Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Ensemble du maître-autel (autel, 3 gradins et tabernacle)

Dossier IM40008577 réalisé en 2021

Fiche

Dénominationsautel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et cantonGeaune
AdresseCommune : Geaune
Emplacement dans l'édificechœur

Les archives de l'église mentionnent dès 1874 le projet d'installation d'un nouveau maître-autel, destiné à remplacer "l'ancien autel massif en moellon et briques". L'acquisition fut toutefois ajournée jusqu'en septembre 1879, date à laquelle l'achat fut effectué pour une somme de 2.100 francs. Si les documents ne précisent pas l'identité du fabricant du meuble, le style et le matériau (un calcaire tendre sans doute saintongeais) rappellent les productions des ateliers Saint-Hilaire de Poitiers, fondés en 1855 par le sculpteur Louis-Amédée Charron (1837-1916) associé à l'architecte Adolphe Beausoleil. Cette fabrique travailla à plusieurs reprises pour des paroisses landaises, comme Gamarde-les-Bains (1881) ou Hagetmau (vers 1886, réf. IM40003779).

Le meuble est cité dans l'inventaire de février 1906 sous le n° 132 : "Maître-autel en maçonnerie et pierre blanche surmonté d'un baldaquin à quatre colonnes, flanqué de deux porte-candélabres en pierre - fixé au sol". Ces candélabres, aujourd'hui disparus, sont encore visibles sur des cartes postales du milieu du XXe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1879, daté par source

Meuble de style néogothique, entièrement en calcaire tendre d'Angoulême ou de Poitiers sur âme en maçonnerie de brique et de mortier, à l'exception de la porte du tabernacle, en laiton. Autel posé sur un degré à deux marches, aux angles antérieurs coupés et à la plateforme revêtue de carreaux de céramique (à motifs de carrés rouges). Autel-tombeau droit à la face flanquée de colonnettes jumelées et divisée par une arcature brisée portée par six colonnettes et abritant des reliefs rapportés ; trois gradins droits superposés, l'inférieur à ressaut central supportant le tabernacle, les deux supérieurs l'encastrant ; tabernacle architecturé à porte rectangulaire (en laiton doré) flanquée de deux colonnettes portant un gâble aigu ; exposition architecturée à quatre colonnettes portant un dais à gâbles contigus et flèche octogonale. De part et d'autre de l'autel, un piédestal en forme de colonne à base et plateau moulurés (supportant à l'origine des candélabres métalliques). Deux bras de lumière à trois branches en cuivre sont fixés aux bases des colonnettes du dais d'exposition, sur la face (décor fondu de feuilles de vigne).

Catégoriestaille de pierre, sculpture, dinanderie
Structuresplan, rectangulaire élévation, droit colonne, 16
Matériauxcalcaire, décor en bas relief, décor dans la masse, décor en demi relief, décor rapporté
laiton, décor en relief, fondu, doré
Mesuresh : 420.0 (hauteur totale approximative)
la : 301.0 (largeur totale)
Précision dimensions

Autel : h = 101 ; la = 301 ; pr = 61 ; degré d'autel : h = 34 ; massif postérieur : pr = 77 ; gradin inférieur : h = 25 ; gradin médian : h = 20 ; gradin supérieur : h = 20 ; tabernacle : h = 84,5 (au gâble) ; la = 75 ; pr = 71 (76 avec la corniche) ; exposition (sans la flèche) : h = 172 ; piédestaux latéraux : h = 121 ; la = 47.

IconographiesBon Pasteur, Les Evangélistes, Le Tétramorphe
ornementation, rinceau, vigne, ornement à forme architecturale, flèche, gable, niche, quadrilobe, étoile
Précision représentations

Décor figuré rapporté : sous les arcs du devant d'autel, des demi-reliefs représentant le Bon Pasteur entouré des Évangélistes avec leurs symboles. Ornements architecturaux et végétaux en relief dans la masse : arcature brisée à intrados trilobé sur la face de l'autel ; colonnettes à chapiteau feuillagé (trèfles, feuilles de calcédoine, crochets, fleurs quintifoliées) sur l'autel, le tabernacle et le dais d'exposition ; ceps de vigne avec feuilles et grappes de raisin stylisées sur les trois gradins ; masque feuillu sur le tympan du tabernacle ; quadrilobes en creux et niches en arc brisé sur les massifs latéraux du tabernacle ; arcs brisés à intrados polylobé tréflé sur le dais d'exposition, flèche sommitale ajourée de quadrilobes et amortie d'une grande étoile à six rais.

Inscriptions & marquesinscription, peint, partiellement illisible
Précision inscriptions

Inscription (peinte au revers du massif postérieur) : Non A[...].

Précision état de conservation

État médiocre : pinacles angulaires du dais d'exposition cassés et déposés.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière (1811-1936).

    Archives départementales des Landes, Mont-de-Marsan : 2 O 805
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 février 1906.

    N° 132. Archives départementales des Landes, Mont-de-Marsan : 70 V 133/9
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe