Dossier d’œuvre objet IM87003065 | Réalisé par
Casenove Stéphanie (Contributeur)
Casenove Stéphanie

Stagiaire puis vacataire au SRI Limousin 2010-2011. Chercheur au SRI sites de Limoges et Poitiers depuis 2019.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • enquête thématique régionale, Vitraux 20ème du Limousin
Ensemble de neuf verrières décoratives, Église paroissiale Saint-Aignan
Auteur
Copyright
  • (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Limousin - Saint-Yrieix-la-Perche
  • Commune Ladignac-le-Long
  • Adresse 1 impasse Saint-Agnan , 10 place de l' Eglise
  • Cadastre 2014 AB 58
  • Emplacement dans l'édifice Façade occidentale : baie 100 ; Imposte ouest : baie 10 ; Transept nord : baies 3, 5 ; Transept sud : baies 4, 6 ; Choeur : baies 0, 1, 2

Réalisés par l'Atelier du Vitrail de Limoges d'après des maquettes de l'artiste Georges Devêche, ces vitraux sont installés en 1962.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1962, daté par source
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Limousin, 87, Limoges
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Devêche Georges
      Devêche Georges

      Georges Devêche est l’héritier d’une dynastie de décorateurs d’intérieur parisiens qui remonte à 1870 pour se poursuivre encore actuellement. Son grand-père Alexandre, son père Pierre, son frère André ont laissé des noms dans le milieu des arts décoratifs. Georges Devêche participe avec son père et son frère à la décoration du pavillon de l’Algérie à l’exposition coloniale de 1931, puis à celle de la salle des fêtes de la mairie du XIVe arrondissement de Paris. Georges Devêche s’oriente plus particulièrement vers la tapisserie. C’est un artiste indépendant qu’il est difficile de rattacher à une école particulière, bien qu’il soit influencé par le style Arts Déco des années 1930. Le Mobilier national lui commande, pendant la guerre, des cartons de tapisseries sur les “arts du feu”, le “textile”, œuvres qui sont réalisées à la manufacture des Gobelins. A partir de 1960, Georges Devêche se consacre surtout à l’art du vitrail. En relation avec l’architecte A. Froidevaux, il produit de nombreux cartons dans le cadre de la restauration de la cathédrale d’Auch, des églises Sainte-Radegonde et Saint-Hilaire à Poitiers, de l’église d’Orcival en Auvergne, ainsi que dans le Limousin en travaillant avec l'Atelier du Vitrail de Limoges. Il est mort à Grosrouvre, dans les Yvelines, où plusieurs vitraux de l’église lui sont dus.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      dessinateur attribution par source
    • Atelier ou école :
      L'Atelier du Vitrail
      L'Atelier du Vitrail

      Créé en octobre 1960 sous la forme d’une Société Coopérative et Participative (SCOP), l’Atelier du Vitrail, successeur du peintre-verrier limougeaud Francis Chigot, perpétue l’aventure du vitrail limousin. L’entreprise a acquis sa notoriété au gré de différentes campagnes de restauration des Monuments Historiques et participe ainsi à la sauvegarde du patrimoine national sous l’égide du Ministère de la Culture. L’activité se diversifie de plus en plus vers la création d’œuvres originales, notamment à destination d’une clientèle privée, explorant les multiples possibilités techniques et créatives du verre, tout en respectant un savoir-faire ancestral. L’atelier du Vitrail conserve la technique traditionnelle du vitrail au plomb (coupe, peinture à la grisaille, gravure à l’acide, émaillage, jaune à l’argent, montage Tiffany), tout en développant des procédés innovants (fusing). Des artistes, salariés de l’entreprise, réalisent eux-mêmes les maquettes et les projets de création.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      atelier attribution par source

Il s'agit d'un ensemble de 9 vitraux décoratifs. Cette vitrerie présente des motifs de type chainons réalisés à partir de verres bruns ou bleus.

  • Catégories
    vitrail
  • Structures
    • baie libre, en plein cintre
  • Matériaux
    • verre, verre antique
    • plomb
  • Précision dimensions

    Dimensions des baies 0 à 4 : h = 220 cm, la = 110 cm. Dimensions des baies 5 et 6 : h = 232 cm, la = 104 cm. Dimensions de l'imposte : h = 220 cm, la = 100 cm.

  • Iconographies
    • représentation non figurative
  • État de conservation
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date d'enquête 2011 ; Date(s) de rédaction 2011
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel
Casenove Stéphanie
Casenove Stéphanie

Stagiaire puis vacataire au SRI Limousin 2010-2011. Chercheur au SRI sites de Limoges et Poitiers depuis 2019.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
Église paroissiale Saint-Aignan

Église paroissiale Saint-Aignan

Commune : Ladignac-le-Long
Adresse : 1 impasse, Saint-Agnan, 10 place de l' Eglise