Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA86008266 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesgrange, étable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonVals de Gartempe et Creuse - Pleumartin
AdresseCommune : Vicq-sur-Gartempe
Lieu-dit : la Baudonnière
Cadastre : 1827 H1 340, 341 ; 2010 ZH 163, 164, 166, 167

Le logement présente des éléments qui permettent d'estimer sa construction à la fin du 15e siècle ou au début du 16e siècle : petites fenêtres surmontées d'accolades à l'étage sur les élévations ouest et est, cheminée, coussiège. Il figure divisé en deux parcelles sur le plan cadastral de 1827 : un premier logement au nord à façade à l'ouest, un second au sud à façade à l'est. Selon les propriétaires, le rez-de-chaussée servait d'étable. Une grange-étable dépendait du logement sud en 1827. Dépendant d'une autre propriété aujourd'hui, elle est en travaux.

Le logement a été remanié en 2003 afin de le louer en gîte. Deux lucarnes ont été aménagées dans le comble à l'est, l'escalier extérieur à l'ouest a été reconstruit à l'emplacement de l'ancien (la pierre d'évier n'a pas été remise à son emplacement d'origine sur le palier), celui situé au sud a été supprimé. Plusieurs encadrements d'ouvertures datent de ces travaux : porte de l'étage et petite baie en accolade au rez-de-chaussée sur l'élévation ouest, baies du rez-de-chaussée de l'élévation est. La porte de l'étage de l'élévation sud a été transformée en fenêtre. A l'est, la petite fenêtre surmontée d'une accolade, qui avait été murée auparavant, à été rouverte à cette occasion. L'intérieur du logement a également été remanié.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

Le logement est situé au centre du hameau de la Baudonnière, au carrefour des chemins. Il est constitué de deux niveaux et d'une haute couverture en tuile plate. L'élévation ouest présente un escalier extérieur en pierre, construit sur le rocher et couvert d'un auvent, permettant l'accès à l'étage. Une petite fenêtre à linteau en accolade et appui saillant mouluré, à l'étage, n'a pas été modifiée. A l'intérieur, un coussiège est aménagé dans l'embrasure de cette fenêtre. Le mur pignon nord a conservé une petite baie à encadrement chanfreiné. A l'ouest, à l'étage, deux baies ont conservé leur linteau décoré en accolade. Le linteau de l'une était autrefois porté par des coussinets aujourd'hui disparus. Les autres ouvertures ont été transformées. Le mur pignon sud présentait autrefois un escalier extérieur en pierre construit sur le rocher. A l'intérieur, une grande cheminée, dont seuls subsistent les corbeaux, était située à l'étage au sud. La grange-étable, située à l'est, a sa façade sur un mur pignon.

Murscalcaire moellon enduit
silex moellon enduit
Toittuile plate
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesferme à bâtiments séparés

Cette maison a été remaniée mais elle présente des éléments anciens remarquables (baies surmontées d'accolades, corbeaux de cheminée, coussiège) et avait la particularité d'avoir deux escaliers extérieurs (l'un étant détruit, l'autre reconstruit).

Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Ourry Yann