Dossier IM40008192 | Réalisé par
Ensemble du maître-autel (autel, tabernacle, 2 piédestaux, 2 statues d’anges orants), Église paroissiale Notre-Dame
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Geaune
  • Commune Sorbets
  • Emplacement dans l'édifice chœur ; clocher (statues)
  • Dénominations
    autel, tabernacle, piédestal, statue
  • Titres
    • Anges orants

La première mention de cet autel – probablement une production toulousaine – figure dans l'inventaire de février 1906 : "N° 43. Un autel en marbre et maçonnerie, baldaquin en marbre, scellé au sol, revendiqué par M. Courthiade, dit Caderot, à Sorbets". Le meuble lui-même porte le nom de ses donateurs, la famille de Sophie Anne Laffitteau Barrère : Marie Sophie Anne Claverie, née à Sainte-Colombe le 8 janvier 1826, avait épousé le 5 janvier 1853 Augustin Laffitteau-Barrère, percepteur à Sorbets. Elle fut en 1871 la marraine de la petite cloche de l'église. Le "M. Courthiade" qui revendiqua l'autel en 1906 est probablement Jean Courthiade (1848-1912), époux d'Anne Laffit(e)au-Barrère et beau-frère de Sophie Claverie.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle

Meuble de style néoroman, entièrement en marbre blanc des Pyrénées plaqué sur maçonnerie, à l'exception du fût des colonnettes, en marbre jaune (de Sienne ?). Description avant démantèlement : autel tombeau à la face divisée par cinq arcs en plein cintre (légèrement outrepassés) sur colonnettes à chapiteau feuillagé, l'arcature calée sur les côtés par des piédroits lisses ; table d'autel en marbre, moulurée en double quart-de-rond ; tabernacle architecturé à porte rectangulaire (marbre) flanquée de deux colonnettes portant un tympan cintré, lui-même inscrit dans un gâble sommital ; dais d'exposition à quatre colonnettes et flèche (détruit). Décor entièrement gravé et doré, à l’exception de celui de la porte du tabernacle, en bas relief dans la masse.

Statues en plâtre polychrome, autrefois posées sur des piédestaux en plâtre peint faux marbre vert veiné, en forme de colonne à base octogonale, fût cylindrique et chapiteau feuillagé, plateau carré constitué de deux planches de bois.

  • Catégories
    marbrerie, sculpture
  • Structures
    • plan, rectangulaire
    • élévation, droit
    • colonne, 8
    • revers sculpté
    • intérieur partiellement creux
  • Matériaux
    • marbre uni, blanc taillé, poli, placage, gravé, décor en bas relief, décor dans la masse
    • marbre veiné, blanc, jaune tourné, poli
    • plâtre, moulé, peint, polychrome, faux marbre
  • Mesures
    • h : 97 (hauteur de l'autel)
    • la : 221 (largeur de l'autel)
    • pr : 100 (profondeur de l'autel)
    • h : 77 (hauteur actuelle du tabernacle)
    • la : 55 (largeur du tabernacle)
    • pr : 41 (profondeur du tabernacle)
    • h : 127 (hauteur des statues d’anges orants)
    • h : 110 (hauteur des piédestaux)
    • la : 51 (largeur des piédestaux)
  • Iconographies
    • Coeur Sacré de Jésus, croix, calice, ciboire
    • ornementation, ornement à forme végétale, vigne, blé
    • ange, orant
  • Précision représentations

    Symboles eucharistiques gravés et dorés sous les arcs du tombeau d'autel : cœur sacré de Jésus dans une gloire (au centre), croix latine fleurdelisée entourée de demi-palmettes et de pommes de pin (de part et d’autre), calice et hostie (à gauche) et ciboire (à droite) entourés de branches de vigne et d'épis de blé ; motifs végétaux stylisés sur les piédroits. Cœur sacré de Jésus dans une gloire de nuées et de rayons en bas relief dans la masse sur la porte du tabernacle ; pommes de pin et feuilles gravées et dorées sur le tympan ; frise de points sur le gâble sommital.

    Statues d’anges orants.

  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant le donateur, gravé
  • Précision inscriptions

    Inscription concernant le donateur (gravée et dorée sur la traverse inférieure du tombeau d'autel, sur la face) : DON DE LA FAMILLE SOPHIE ANNE LAFFITTEAU BARRÈRE.

  • État de conservation
    • remaniement
    • oeuvre démantelée
    • manque
  • Précision état de conservation

    L'autel a été démantelé à l'occasion d'une rénovation intérieure de l'église en 1976 : le tombeau a été détaché et avancé à l'entrée du chœur pour servir d'autel "face au peuple" ; le tabernacle, privé de ses deux gradins et de son exposition, est posé sur une sellette constituée de deux vis de pressoir en bois apposée contre le pan nord du chœur ; les deux statues d'anges sont déposées au premier niveau du clocher avec l'ensemble de la statuaire de série de l'église. La table de l'autel est dépourvue de pierre consacrée.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique de Sorbets, 14 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 365/7
    N° 43.
Date d'enquête 2020 ; Dernière mise à jour en 2020
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice