Ferme des Chabannes, autrefois appelée au Chabanes
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
  • Commune Thonac
  • Lieu-dit les Chabannes
  • Cadastre 1813 D1 157  ; 2019 0D 1191
  • Dénominations
    ferme
  • Appellations
    Ferme des Chabannes , Ferme au Chabanes
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    grange, étable

Le bâtiment principal remonte peut-être au XVIe ou au XVIIe siècle, comme le suggère son évier en meuble d'attache aménagé dans son mur gouttereau oriental. Toutefois, les fenêtres de ce côté semblent plutôt remonter à la seconde moitié du XVIIIe siècle, avec leur linteau délardé en arc segmentaire et leur feuillure pour des volets extérieurs. En 1813, la ferme et les parcelles environnantes appartiennent à Jean Lasmeysous, qui y réside. Les parcelles autour de la ferme sont essentiellement des terres labourables, des vignes et des bois taillis. Enfin, dernière période de modifications du bâtiment principal : les portes et fenêtres du mur gouttereau ouest, à cadre rectangulaire, datent du XIXe siècle. Peut-être ont-elles été recréées en même temps qu'était rebâtie la grange-étable située en face, au nord-ouest, dont la clef de la porte charretière porte la date de 1866 (?). Des travaux récents ont beaucoup modifiés la grange-étable, qui est aujourd'hui une maison.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle, 17e siècle , (incertitude)
    • Secondaire : 2e moitié 18e siècle
    • Secondaire : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1866, porte la date

De plan rectangulaire, le bâtiment principal ne comprend qu'un rez-de-chaussée et un comble habitable. Il est construit en moellon pour les murs et en pierre de taille pour les parties vives (chaînes d'angle, portes et fenêtres). Certaines baies sont à linteau délardé en arc segmentaire ou à linteau droit ; dans tous les cas, elles sont dotées d'une feuillure pour accueillir des volets extérieurs. La couverture est en tuile mécanique.

  • Murs
    • calcaire moellon
    • calcaire pierre de taille
  • Toits
    tuile plate mécanique
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents figurés

  • Plan cadastral ancien de la commune de Thonac, 1813.

    Archives départementales de la Dordogne, Périgueux : 3 P3 6119 à 3 P 3 6125
    Section D, 1ère feuille
Date d'enquête 2013 ; Dernière mise à jour en 2019
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Articulation des dossiers