Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, exploitation agricole, actuellement Maison

Dossier IA17004993 réalisé en 2001

Fiche

Précision dénominationexploitation agricole
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslogement, dépendance, cour, clôture
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
AdresseCommune : La Jarrie-Audouin
Adresse : 18 rue
Gaston Daniaud
Cadastre : 2016 B 42, 54 ; 1839 B 139, 141, 142 Archives Départementales de la Charente-Maritime, 3 P 5146/05, plan cadastral napoléonien de 1839, la Jarrie Audouin, section B développement dite du Bourg.

Le plan cadastral napoléonien de 1839 mentionne des bâtiments à l’emplacement du logement de droite et des dépendances adossées à celui-ci, mais il ne s’agit pas des constructions actuelles, plutôt datables de la 2e moitié du 19e siècle. Les bâtis accolés sur la gauche, un deuxième logement et des dépendances, ont été ajoutés aussi dans la 2e moitié du 19e siècle. Les constructions établies de l’autre côté de la rue, sont des ajouts du 4e quart du 19e siècle, plus précisément de 1875, comme l’indique la date en chiffres romains sur l’une d’elles.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates1875, porte la date

Cette ancienne ferme se compose d’un corps principal, de dépendances adossées à celui-ci et de servitudes situées de l’autre côté de la rue. Le corps principal, établi en alignement de la rue et orienté au sud-ouest, comprend deux logements ainsi que des dépendances accolées et adossées. Le premier logement, à droite, présente trois travées, des appuis de fenêtres saillants au rez-de-chaussée et une double génoise. Le deuxième, accolé à droite, dispose de deux travées et des mêmes éléments que le précèdent. Les dépendances situées dans le prolongement, aussi ornée d’une double génoise, comprennent un hangar agricole à large et haute ouverture en plein cintre à agrafe et sommiers saillants et une servitude percée d’une porte à linteau monolithe. Celle adossées à l’ensemble sont percées d’ouvertures simples. Les constructions placées de l’autre côté de la rue sont aujourd’hui couvertes de tôles ondulées, mais elles devaient être à l’origine couvertes en tuiles mécaniques. Dotées de façades en pignon, elles sont pourvues d’ouvertures en arc segmentaire. Celle qui porte la date 1875 est dotée d’une porte à agrafe saillante, d’une bordure de rive en bois et d’une cheminée, elle abrite un fournil.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
TypologiesFerme à bâtiments dispersés ; maison saintongeaise (2) ; en alignement de la rue (2) ; 3 travées ; 2 travées ; porte décentrée (2) ; dépendances accolées : dépendances adossées ; dépendances à façade en pignon ; cour fermée ; cour ouverte.
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine des communes de la Charente-Maritime. Paris : Flohic éditions. 2002. p. 342, 343.

    p. 345
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Bélaïfa Mikaël - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.