Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA17043977 réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesjardin, puits, portail, grange, logement, chai
Dénominationsferme, maison
Aire d'étude et cantonEstuaire de la Gironde - Communauté de communes de Haute-Saintonge
AdresseCommune : Saint-Dizant-du-Gua
Lieu-dit : Morisset
Adresse : 26 route du
Temple de Morisset
Cadastre : 1832 C 23 ; 2009 AI 445

Un bâtiment est déjà mentionné à cet endroit sur le plan cadastral de 1832. Il appartient alors à la veuve du chirurgien Pierre Cothereau, de Lorignac (qui possède aussi une maison dans le bourg de Saint-Dizant, face au château de Beaulon). Le domaine est plus tard acquis par Jean Habrard époux Couillandeau qui, selon le cadastre, fait construire le logis actuel en 1886. Par cette bâtisse aux allures de demeure de notable, il traduit dans la pierre sa réussite agricole et viticole. Dans la première moitié du 20e siècle, l'exploitation appartient à son fils, Théotime Habrard époux Brunet. Elle comprend de vastes dépendances (granges, chais) et emploie de nombreux domestiques et ouvriers agricoles dont certains sont logés sur place. Par ailleurs, Jean Habrard, protestant, donne un terrain pour la construction du temple de Morisset en 1898.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1886, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La ferme comprenait un logis et des dépendances à l'arrière. Au devant, à l'est, s'étend un jardin délimité par un muret et un portail piéton à piliers maçonnés octogonaux. Dans le jardin, vers le nord, se trouve un puits avec une pompe fixée à un édicule en pierre de taille. Couvert d'un toit à croupes en ardoise, le logis comprend un sous-sol, accessible par une descente sur le côté sud, et un étage. La façade, monumentale, orientée à l'est, est entièrement construite en pierre de taille. Elle est encadrée par deux dosserets et rythmée par des bandeaux moulurés et une corniche à denticules. Le rez-de-chaussée est traité en bossage. Les ouvertures sont réparties en cinq travées, de manière ordonnancée. Les ouvertures du rez-de-chaussée possèdent un linteau à claveaux. Celles de l'étage ont un encadrement mouluré et un appui saillant et mouluré qui repose sur deux consoles.

Murscalcaire
pierre de taille
Toitardoise
Étagessous-sol, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
croupe
Typologiesferme à bâtiments jointifs ; maison de maître
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • 1832 : plan cadastral de Saint-Dizant-du-Gua.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3P 4916
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Suire Yannis
Suire Yannis

Conservateur du patrimoine, directeur du Centre vendéen de recherches historiques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.