Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble de neuf verrières abstraites dits vitraux-tapisseries

Dossier IM23002017 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsverrière
AppellationsVitraux-tapisserie
Aire d'étude et cantonLimousin - Chénérailles
AdresseCommune : Puy-Malsignat
Lieu-dit : le Margeleix
Emplacement dans l'édificeChoeur : baies 0, 1, 2
Nef sud : baies 4, 6, 102, 104
Nef nord : baies 101, 103

Inaugurés le 27 février 2010, ces vitraux-tapisseries (marque et modèle déposés) sont l’œuvre de Bernard Battu, célèbre lissier d'Aubusson, d'après des cartons réalisés en 2009 par Jean Fourton. Toute la partie métallique est confiée à Michel Cancalon, serrurier à Aubusson. Chacun des vitraux-tapisseries a été inséré dans un double vitrage par le peintre-verrier limougeaud. L'ensemble est terminé le 31 octobre 2009.

Période(s)Principale : 1er quart 21e siècle
Dates2009, daté par source
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Limousin, 23, Aubusson
Auteur(s)Auteur : Fourton Jean
Fourton Jean (1934 - )

Peintre, cartonnier, mais aussi psychanalyste, Jean Fourton a été élève de Soulages et de Lacan. Passionné de tapisseries, il a passé une grande partie de son enfance à Ars en Creuse où il est toujours revenu.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre attribution par source
Auteur : Battu Bernard lissier attribution par source
Auteur : Cancalon Michel serrurier attribution par source
Auteur : Guinot Jean-François
Guinot Jean-François (1955 - )

Diplômé de l’école nationale des arts décoratifs, Jean-François Guinot est formé au métier de peintre verrier durant 7 ans à Limoges avant de créer son atelier en 1990. Président de l’Organisation nationale professionnelle des maîtres verriers, Jean-François Guinot préside également le Pôle des Métiers d’Art et est membre du Centre International du Vitrail de Chartres.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier attribution par source

Il s'agit d'un ensemble de neuf vitraux-tapisseries dédié aux déportations. Le cheminement de la baie 0 à la baie 1 : du "levant au couchant" représente le mouvement du soleil. Cet astre est décentré, au fur et à mesure que l'on tourne autour de l'édifice. Excepté la baie axiale, les autres ouvertures montrent des barbelés. La baie 0 représente le soleil retrouvant son alvéole. Ce vitrail est le symbole de la liberté, le triomphe de la lumière. A noter que le cercle solaire est ici assez petit : référence à la perte humaine faisant suite à la déportation. A contrario, sur la façade occidentale est représentée, sur le vitrail situé au-dessus de la pierre des morts, la mort du soleil. La baie 2 est la seule ouverture où l'on remarque des fils de couleur rouge. Prévu initialement avec des fils d'or, mais jugé trop précieux, le tissage est finalement réalisé à partir de fils métalliques noirs et argent (en référence aux vêtements des déportés). Il s'agit d'un tissage "mité" puisqu'il laisse transparaitre les éclats de lumière, symbolisant l'espoir des déportés. La symbolique du fil a ici toute son importance : c'est l'idée de la fraternité et de l'entraide dans les camps, chaque être humain est lié à une autre personne. Ces tapisseries sont enchâssées dans un double vitrage dont les verres ne sont pas anti-reflets. Ils jouent le rôle de miroirs sur l'extérieur, diffusant ainsi la lumière sur les vitraux-tapisserie.

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre, circulaire, en plein cintre, rectangulaire horizontal, rectangulaire vertical, carré
Matériauxfil métal
laine
Précision dimensions

Baie 0 : h = 210 cm, la = 31 cm ; baie 1 : h = 233 cm, la = 85 cm ; baie 2 : h = 23 cm, la = 32 cm ; baie 4 : h = 174 cm, la = 97 cm ; baie 6 : h = 178 cm, la = 97 cm ; baies 103 et 101 : h = 21 cm, la = 49 cm ; baies 102 et 104 : h = 65 cm, la = 65 cm.

Iconographiessoleil
Précision représentations

Trajectoire du soleil, corrélation entre l'ombre et la lumière : lutte contre le fascisme.

État de conservationbonnes conditions de conservation

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée
(c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel (c) Région Limousin, service de l'Inventaire et du Patrimoine culturel - Casenove Stéphanie
Casenove Stéphanie

Stagiaire puis vacataire au SRI Limousin 2010-2011. Chercheur au SRI sites de Limoges et Poitiers depuis 2019.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.