Logo ={0} - Retour à l'accueil

Entrepôt commercial dit pavillon frigorifique du Verdurier puis gare actuellement galerie d'art

Dossier IA87004568 réalisé en 1992

Fiche

Œuvres contenues

AppellationsPavillon frigorifique du Verdurier
Destinationsgare, galerie d'art
Dénominationsentrepôt commercial
Aire d'étude et cantonLimousin - Limoges-6
AdresseCommune : Limoges
Adresse : 15 rue
Collège
Cadastre : 2014 EH 3

Edifice, dit pavillon du Verdurier, construit en 1919 à l'instigation du département et cédé à la ville de Limoges en 1921. La conception du bâtiment est confiée à l’architecte municipal Roger Gonthier, déjà maître d’oeuvre de la gare des Bénédictins. Dès 1926, l' édifice n’est plus utilisé dans sa fonction première (à savoir : le stockage et la conservation des viandes congelées provenant d'Argentine) et est occupé par divers locataires dont la société coopérative laitière du Limousin. De 1942 à 1976, le local sert de gare routière sous la tutelle du Groupement des transports routiers de la Haute-Vienne. En 1978, il est restauré à l'identique (l’exception des huisseries, à petits bois, remplacées par de larges baies vitrées et des colonnes intérieures détruites) par la ville de Limoges et transformé en pavillon municipal d'exposition, dit Pavillon du Verdurier. Le sous-sol abritait des vitraux de Francis Chigot, installés après l'exposition consacrée à ce maître-verrier en 1980. Aujourd'hui, les originaux de ces vitraux sont conservés au musée des Beaux de Arts de Limoges. Des copies sont toujours visibles au sous-sol du Pavillon du Verdurier.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Gonthier Roger
Gonthier Roger (1884 - 1978)

Architecte parisien, licencié en droit, Roger Gonthier (1884-1978) est le fils d’Henri Gonthier, architecte-inspecteur des bâtiments de la Compagnie des chemins de fer Paris-Orléans. Lui même architecte de la Compagnie du Paris-Orléans, il réalise à Limoges en 1919, un pavillon frigorifique à viande dans le quartier du Verdurier.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques
Auteur : Gentil Alphonse céramiste attribution par source
Auteur : Bourdet François céramiste attribution par source
Auteur : Chigot Francis
Chigot Francis (1879 - 1960)

Francis Chigot est élève au lycée Gay-Lussac de Limoges, puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. Il commence à travailler pour les Monuments Historiques en 1917, et continue avec les restaurations d'églises du nord de la France, détruites par les combats de la Première Guerre mondiale. Il meurt en 1960. À la suite de son décès en 1960, les ouvriers de son atelier fondent l'Atelier du Vitrail à Limoges, qui poursuit son œuvre. Il a réalisé de nombreux vitraux parmi lesquels les vitraux de l'opéra de Vichy, de l'église Saint-Pierre de Montluçon, de la gare de Limoges-Bénédictins, de la basilique de la Visitation à Annecy, de l'église de Conques et du prieuré de Million à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier attribution par source

Le pavillon, de plan carré à angles abattus, est entièrement construit en béton armé sur une surface de 400 m2 dans un style moderniste. Il est couvert d’un dôme circulaire surbaissé, autrefois revêtu de zinc (aujourd’hui de cuivre) et couronné d’un lanterneau à oreillettes . Chaque porte d’angle est abritée sous un auvent plat très débordant. L’ensemble, hormis le soubassement, est recouvert de mosaïques réalisées par les céramistes Alphonse Gentil et François Bourdet d’une entreprise de Boulogne-Billancourt. Le décor, très couvrant, est constitué de carreaux en grès flammé à dominante verte qui s’achève par une haute frise de bouquets bleus sur fond or. A l'intérieur, la décoration est peinte par le peintre-verrier limougeaud Francis Chigot et les peintres de son atelier dont Pierre Parot.

Mursbéton béton armé
Toitcuivre en couverture
Plansplan carré régulier
Couverturesdôme lanterneau
État de conservationrestauré
Techniquescéramique
mosaïque

Labellisé Patrimoine XXe siècle.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1975
Précisions sur la protection

Ancien pavillon frigorifique : inscription par arrêté du 15 janvier 1975

Références documentaires

Multimedia
  • Pavillon frigorifique du Verdurier. [s.n.] [s.d.]. Accès internet : <URL : file:///C:/Users/Acer/Downloads/LimogesVerdurier_PM191>

    Internet
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Monuments historiques (c) Monuments historiques - Monuments Historiques - Tézière Stéphanie
Tézière Stéphanie

Chargée d'étude Atemporelle - Prestation de service 2014-2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.