Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison

Dossier IA17050798 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeschai, puits
Dénominationsferme, maison
Aire d'étude et cantonVallée de la Charente - cantons du département 17
AdresseCommune : Courcoury
Lieu-dit : la Blancharderie
Adresse : 3 allée du
Verger
Cadastre : 1822 D 559 ; 2015 ZE 135

Cette ferme date en partie de la fin du 18e siècle. En 1822, elle appartient à Pierre Guérin père, dit Bénit, puis, dans les années 1880, à la famille de Jacques Guibert.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle

Les bâtiments de cette ferme se présentent en ligne, orientés au sud-est. A l'extrémité nord, un appentis abrite un chai-remise auquel un portail en anse de panier donne accès, tandis que deux petits logements sont contigus à l'autre extrémité. Le bâtiment est bâti en moellon, à l'exception de l'extrémité sud de la façade antérieure. Cet édifice a fait l'objet de remaniements successifs.

La façade en pierre de taille présente une porte au linteau en arc segmentaire délardé. A côté, une fenêtre a sans doute été agrandie. Au niveau du comble, une petite fenêtre est elle aussi dotée d'un linteau en arc segmentaire.

A l'intérieur, le logement correspondant à la façade en pierre de taille présente une cheminée de pierre contre le pignon sud. Si son traitement montre quelque maladresse, ses proportions sont très équilibrées. Une moulure suit le bord inférieur du manteau chantourné et celui des piédroits dont l'amortissement forme corbeau. La hotte, un peu plus étroite est ornée d'un cadre mouluré, en plein cintre dans sa partie supérieure et encadré par deux motifs plats. Une corniche en doucine couronne la hotte. Ce même type de corniche couronne également le potager, ménagé dans le mur à côté de la cheminée et aujourd'hui fermé par des portes.

Murscalcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesen rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Techniquessculpture
Précision représentations

Le centre du manteau de la cheminée est orné d'un quadrilobe chargé d'un motif en forme de losange.

Références documentaires

Documents d'archives
  • 1822-1960 : cadastre de Courcoury, état de section et matrices cadastrales des propriétés foncières.

    Archives départementales de la Charente-Maritime, La Rochelle : 3 P 1256 à 1262
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Moisdon Pascale