Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation agricole, puis Maison

Dossier IA17004581 réalisé en 2000

Fiche

Précision dénominationexploitation agricole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesdépendance, cour, clôture, portail
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Saint-Savinien
AdresseCommune : Taillebourg
Lieu-dit : les Févriers
Adresse : rue du
Bramerit
Cadastre : 2016 B 978 980 ; 1826 B4 1385 à 1387

Le plan cadastral napoléonien de 1828 mentionne des bâtiments à l’emplacement de cette ancienne ferme. Un des logements est doté d’une baie à encadrement chanfreiné et d’une fenêtre à linteau en arc segmentaire délardé, qui permettent d’attribuer une période de construction au début du 18e siècle. D’ailleurs, cette datation est confirmée par la date 1726 gravée sur le linteau de la porte de ce logement. Le corps de bâtiment accolé à gauche, qui comprend un logement et des dépendances adossées, est datable au moins du 1er quart du 19e siècle. En revanche, la dépendance en retour à l’arrière, non figurée sur le plan napoléonien, a été ajoutée probablement dans la 2e moitié du 19e siècle. Le corps de dépendances situé à l’avant pourrait aussi dater au moins du 1er quart du 19e siècle, avec le remaniement de sa partie droite dans le 1er quart du 21e siècle.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates1726, porte la date

Cette ancienne ferme se compose de deux logements, de dépendances accolées et adossées, ainsi que d’autres servitudes situées à l’avant. Le premier logement, le plus ancien, dispose d’une façade orientée au sud. Celle-ci est percée d’une porte à linteau monolithe surmonté d’un arc de décharge, d’une fenêtre à linteau en arc segmentaire délardé et d’une petite baie chanfreinée au niveau du comble.

Le deuxième logement, accolé à gauche, comprend deux travées, une corniche moulurée, une pierre d’évier surmontée d’un oculus à droite de la porte et un escalier extérieur situé sur le pignon et donnant accès au comble. Les dépendances adossées à ce logement sont percées, entre autres, d’une porte à linteau en bois.

En retour de ces dépendances se situe un petit bâti à baies disposées sans ordre et à une fenêtre à linteau en arc segmentaire. Sur les servitudes placées à l’avant, dont une partie est aujourd’hui entièrement remaniée, on voit une large porte à encadrement chanfreiné et deux fenêtres murées.

Murscalcaire moellon
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
TypologiesFerme à bâtiments dispersés ; cellule charentaise (2) ; logement à escalier extérieur ; 2 travées ; sans travée ; porte décentrée (2) ; dépendances adossées ; cour fermée.
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Braud Jean-Jacques - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.