Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation agricole, puis Maison

Dossier IA17006176 réalisé en 2001

Fiche

Précision dénominationexploitation agricole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, dépendance, hangar agricole, cour, mur de clôture, portail
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Matha
AdresseCommune : Chives
Lieu-dit : le Breuil
Cadastre : 2001 AH 8 ; 2016 AH 8 ; 1835 G1 172 à 174 178

Le plan cadastral napoléonien de 1835 mentionne des bâtiments à l'emplacement des dépendances de cet ensemble. La partie la plus ancienne est le corps établi à droite en bordure de rue. Celui-ci est percée d'une porte chanfreinée, ce qui permet d'attribuer une période de construction au 17e siècle. Le actuelles ouvertures sont des percements de la 2e moitié du 19e siècle, d'ailleurs les primitives sont encore visibles sur la façade. Le logement dans la partie gauche est vraisemblablement un aménagement du 2e quart du 19e siècle. Un deuxième corps, situé en fond de cour et qui abrite le logement principal avec des dépendances accolées, n'est pas figuré sur le plan napoléonien. Celui-ci est datable de la 2e moitié du 19e siècle. Les servitudes placées en retour, bien que des bâtis soient figurées sur le plan ancien, sont aussi datables de la 2e moitié du 19e siècle. Celles dans la partie droite ont été remaniées en lieu de vie dans la 2e moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 17e siècle, 2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Cette ancienne ferme se compose d'un logement principal, d'un secondaire et de dépendances, le tout établi dans une cour close par un mur en moellon et par un portail à piliers. Le logement principal, orienté au sud, dispose de cinq travées, d'un solin, d'un bandeau, d'une corniche à modillons et à denticules, ainsi que d'un toit à longs pans à croupes agrémenté de deux épis de faîtages en terre cuite. Les dépendances accolées comprennent un hangar à large ouverture et une servitude percée d'une porte et d'une fenêtre à encadrement harpé. Celles placées en retour se composent aujourd'hui d'une partie habitable et d'un hangar à trois murs porteurs à piles maçonnées cylindriques. Un autre corps de bâtiments est établi en bordure de rue : il abrite un ancien logement et des dépendances accolées. Le logement, orienté au sud, présente deux travées, une corniche moulurée et des ouvertures à encadrement harpé. Sur les dépendances accolées, on peut voir, entre autre, une porte chanfreinée, une fenêtre à linteau en bois et une porte murée aussi à linteau en bois. Un autre hangar et des dépendances, situés côté cour et non vus, complètent l'ensemble.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
TypologiesFerme à bâtiments dispersés ; maison saintongeaise ; cellule charentaise ; en retrait de la rue ; en bordure de rue ; 5 travées ; 2 travées ; porte centrale ; porte décentrée ; dépendances accolées ; hangar à 3 murs porteurs ; hangar à piles maçonnées cylindriques ; cour fermée ; portail à piliers.
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Gaillard Maryvonne - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.