Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme actuellement maison

Dossier IA79014642 réalisé en 2019

Fiche

  • Vue générale du logis.
    Vue générale du logis.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • cour
    • portail
    • écurie
    • logement d'ouvriers
    • cuisine
    • porcherie
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéespuits, cour, portail, écurie, logement d'ouvriers, cuisine, porcherie
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Thouarsais - Val de Thouet
AdresseCommune : Tourtenay
Adresse : 2 impasse
Saint-Fort
Cadastre : 1825 A 436 ; 2017 OA 123

Le logis de la ferme datant du 17e siècle a surement remplacé une construction plus ancienne. Il se situe à l'entrée d'un village troglodyte qui a servi dans un premier temps de carrière d'extraction. La configuration intérieure du logis est propre à l'architecture Renaissance : la porte surbaissée à clef de linteau saillante (façade est), l'escalier rampe sur rampe, les pièces comprenant une cheminée moulurée et les piliers à corbeau supportant les plafonds. La façade principale a été reprise au 19e siècle. A la même époque le logement de manouvrier est installé dans une des dépendances.

Période(s)Principale : 17e siècle , daté par source
Secondaire : 19e siècle , daté par source

Située dans le bourg, le logis et ses dépendances accessibles par un portail, sont construits autour d'une cour.

Le logis de plan rectangulaire est en partie troglodyte et couvert par un toit à longs pans en tuile. Sa façade principale sur cour s'élevant sur trois niveaux est percée de travées. La façade arrière donnant sur une cour haute s'élève sur deux niveaux et est percée d'une porte en arc surbaissé desservant l'entresol entre l'étage et le comble. Le comble est éclairé par des jours tandis que l'avant-toit est fermé par une corniche. A l'intérieur, le vestibule central dessert les deux pièces carrées et l'escalier rampe sur rampe maçonné. Le palier de chaque niveau est marqué par un linteau en plein-cintre. Les deux pièces présentent une cheminée moulurée à un linteau en anse-de-paniers dont la clef est décorée d'un coquillage. La hotte est décorée de deux pilastres encadrant une moulure. La pièce nord du rez-de-chaussée conserve un pilier chanfreiné à corbeau convexe soutenant une poutre maîtresse du plafond. A côté de celui-ci une petite pièce creusée dans la roche a été redécouverte récemment. Des niches et trois auges (éléments également repérés dans une maison troglodyte de la Mazoire) sont creusées dans la roche.

Les dépendances se développent de chaque côté du logis. Celle du sud a été détruite, elle servait de logement. Celles du nord sont troglodytes. La première accolée au logis servait de cuisine et de lieu de stockage. Elle possède une cheminée massive et un potager. La seconde servait de logement manouvrier en rez-de-chaussée et de grenier à l'étage. Les écuries à l'ouest, forment un bâtiment rectangulaire et sont prolongées au sud par la porcherie.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile creuse
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesentresol, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes du Thouarsais (c) Communauté de communes du Thouarsais - Douski Laëtitia
Douski Laëtitia

Chargée d’Études à la Communauté de communes du Thouarsais de 2019 à


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.