Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de La Chapoulie

Dossier IA24004352 réalisé en 2013

Fiche

AppellationsFerme de La Chapoulie
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesbergerie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Vézère - Montignac
AdresseCommune : Thonac
Lieu-dit : la Chapoulie
Cadastre : 1813 D1 259 ; 2019 0D 294

Le bâtiment principal, orienté sud-ouest/nord-est, pour sa partie orientale, peut être daté de la première moitié du XVIe siècle : murs en petit moellon et pierres vives (porte, fenêtre et chaînes d'angle) en pierre de taille, cadre de baie à chanfrein droit et toit en lauze sont caractéristiques de cette période de reconstruction de l'après-guerre de Cent ans.

La ferme est indiquée sur la planche n° 23 de la carte de Belleyme levée en 1768 : il s'agit de l'un des deux rectangles noirs qui figurent entre le Colombier, au sud, et le Buisson, au nord, dans une situation géographique qui correspond exactement à son emplacement - et à celui du repaire noble de La Chapoulie.

En 1813, lors de la levée du plan cadastral ancien, le plan masse correspondait déjà exactement à l'état actuel : sans doute dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, la maison avait été agrandie vers l'ouest et une dépendance étroite (une bergerie et une porcherie) formait retour d'équerre vers le sud. S'y ajoutait une autre dépendance, isolée au sud-est de la cour : une "grange", aujourd'hui disparue. La ferme appartenait alors à un maçon de Thonac, François Fontalirant.

Des travaux récents ont modifié l'ensemble pour en faire une maison, y compris la dépendance occidentale, à laquelle est adjointe une tour carrée en pan-de-bois haute d'un étage supplémentaire. Le bâtiment principal présente des baies récentes à linteau en bois et il est couvert partiellement en tuile plate.

Période(s)Principale : 1ère moitié 16e siècle
Secondaire : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

Les bâtiments de l'ancienne ferme s'organisent en L sur les deux côtés d'une cour bordée à l'est par la route de Fanlac. De plan rectangulaire et orienté sud-ouest/nord-est, le bâtiment principal ne comprend qu'un rez-de-chaussée surmonté d'un comble habitable. Il est construit en moellon pour les murs et en pierre de taille pour les parties vives (chaînes d'angle, portes et fenêtres). Si certaines baies sont en pierre de taille à chanfrein droit, la majorité présente un linteau en bois, seuls les montants étant en pierre de taille. La couverture est en lauze en partie basse et en tuile plate pour le reste.

Un corps de logis secondaire forme aile en retour d'équerre à l'ouest : toutes les baies sont dotées d'un linteau en bois et de montants en pierre de taille ; la couverture est entièrement en tuile plate. Une haute tour carrée en pan-de-bois est à l'intersection des deux corps.

Murscalcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toittuile plate, pierre en couverture
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN.

    Planche n° 23, levée en 1768, publiée entre 1785 et 1789 Archives départementales de la Dordogne, Périgueux : 1 Fi 2 Dordogne 0013
  • Plan cadastral ancien de la commune de Thonac, 1813.

    Section D, 1ère feuille Archives départementales de la Dordogne, Périgueux : 3 P3 6119 à 3 P 3 6125
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Pagazani Xavier