Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation agricole et viticole

Dossier IA17040662 réalisé en 2013

Fiche

Précision dénominationexploitation agricole et viticole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, dépendance, hangar agricole, puits, cour, mur de clôture, portail
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Saint-Hilaire-de-Villefranche
AdresseCommune : Nantillé
Adresse : 3 route de
Saint-Hilaire
Cadastre : 1819 C2 930 ; 2012 C 770 à 774

Le plan cadastral de 1819 mentionne les bâtiments du logis mais ceux-ci ont été détruits puis remplacés par les constructions actuelles dans le 3e quart du 19e siècle. Les matrices cadastrales indiquent la construction d'un logement en 1863. L'inscription "L'an 1864" est visible sur une des dépendances de l'ensemble. Cette ancienne ferme a pris la place du logis seigneurial de Nantillé. L'histoire de cette petite seigneurie est toutefois assez mal connue. On sait cependant qu'elle revient successivement, de la fin du 16e siècle au 18e siècle, aux mains des Béranger, des Barsier et des Chevaliers. Mise en vente à la fin du 18e siècle, la terre de Nantillé ne trouve pas d'acquéreur et elle est alors adjugée, en 1787, à César-Jean Joly d'Aussy. Le domaine est démembré au 19e siècle par Esther Joly d'Aussy qui le cède alors à onze particuliers. Le plan cadastral de 1819 montre le logis et ses dépendances organisés autour d'une cour, ainsi qu'un chemin partant de la propriété et menant à une pièce d'eau flanquée d'une sorte de douves. Le corps d'habitation était situé au nord-est, contrairement à aujourd'hui où il se situe dans la partie ouest de l'ensemble. Ce logis était un édifice rectangulaire flanqué d'une tour cylindrique à l'angle sud-est et probablement doté de deux pavillons adossés aux extrémités de la façade arrière.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1864, porte la date

Cet ensemble se compose d'un corps principal abritant au moins deux logements et probablement d'anciennes dépendances accolées. Un premier logement présente deux travées sur trois niveaux, un solin, un bandeau, une corniche et des oculi au niveau du comble. Le deuxième logement, accolé à gauche du précèdent, comprend une travée avec des baies à côté, un solin et une corniche moulurée. Les deux logis sont parés de fenêtres en arc déprimé au niveau des étages. Une première dépendance remaniée en partie habitable est accolée sur la gauche. Sur la façade se distingue une ancienne ouverture en anse de panier. Dans le prolongement se situe certainement une autre dépendance percée de baies à encadrement harpé. En retour sont placées les autres servitudes de l'ensemble. Elles comprennent des bâtiments percés de larges ouvertures en anse de panier, et à l'extrémité gauche se situe un hangar agricole à pile maçonnée carrée. Un bâtiment couvert d'un toit à longs pans à croupes en tuiles mécaniques est placé à la perpendiculaire. Un toit à porcs ou à volaille, à façade en pignon, surmonté d'un pigeonnier, à toit à longs pans en tuiles mécaniques, d'autres toits et une pompe à eau complètent l'ensemble, fermé par un portail à piliers. Ces derniers sont surmontés de statues en bronze présentant un lion et un cheval, rapportées de l'exposition universelle de 1900 par monsieur Vignaud, ancien propriétaire. La porte piétonne du portail est surmontée d'une sorte de fronton sculpté d'enroulements et d'une palmette stylisée.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme à bâtiments organisés ; maison saintongeaise (2) ; en retrait de la rue (2) ; 2 travées ; 1 travée ; porte décentrée (2) ; dépendances accolées ; hangar à 3 murs porteurs ; hangar à pile maçonnée carrée ; cour fermée ; portail à piliers
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Représentationsornement animal lion cheval ornement géométrique enroulement palmette
Précision représentations

Porte piétonne du portail surmontée d'un fronton sculpté d'enroulements et d'une palmette stylisée. Piliers du portail surmontés de statues en bronze présentant un lion et un cheval.

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Charente-Maritime. Série P, 3 P 2515. Registre des matrices cadastrales de la commune de Nantillé.

Bibliographie
  • Chasseboeuf, Frédéric. Châteaux manoirs et logis - La Charente-Maritime, vol.2. Prahecq : Editions Patrimoines et Médias, 2008.

    p. 535
  • Flohic Ed. Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime : t. 2. Éditions Flohic, Paris, 2002.

    p. 855
  • Texier, Jean. Inventaire archéologique de l'arrondissement de Saint-Jean d'Angély. 9e fascicule, canton de Saint-Hilaire de Villefranche. Saint-Jean d'Angély, 1978.

    p. 30
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.