Dossier d’œuvre architecture IA17002509 | Réalisé par
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Vals de Saintonge Communauté
Ferme, exploitation agricole
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Aulnay
  • Hydrographies le) - bras de la Fontaine des Roche Bataillé
  • Commune Saint-Georges-de-Longuepierre
  • Lieu-dit la Métairie de Batailler
  • Cadastre 1834 D2 671  ; 2017 D 984 985 997 600 602 603
  • Dénominations
    ferme
  • Précision dénomination
    exploitation agricole
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, grange, étable, chai, hangar agricole, écurie, toit à porcs, buanderie, four, puits, lavoir, cour, mur de clôture

Avant la Révolution, la Métairie de Batailler dépendait semble-t-il de la seigneurie de Coudiou. En 1833, elle devint la propriété de Pierre Bastard qui en fit un haras. Elle fut ensuite divisée au fil du temps. La partie principale du corps principal et une partie des dépendances figurent sur le cadastre napoléonien de 1834 et possèdent des façades datables de la 1ère moitié du 19e siècle. Les bâtiments ont ensuite été agrandis vers le milieu du 19e siècle. Quelques ouvertures ont été remaniées dans la 2e moitié du 20e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 1ère moitié 19e siècle, milieu 19e siècle
    • Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Le corps principal, orienté au sud-ouest, possède un toit à longs pans et à croupes et abrite plusieurs logements ainsi que des dépendances accolées et adossées. Les deux logements les plus anciens, au centre et à droite, sont a une travée. Un des deux possède une corniche et une pierre d'évier. Le logement principal, à droite, compte cinq travées. Sur le mur de l'étable et d'un hangar se trouvent des trous à pigeons. Au fond de la ferme on peut voir un bâtiment (peut-être un ancien logement) abritant un four, une buanderie et le lavoir. Un autre logement se trouve à l'entrée de la propriété. Dans d'autres parties de la cour se situent des dépendances, un autre four et un puits.

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Typologies
    ferme à bâtiments dispersés ; maison saintongeaise ; cellule charentaise (3 ?) ; en retrait de la rue (4 ?) ; 5 travées ; 1 travée (2 ?) ; porte centrale ; porte décentrée (3) ; dépendances accolées ; dépendances adossées ; cour fermée
  • État de conservation
    bon état, remanié
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée
Date d'enquête 1998 ; Date(s) de rédaction 1998, 2017
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers