Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme actuellement maison

Dossier IA19000222 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Genrede vigneron
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéescour, abri
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCollonges-la-Rouge - Meyssac
AdresseCommune : Collonges-la-Rouge
Cadastre : 1831 C1 135, 136 ; 2007 AI 209

Cette ferme daterait du 2ème quart du 18e siècle, comme l´atteste la date 1735, portée sur l´élévation ouest. Elle a été partiellement détruite et réduite à une simple maison d'habitation, au moment du percement de la voie centrale d´accès au bourg, qui a été réalisé entre 1831 et 1840.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 1ère moitié 19e siècle
Dates1735, porte la date

Le logis de la l´ancienne ferme, en rez-de-chaussée surélevé, est situé à l'entrée du bourg de Collonges-la-Rouge, le long de la rue principale qui descend vers la mairie. De plan régulier en L, il est situé en fond de parcelle. Le toit à longs pans est couvert d´ardoises, de tuiles mécaniques et de lauzes taillées en écaille, sur coyaux. L´ensemble des matériaux de couverture employé dans le bourg de Collonges-la-Rouge, se retrouve ainsi utilisé pour la couverture de cette maison construite en appareil régulier de moellons de grès. On note quelques traces de badigeon sur l´élévation est - ce qui peut laisser penser que la maison était entièrement enduite. Les éléments d´architecture les plus anciens se situent sur l´élévation est où subsistent d´anciennes fenêtres et portes chanfreinées, les traces d´un ancien pan de bois, les vestiges d´une porte à coussinet et une porte à imposte condamnée. Le pignon sud-est porte lui aussi les traces des arrachements et remaniements subis par cette maison.

Sur l´élévation ouest, l´inscription de la date 1735 correspond à la construction d´une partie de cette façade. Les fenêtres situées sur le pignon ouest sont plus tardives. Elles sont cintrées comme la lucarne à entablement située sur la croupe ouest. Le rez-de-chaussée du pignon ouest est percé d´une porte charretière surmontée d´un arc anse-de-panier qui permet d´accéder à l´étage de soubassement qui servait à entreposer les barriques de vin. L´entrée se fait part un portail inscrit entre deux piliers à entablement. L´accès à la maison se fait par un escalier droit en maçonnerie, accolé au mur gouttereau nord. Il mène à un perron avec garde corps en brique. Une cour, dans laquelle est situé un petit abri, occupe l´espace devant la maison. Cette dernière est clôturée par un mur de pierres à chaperon bombé.

Mursgrès moellon badigeon partiel
Toitgrès en couverture, ardoise, tuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesferme en éléments dissociés: logis en rez-de-chaussée surélevé
Techniquessculpture
Représentationschronogramme
Précision représentations

1735.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • SERAPHIN, G., MELISSINOS, A., SIRYES, H. Plan de gestion du site classé Collonges-la-Rouge. Fichier immeubles. Etude réalisée sous la maîtrise d´ouvrage de la DIREN et de la commune de Collonges-la-Rouge, 2005.

    fiches 107 et 108 Centre de documentation du patrimoine, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel, Limoges : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Collonges-la-Rouge (c) Ville de Collonges-la-Rouge - Brahim-Giry Agnès
Brahim-Giry Agnès

Chercheur SRI Limousin (2007-2016) - Responsable de l'Unité Études et Ressources documentaires, site de Limoges (2016-2017 ) - Responsable de l'Unité Recherche-Photographie, Limoges-Poitiers (2017-


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.