée et de pilastres d'angles. La porte principale possède un chambranle mouluré surmonté d'un décor de rinceaux avec des initiales entrelacées ("RR" avec "L" ou "J") et d'une corniche sur consoles. Les fenêtres, à encadrement rectangulaire, sont parées de corniches à l'étage et de linteaux en bâtière à décor de volutes au rez-de-chaussée. Des dépendances sont réparties dans la cour, accessible par un portail à piliers. On trouve notamment un hangar à deux piliers en pierre de taille, une étable à ouvertures en anse de panier et trous à pigeons, un chai avec pressoir, fouloir et puits, une distillerie où existe toujours l'alambic, une buanderie avec four et bujhour. La propriété est aussi pourvue d'un puits avec pompe à côté duquel se trouve un timbre.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
toit en pavillon
Typologiesferme à bâtiments ordonnés ; maison de maître ; en retrait de la rue ; 4 travées ; porte centrale ; hangar à piles maçonnées carrées ; cour fermée ; portail à piliers
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Représentationsornement géométrique, rinceau, volute
Précision représentations

Décor de volutes et de rinceaux au-dessus des ouvertures du rez-de-chaussée de la maison.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Bodet Frédéric - Barreau Pierrick