Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de La Castillonderie

Dossier IA24004358 réalisé en 2013

Fiche

AppellationsFerme de La Castillonderie
Destinationscamping
Parties constituantes non étudiéesséchoir à tabac, grange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVallée de la Vézère - Montignac
AdresseCommune : Thonac
Lieu-dit : la Castillonderie
Cadastre : 1813 D2 467 ; 2019 0D 475

L'écart ne comprenait qu'une maison isolée en 1813, lors de la levée du plan cadastral ancien, qui appartenait à Jean Chavarie, habitant de La Requeyrie à Montignac. En 1839, c'est peut-être un nouveau propriétaire qui fit bâtir une nouvelle maison, plus au nord de la première alors transformée en grange-étable. Hors la date portée, la nouvelle demeure présente toutes les caractéristiques de cette période : murs en moellon enduits (tous les enduits ont disparu) et pierre de taille pour les parties vives ; cadre des baies rectangulaire à feuillure pour volets extérieurs ; pierres de taille posées de champ dans l'allège des fenêtres pour porter la pierre de l'appui.

Des travaux menés dans les années 1920 ont transformé à nouveau l'ancienne grange-étable, pour en faire une demeure. Un séchoir à tabac en bois, situé au sud, fut construit probablement dans les années 1950 ou 1960.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1839, porte la date

Le bâtiment principal, de plan rectangulaire, est disposé perpendiculairement au coteau. Il comprend un étage de soubassement qui rattrape le dénivelé du terrain et s'ouvre au sud-ouest par une large porte. Le rez-de-chaussée est habitable, de même que le comble, éclairé par des lucarnes retroussées et couvert en tuile plate. Une autre maison, située plus au sud, orientée de la même manière que la première, présente un rez-de-chaussée légèrement surélevé. Elle est couverte en tuile mécanique. Les murs des deux maisons sont en moellon à nu et les parties vives sont en pierres de taille. Un séchoir à tabac, situé au sud, est en bois sur un petit solin en moellon de pierres calcaires ; il est doté de volets de ventilation verticaux.

Murscalcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toittuile plate
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété d'une société privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral ancien de la commune de Thonac, 1813.

    Section D, 2e feuille Archives départementales de la Dordogne, Périgueux : 3 P3 6119 à 3 P 3 6125
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Pagazani Xavier