Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement mairie

Dossier IA86013615 réalisé en 2019

Fiche

Destinationsmairie
Parties constituantes non étudiéesdépendance, grange, cour
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCommunauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Châtellerault-2
AdresseCommune : Orches
Adresse : 3 rue
des Érables
Cadastre : 2016 OE 465

Une première mairie est installée en face de l'église dans la première moitié du 19e siècle.

En 1909, Charles Artault fait édifier entre l'église et la route de Poitiers à Richelieu, une maison de maître entourée de bâtiments à usage de ferme, qui comprend un rez-de-chaussée, un premier étage, un étage de comble, le tout avec douze ouvertures et quatre lucarnes.

Deux autres maisons aux caractéristiques architecturales similaires sont construites pour Charles Artault au lieu-dit la Folie, à Orches et route de Boussageau à Lencloître. La tradition orale rapporte que Charles Artault a fait édifier ces trois maisons pour ses enfants nés en 1894, 1896 et 1903 de son union avec Honorine Papinet.

La mairie actuelle s'installe au rez-de-chaussée du bâtiment en 1998, un logement est aménagé au premier étage.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1910, porte la date
Auteur(s)Auteur : Artault Charles commanditaire attribution par source
Auteur : Papinet Honorine
Papinet Honorine

Femme de Charles Artault. Ils se marient en 1892.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre inconnu attribution par source

La mairie est située à l'entrée ouest du bourg.

De plan rectangulaire, le bâtiment est construit en pierre calcaire et moellons enduits. Il comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Un bandeau mouluré souligne les niveaux sur l'ensemble du bâtiment. Une corniche à denticules court sous le toit. La toiture à longs pans et croupes est couverte en ardoise. L'élévation est ordonnancée à trois travées. La travée centrale est réalisée entièrement en pierre de taille avec une partie en plate-bande sous la fenêtre du premier étage.

Les chaînes d'angle et les encadrements des baies sont en pierre de taille. Les fenêtres sont surmontées d'un arc segmentaire. Les six fenêtres donnant sur la rue, au nord, possèdent, à l'emplacement de la clé d'arc, un mascaron sculpté : une tête de femme entourée d'ornements végétaux et de volutes au-dessus de la porte d'entrée ; un monogramme avec les lettres P et A (première lettre des patronymes des commanditaires Charles Artault et Honorine Papinet) entrelacées entouré de fleurs et de feuillages, aux fenêtres du rez-de-chaussée ; deux mascarons à feuillages au premier étage et un mascaron portant le chronogramme 1910 sur la fenêtre centrale au premier étage. Les lucarnes présentent également une riche ornementation. La lucarne centrale comporte une clé sculptée de feuillages, elle est surmontée d'un arc en plein cintre à l'intérieur duquel se déploie une volute à feuillages. Le plein cintre est surmonté d'un pinacle en forme de pomme de pin. À gauche et à droite, les lucarnes sont surmontées d'un fronton triangulaire également surmonté d'un pinacle en forme de pomme de pin. La clé au dessus de la fenêtre est ornée de motifs à feuillages.

Côté cour, la façade est plus sobre : les clés au-dessus des portes et des fenêtres sont saillantes. La lucarne à fronton triangulaire est surmontée d'un pinacle et l'on retrouve également la présence des bandeaux moulurés soulignant les niveaux.

La cour est close à l'est, au sud et à l'ouest par plusieurs bâtiments, autrefois anciennes dépendances et granges, construits avec un étage de comble en moellons calcaire. L'entrée dans la cour se fait par un portail, encadré par des piliers carrés en pierre de taille, fermé par une grille en fer forgé.

Murscalcaire pierre de taille
moellon enduit partiel
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur
Techniquessculpture
Représentationsornement végétal, chronogramme, monogramme ornement figuré, tête de femme
Statut de la propriétépropriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault (c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse (1980 - )

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.