Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, aujourd'hui maison

Dossier IA86011447 inclus dans Bourg de Jouhet réalisé en 2016

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesgrange, cour, logement, dépendance, poulailler, atelier
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonArrondissement de Montmorillon - Montmorillon
AdresseCommune : Jouhet
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : rue du, Vieux-Puits, 11 rue de
Saint-Germain
Cadastre : 1840 H3 872, 874 ; 2016 H3 420, 421, 908

Si l'on excepte la grange située au nord de la parcelle H3 420 et le logement aligné sur la rue Saint-Germain, construite vraisemblablement dans le dernier quart du 19e siècle après la modification de la voirie, les bâtiments ont une emprise au sol similaire à ce qui est figuré sur le cadastre de 1840.

Les ouvertures avec un encadrement à chaînage harpé du bâtiment sud de la parcelle H3 420 ont probablement aussi été refaits dans la deuxième moitié du 19e siècle : la parcelle H3 874 de l'ancien cadastre, qui correspond partiellement à la parcelle H3 420, est notée en diminution (démolition) en 1852 par son propriétaire Pierre Pascaud dans les matrices puis en construction de maison neuve par Anne Pascaud en 1867.

Le logement à escalier extérieur (parcelle H3 908), bien que remanié également au 19e siècle, est l'élément le plus ancien de cet ensemble. Avec sa " marée " (évier) à pierre largement débordante sur le palier du balet, il date probablement du 18e siècle.

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates1867, daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Nous avons choisi de regrouper trois parcelles qui correspondent à la parcelle H3 272 de l'ancien cadastre.

Sur la parcelle H3 420 se trouvent deux ensembles, le plus ancien tourné vers la cour à l'ouest et le second tourne vers la rue de Saint-Germain à l'est.

Sur la rue de Saint-Germain, à l'est, le nord de la parcelle est occupé par une grange à façade sur le mur gouttereau, et le sud par un logement.

Le logement comprend un étage et un comble à surcroît. Sa façade est organisée en deux travées. La grange présente une porte charretière à peu près centrée. Elle est jouxtée par une écurie surmontée d'un espace de stockage sous le même toit, vers le sud. Le pignon est composé de deux pans formant un angle, orientés nord et nord-ouest. Au nord de ce bâtiment est adossé une dépendance couverte d'un toit en appentis.

Sur la cour, les élévations ouest ont des profondeurs variables.

Au nord, correspondant à l'arrière de la grange, se trouve une dépendance avec une porte d’écurie surmontée d'une porte haute permettant un accès à un espace de stockage (fenil ou grenier). Le linteau monolithe de la porte forme également l'appui de la porte haute. Le linteau monolithe de cette dernière est surmonté d'un arc de décharge construit en moellons plats disposés en épi. Une pièce couverte en appentis est adossée à ce bâtiment. L'appui en saillie du jour situé sous le toit laisse supposer qu'il s'agit d'un poulailler.

Au centre, sur la parcelle H3 908, se trouve un logement en rez-de-chaussée surélevé. Il est desservi par un escalier droit en maçonnerie, dont le palier est protégé par un balet (auvent) qui abrite également une pierre d'évier largement débordante. Ce palier dessert également, par quelques marches supplémentaires, un atelier qui se trouve dans le bâtiment adossé au sud, toujours sur la parcelle H3 908. Une pièce servant d'atelier ou de cave prend place sous le logement. Dans le dernier bâtiment, au sud, se trouve une pièce semi-enterrée avec accès à l'ouest. La pièce supérieure est éclairée par une fenêtre située sur le même mur est. L'ensemble est couvert d'un toit en appentis en fibrociment. Sur la partie arrière, au-dessus du logement, se trouve un petit espace de stockage dans un comble à surcroît éclairé par un jour situé au-dessus de la porte du logement et un autre jour situé sur le mur pignon nord.

Mursmoellon enduit
Toittuile creuse, ciment en couverture
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesgrange à façade en gouttereau ; logement à 2 travées ; logement sans travée ; logement à escalier extérieur
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Jouhet, cadastre, tableau des propriétaires, augmentations et diminutions 1847-1899.

    4 P 2399 : tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance : sections A-H4. .

    4 P 2400-2403 : matrice des propriétés foncières

    4 P 2400 : folios 1-460, table alphabétique des propriétaires, augmentations et diminutions (1847-1870).

    4 P 2401 : folios 461-876.

    4 P 2402 : folios 877-1038, Augmentations et diminutions (1872-1914).

    4 P 2403 : matrice des propriétés bâties : cases 1-224 ; table alphabétique des propriétaires, augmentations et diminutions (1883-1899).

    4 P 4043 : matrice des propriétés bâties (minute) : cases 1-211 ; table alphabétique des propriétaires1911-1942.

    4 P 4044-4045 : matrice des propriétés non bâties (minute) 1913-1942 ; matrice des propriétés foncières.

    4 P 4044 : folios 1-500 ; table alphabétique des propriétaires ; augmentations et diminutions (1914-1942).

    4 P 4045 : Folios 501-793.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 2399-2403 ; 4 P 4043-4045
Documents figurés
  • Plan cadastral, plan d'assemblage et 28 feuilles, A. Joyaux Géomètre de première classe, Alagille géomètre secondaire, terminé en août 1840.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4P 4990 à 4998
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Dujardin Véronique
Dujardin Véronique

Chercheur, service Patrimoine et Inventaire


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.