Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation agricole, puis Maison

Dossier IA17006162 réalisé en 2001

Fiche

Précision dénominationexploitation agricole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, dépendance, hangar agricole, puits, cour
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Chives
Lieu-dit : Sècheboue
Cadastre : 2001 AE 116 ; 2016 AE 116 ; 1835 E2 1816

Le plan cadastral napoléonien de 1835 mentionne des bâtiments à l'emplacement de cette ancienne ferme, dont les bâtiments les plus anciens sont ceux situés dans la partie gauche de l'ensemble. Les ouvertures en arc segmentaire, les appuis saillants et la porte à linteau à agrafe sculptée d'un coeur et de rosaces reposant sur des sommiers saillants moulurés, permettent d'attribuer une période de construction du 18e siècle. Les bâtis établis dans la partie droite sont datables du 1er quart du 19e siècle. Le logement principal et le hangar accolé à gauche, à l'extrémité droite de l'ensemble et non figurés sur le plan ancien, sont datables du 4e quart du 19e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle, 1er quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle

Cette ancienne ferme comprend au moins deux anciens logements à pièce unique, un principal et des dépendances, le tout formant un grand ensemble de plan allongé à cour ouverte. Le logement principal, orienté au sud-ouest, présente cinq travées, un rez-de-chaussée accessible par un perron de quelques marches, une corniche à denticules se prolongeant sur les faces latérales, des chaînages d'angles et des encadrements d'ouvertures harpés. Son toit à longs pans à croupes en tuiles creuses est agrémenté de deux épis de faîtage en zinc. Les logements à pièce unique, situés à l'extrémité gauche de l'ensemble, sont dotés de fenêtres à linteau en arc segmentaire délardé. Celui en angle dispose en plus d'une pierre d'évier et d'une porte à linteau en arc segmentaire à agrafe sculptée d'un coeur et de rosaces reposant sur des sommiers saillants moulurés. Entre ces logements se trouvent les dépendances. Elles comprennent trois hangars à larges ouvertures et des servitudes à ouvertures à linteaux monolithes et bois (pour une). Un puits à margelle circulaire en pierres monolithes se situe au pied d'une de ces dernières.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme de plan allongé ; maison saintongeaise ; cellule charentaise (2) ; en retrait de la rue (3) ; 5 travées ; sans travée (2) ; porte centrale ; porte décentrée (2) ; dépendances accolées ; hangar accolé ; cour ouverte.
État de conservationinégal suivant les parties
Techniquessculpture
Représentationsornement géométrique, coeur, rosace
Précision représentations

porte d'un des logements à pièce unique, à linteau à agrafe sculptée d'un coeur et de rosaces.

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Ivars Martine - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.