Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA86008421 réalisé en 2011

Fiche

  • Logement.
    Logement.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • grange
    • étable
    • logement
    • puits
    • hangar
    • portail

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, logement, puits, hangar, portail
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Pleumartin
AdresseCommune : Vicq-sur-Gartempe
Lieu-dit : la Chabosselière
Cadastre : 1827 C2 1083 ; 2010 ZP 258, 261 à 263, 265 à 267, 269 à 275

La ferme présente de nombreux éléments qui pourraient dater de la fin du 17e siècle. La date 1696, inscrite au-dessus de la porte d'entrée du logement, indique probablement l'année de construction de celui-ci. La porte, le gros œuvre et l'aménagement intérieur du logement pourraient dater de cette époque. Les lucarnes en brique datent plus sûrement d'un remaniement au 19e siècle. La présence de la brique est probablement liée à l'implantation de tuileries dans le hameau voisin de la Guyonnerie. Les granges-étables situées au nord et à l'est sont antérieures au 19e siècle. En 1828, la propriété appartenait à André Robin. Cette même année, la cour était close par une porte cochère et le logement comprenait sept portes et fenêtres. En 1832, Victor Robin, cultivateur, démolit un bâtiment pour construire un logement, peut-être le logement secondaire, sur le même emplacement. Le four à pain, la dépendance située au sud et d'autres bâtiments au nord-est ne figurent pas sur le plan cadastral de 1827 et ont donc été ajoutés après 1827. Les logements et les granges-étables ont été remaniés au 19e siècle et au 20e siècle. Un petit corps de bâtiment a été ajouté au début du 20e siècle pour agrandir le logement principal au sud.

Période(s)Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1696, porte la date
1715, daté par source
1770, daté par source
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Cette ferme, située au bout d'une impasse à l'extrémité nord du hameau de la Chabosselière, est composée de bâtiments organisés sur les quatre côtés d'une cour carrée. On accède à cette cour par un portail dont il ne reste que les vestiges des piédroits. Selon les propriétaires, ce portail était composé d'une porte charretière et d'une porte piétonne. Un puits est creusé au centre de la cour, au pied d'un arbre. Le logement principal se dresse à l'ouest. Au centre de la façade composée de trois travées, la porte d'entrée est encadrée de pilastres et couverte d'un arc en anse de panier dont la clé est saillante. La date 1696 est inscrite dans un cartouche sur une pierre au-dessus de la porte. Les dates 1715 et 1770 sont également gravées, avec une écriture moins soignée, sur le pilastre droit. Les autres baies du rez-de-chaussée ont été remaniées. Trois lucarnes en brique ouvrent sur l'étage en surcroît. La lucarne centrale est surmontée d'un fronton semi-circulaire, tandis que les deux latérales présentent un fronton triangulaire. Un toit à longs pans et croupes couvre le logement, divisé à l'intérieur en trois pièces au rez-de-chaussée. La pièce principale, chauffée par une cheminée, est au sud, alors que la pièce centrale a été utilisée pour faire le vin. Un dallage en terre cuite couvre le sol du rez-de-chaussée. Un four à pain est accolé au nord du logement. Le côté nord de la cour est occupé par un logement secondaire remanié et une grange-étable, partiellement reconstruite, à façade sur le mur pignon sud. Une porte d'étable présente un encadrement chanfreiné. A l'est, une grange-étable possède une lucarne en bois dont l'ouverture est cintrée. Une autre dépendance ferme la cour au sud et un hangar en bois, couvert en ardoise, est situé à l'est du chemin d'accès au portail.

Murscalcaire moellon enduit
brique
Toittuile plate, tuile mécanique, ardoise
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, étage en surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Typologiesferme à bâtiments organisés

Inscriptions : 1696 ; 1715 ; 1770

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • États de sections des propriétés non bâties et bâties, sections A-F (1828).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 3460
  • Augmentations et diminutions (1829-1914).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 3462
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Ourry Yann