Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de treize verrières abstraites

Dossier IM23001623 réalisé en 2003

Fiche

Voir

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonLimousin - Felletin
AdresseCommune : Felletin
Adresse : rue du
chateau
Cadastre : 2014 AI 203
Emplacement dans l'édificeChoeur : baies 0, 1, 2
Chapelle sud : baies 4, 6
Chapelle nord : baies 5, 7, 9
Nef sud : baie 102
Façade occidentale : baie 104

Dès 1971, Henri Guérin conçoit un projet global de verrières pour l'ensemble des treize baies de l'église du Château. Ce projet est validé en 1975 par l'administration des Monuments historiques. L'association "les Amis de Felletin" a permis de financer la plupart des verrières. Pour la pose des verrières, Henri Guérin est aidé par l’École Nationale du Bâtiment de Felletin. Le chantier débute en 1973 et se termine en 1985 :

- la verrière centrale du chœur est posée en mai 1973,

- les deux autres verrières centrales du chœur sont réalisées en 1973 et 1974, ainsi que celle de la chapelle nord,

- les trois baies du côté droit de la nef, au sud, sont installées en 1978,

- les deux baies latérales hautes du chœur sont posées en 1979,

- la baie nord est installée en 1980,

- et enfin les trois verrières nord de la nef sont disposées entre 1983 et 1985.

Ces verrières, en dalle de verre, ont remplacé d'anciennes verrières en plomb dont 6 (verrières des chapelles latérales et verrière ouest) avaient été réalisées par le maître verrier Francis Chigot. Ces anciennes verrières, constituées de losanges, étaient ornées des armoiries des communes de la région.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle, 4e quart 20e siècle
Dates1973, daté par source
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Midi-Pyrénées, 31, Plaisance-du-Touch
Auteur(s)Auteur : Guerin Henri
Guerin Henri (1929 - 2009)

Henri Guérin passe son enfance et sa jeunesse à Saint-Prix dans le Val-d’Oise, en lisière de la forêt de Montmorency, près de Paris. En 1954, il séjourne à l’abbaye bénédictine d’En Calcat dans le Tarn où il rencontre le père bénédictin Ephrem Socard qui l’initie à à la technique du vitrail en dalle de verre. En 1961, il s’installe à Plaisance-du-Touch, près de Toulouse où il réalise son œuvre, toujours en solitaire, à la fois concepteur et créateur de ses vitraux.

Son œuvre vitrail considérable comporte plus de cinq cent références, situées dans des édifices religieux, des bâtiments civils, des demeures privées et des lieux publics. Si on la trouve principalement en France elle est aussi très présente à l'étranger (Suisse, Canada, États-Unis, Japon, Cameroun etc..)

Henri Guérin a opté, dès sa jeunesse, pour la technique de la dalle de verre jointe au ciment. Il a utilisé des dalles de verre de toutes nuances, issues pour la plupart des fourneaux de la fabrique Albertini, à Montigny-les-Cormeilles. Son originalité consiste en la taille dans l'épaisseur des dalles pour créer des passages subtils de tons et dans l'utilisation d'un joint de ciment très fin et coloré dans la masse.

Son œuvre comprend aussi un ensemble important d'œuvres sur papier (gouaches et dessins à l’encre de Chine) et une cinquantaine de tapisseries d’Aubusson réalisées par les Ateliers Pinton à Felletin.

Sophie Guérin Gasc, fille de l'artiste, architecte et docteur en histoire de l'art, a mis en ligne un catalogue des œuvres classées par pays et, en France, par département, avec les adresses des lieux où elles peuvent être vues. Cet inventaire a été réalisé à partir d'une base de données numérique créée lors de sa thèse de doctorat (inédite) "Henri Guérin, peintre verrier, né en 1929 - Son œuvre au 20e siècle", soutenue en 2003, à l'université de Toulouse Le Mirail, sous la direction de Claude Bédat.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier attribution par source

Chacune des treize verrières est composée de deux lancettes et d'un jour supérieur tréflé.

Tout un symbolisme religieux a inspiré l’œuvre de Guérin. Les trois verrières centrales du chœur évoquent la parenté trinitaire de Marie, fille du Père, mère du Christ et épouse de l'Esprit Saint. Les verrières latérales du chœur évoquent les deux saint Jean (saint Jean-Baptiste à gauche, annonçant la venue du Christ et saint Jean l’Évangéliste, à droite, témoin privilégié du Christ). Les six verrières de la nef évoquent l'attente de l'Ancien Testament par trois patriarches : Abraham, Jacob et Moïse (verrières à centre pourpre et bordures dorées) en complément de trois prophètes : Isaïe, Jérémie et Ézéchiel (verrières à centre doré et bordures pourpres et dorées). La verrière de la chapelle nord du chœur suggère le sang précieux du Christ. Quant à la verrière du mur ouest, elle évoque le thème de l'Assomption. L'ensemble de ces verrières est réalisé dans des harmonies du 15e siècle, bleus et rouge à fond clairs.

Catégoriesdalle de verre
Structuresbaie libre, en arc brisé lancette, polylobé, juxtaposé, 2, 3 tympan ajouré
Matériauxverre transparent, peint
béton armé, réseau
Précision dimensions

Les trois verrières centrales du chœur : h = 1000 cm. Les autres : dimensions non prises.

Iconographiesreprésentation non figurative
État de conservation
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protections

Références documentaires

Multimedia
  • GUERIN GASC, Sophie. L'œuvre d'Henri Guérin, principales références, édifices religieux et civils, listing géographique [2011]. Accès Internet : <URL : http://www.henri-guerin.com/articles.asp?idpage=37&idrubrique=5>

    Internet : non coté
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel ; (c) Ville de Felletin - Sénéchaud Anne
Sénéchaud Anne

Chargée d'étude Atemporelle - Prestation de service 2014-2015.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Celer Françoise
Celer Françoise

Chercheur SRI Limousin jusqu'en 2007.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.