Dossier d’œuvre architecture IA17006570 | Réalisé par ;
  • inventaire topographique, Vals de Saintonge Communauté
Ferme, exploitation agricole, puis Maison
Auteur
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Savinien
  • Commune Taillant
  • Lieu-dit la Berlandière
  • Adresse 5 impasse des Fleurs
  • Cadastre 1988 B5 1292  ; 2016 B 1292  ; 1826 B5 1437
  • Dénominations
    ferme
  • Précision dénomination
    exploitation agricole
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, cour, mur de clôture

Le plan cadastral napoléonien de 1826 mentionne des bâtiments à l’emplacement de cette ancienne ferme. La façade en pignon du corps principal ainsi que l’agencement des ouvertures permettent d’avancer une période construction au 18e siècle. D’ailleurs, il s’agit plus précisément du 3e quart du 18e siècle, de 1756, comme l’indique la date gravée sur la pierre en losange au-dessus d’une des fenêtre. La partie gauche était, à l’origine, des dépendances qui ont été réhabilitées en parties habitables dans la 2e moitié du 20e siècle, avec notamment le remaniement de la porte. Les dépendances établies en retour, dont seulement la partie à façade en pignon figure sur le plan ancien, sont datables aussi du 3e quart du 18e siècle, avec l’ajout des autres dans la 2e moitié du 19e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 18e siècle, 2e moitié 19e siècle
    • Secondaire : 2e moitié 20e siècle
  • Dates
    • 1756, porte la date

Cette ancienne ferme se compose d’un corps principal à façade en pignon et de dépendances établies sur la droite, le tout situé dans une cour close par un mur en moellon. Le logement, dans la partie droite du corps principal et orienté au sud-est, dispose de deux travées plus une fenêtre à droite, de baies à linteau en arc segmentaire au niveau du comble, d’ouvertures à encadrement harpé au rez-de-chaussée et d’un petit pigeonnier à pierre d’envol également au niveau du comble. Les anciennes dépendances accolées à gauche, aujourd’hui réhabilitées en parties habitables, sont percées d’ouvertures à encadrement harpé, d’une porte à linteau en bois et au-dessus de la fenêtre du comble se situe la pierre en losange gravée de la date 1756. Les servitudes placées sur la droite comprennent deux parties. La première possède une façade en pignon percée d’ouvertures à linteau en arc segmentaire délardé et la deuxième est accolée en appentis à droite.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, comble à surcroît
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Ferme à bâtiments jointifs ; cellule charentaise ; logement à façade en pignon ; 2 travées ; porte décentrée ; dépendances accolées ; cour fermée.
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2001 ; Date(s) de rédaction 2001, 2017
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers