Ensemble de l'autel de saint Martin, dit aussi autel de la Victoire et du Souvenir : autel, clôture d'autel, groupe sculpté, peintures monumentales et plaques commémoratives, Église paroissiale Saint-Martin
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
  • (c) Ville de Pau

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pau
  • Commune Pau
  • Adresse rue Henri-IV
  • Emplacement dans l'édifice transept, bras est
  • Dénominations
    autel, clôture d'autel, groupe sculpté, peinture monumentale, plaque commémorative
  • Appellations
    de saint Martin, de la Victoire et du Souvenir

Il semble qu'un projet antérieur à l'ensemble aujourd'hui en place ait été prévu, comme le suggère la date de la toile peinte par Jules Castaing (1906), ornant l'arcade centrale du mur est. Il n'a cependant pas dû voir le jour ou a été détruit à une date inconnue.

Lors de sa séance du 11 avril 1920, le conseil de fabrique annonce "l'érection de l'autel de St. Martin, en l'honneur de la Victoire, du Souvenir et des morts" pour un montant "d'une trentaine de milliers de francs". L'architecte choisi est Bertrand-Gabriel Andral, qui présente son projet in situ au conseil lors de la séance du 3 avril 1921. Il est également décidé d'ouvrir une souscription pour le financement des travaux. Les travaux de marbrerie sont confiés à Bernard Doat de l'entreprise Marbrerie Toulousaine, tandis que Jules Déchin est chargé de la réalisation d'un groupe sculpté représentant La Charité de saint Martin. Les peintures décoratives sont signées De Laborie, peintre palois. Les ferronneries sont également signées, par Brau, ferronnier palois.

L'ensemble est quasiment achevé lorsque le conseil se réunit le 21 mai 1922. Seule la grille est alors encore en cours de réalisation. Cette dernière coûte 9.500 francs pour une dépense totale de 46.000 francs, pour laquelle le conseil a dû s'endetter, n'ayant réussi à réunir que 30.000 francs.

L'ensemble de l'autel de Saint-Martin se compose de plusieurs éléments : l'autel, le décor des arcades outrepassées et la grille.

L'autel est en brèche grise et jaune et brèche violette des Pyrénées. Sa table, à quatre pieds, est posée sur un degré à trois marches. Le tabernacle est encastré dans un gradin à panneau chantourné. Sa porte en bois doré est ornée d'un décor rapporté d'épis de blé et de pampres de vigne.

Le gradin est surmonté par un groupe sculpté représentant la Charité de saint Martin.

L'autel est encadré par des panneaux de marbre blanc où sont gravés les noms des soldats palois morts au combat. Ceux-ci occupent la partie inférieure des arcades du mur est du transept.

On trouve au-dessus d'eux des peintures murales représentant les noms et les armoiries des villes où ont combattu les régiments palois lors de la Première Guerre mondiale. Ces peintures encadrent une toile marouflée épousant l'arc outrepassé de l'arcade centrale et représentant le songe de saint Martin, à l'aplomb de l'autel.

L'ensemble est protégé par une clôture basse en métal forgé ornée de glaives, de branches de laurier, du monogramme SM et d'un motif de croix de guerre stylisé. Elle est reliée à quatre porte-cierges par des chaînes à ses deux extrémités en retour d'équerre.

  • Catégories
    marbrerie, sculpture, peinture murale, ferronnerie
  • Matériaux
    • calcaire, en plusieurs éléments
    • brèche, en plusieurs éléments
    • marbre veiné, en plusieurs éléments
    • métal
    • plâtre, patine
    • toile, support marouflé, peinture à l'huile
  • Précision dimensions

    Dimensions non prises.

  • Iconographies
    • saint Martin de Tours
    • charité de saint Martin
    • ornementation, épi, vigne, glaive, laurier, croix de guerre
  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant l'iconographie, peint
    • signature, peint, gravé
    • date, peint, gravé
  • Précision inscriptions

    Toile marouflée : Inscription sur un phylactère : Martinus catechumenus hac me veste contexit ; signature et date : JCASTAING 1906.

    Groupe sculpté signé sur la terrasse à droite : Jules Déchin 1920.

    Autel signé : B.G. ANDRAL : / ARCHITECTE D.P.L.G. / : B. DOAT : / MARBRIER.

    Plaques commémoratives : QUE . NOS . MORTS / 11 9BRE / 1918 / SOIENT BENIS.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Documents d'archives

  • Registre de Fabrique, 1907-1930 : séances des 11 avril 1920, 3 avril 1921 et 21 mai 1922.

Bibliographie

  • LABORDE J.-B.. L'église Saint-Martin de Pau, le passé le présent. Pau, 1956.

Date d'enquête 2013 ; Dernière mise à jour en 2013
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Église paroissiale Saint-Martin

Église paroissiale Saint-Martin

Commune : Pau
Adresse : rue Henri-IV