Ferme, exploitation agricole, actuellement Maison
Auteur
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
  • Commune La Croix-Comtesse
  • Lieu-dit la Lignatte
  • Adresse 7 rue du Vivier
  • Cadastre 2016 B 12  ; 1839 B1 51, 59 Archives Départementales de la Charente-Maritime, 3 P 5131/03, plan cadastral napoléonien de 1839, la Croix Comtesse, section B1 dite du Bourg.
  • Dénominations
    ferme
  • Précision dénomination
    exploitation agricole
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, hangar agricole, pigeonnier, cour, mur de clôture, portail

Le plan cadastral napoléonien de 1839 mentionne des bâtiments à l’emplacement de cette ancienne ferme. L’ensemble pourrait avoir une base de construction du 1er quart du 19e siècle, avec des modifications dans le 3e quart du 19e siècle. D’ailleurs, cette datation est confirmée par la date 1863 gravée sur l’agrafe d’une des dépendances. Celles accolées au logement ont été réhabilitées en parties habitables dans la 2e moitié du 20e siècle. Le pigeonnier situé dans la cour, non figuré sur le plan ancien, pourrait dater de la 2e moitié du 19e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
    • Secondaire : 2e moitié 20e siècle
  • Dates
    • 1863, porte la date

Cette ancienne propriété agricole regroupe deux logements et des dépendances, le tout situé dans une cour close par un mur en moellon et par un portail en ferronnerie. Le logement principal, établi en retrait de la rue et orienté au sud, dispose d’une façade à trois travées sur deux niveaux. D’aspect très sobre, elle est simplement parée d’une corniche en pierres plates et d’encadrements d’ouvertures harpés. Les anciennes dépendances placées dans le prolongement sont aussi pourvues d’une corniche en pierres plates. Un second ensemble bâti est placé devant le premier. Il comprend un ancien logement à pièce unique, un hangar à trois murs porteurs et des servitudes dont une est percée d’une large porte en arc segmentaire. Le logement présente une façade à une travée ainsi qu’un évier en pierre placé sur son pignon. Un puits à margelle circulaire en moellon est accolé à un des bâtiments. Un peu à l’écart se situe un bâtiment (non vu) lui-même complété d’un pigeonnier carré. Il est pourvu d’un bandeau, de trous à pigeons, d’une corniche et d’un toit en pavillon.

  • Murs
    • calcaire moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 1 étage carré
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Typologies
    Ferme à bâtiments dispersés ; maison saintongeaise ; cellule charentaise ; en retrait de la rue (2) ; 3 travées ; 1 travée ; porte décentrée (2) ; dépendances accolées ; hangar à 3 murs porteurs ; cour fermée.
  • État de conservation
    bon état
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1998 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Vals de Saintonge Communauté
Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers