Dossier IM40006460 | Réalisé par
Ensemble de 7 verrières à personnage : Immaculée Conception, Saint Joseph à l'Enfant, Saint Michel terrassant le démon, Saint Pierre, Saint Paul, Saint Jean l'Évangéliste, Saint Vincent de Paul (baies 1 à 3, 5 à 8), Église paroissiale Saint-Michel
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Saint-Sever
  • Commune Sarraziet
  • Emplacement dans l'édifice chœur (baies 1 et 2) ; vaisseau principal (baies 3, 5 et 7) ; collatéral sud (baies 6 et 8)
  • Dénominations
    verrière
  • Titres
    • Immaculée Conception
    • Saint Joseph à l'Enfant
    • Saint Michel terrassant le démon
    • Saint Pierre
    • Saint Paul
    • Saint Jean l'Évangéliste
    • Saint Vincent de Paul

Ces verrières furent exécutées en 1867 par Gustave-Pierre Dagrand (1839-1915). Elles datent de la période bayonnaise du verrier, plusieurs années avant son installation définitive à Bordeaux (et la modification orthographique apportée à son nom), et comptent donc parmi les plus anciennes de sa production dans les Landes avec celles de Sainte-Eulalie de Saint-Sever (1864-1865), de Brocas (1865, réf. IM40002865), de Capbreton (1866, réf. IM40000488) ou de Laurède (1867).

Le carton de l'Immaculée Conception, déjà utilisé en 1865 à Mouguerre (Pyrénées-Atlantiques), sera remployé en 1868 à Saint-Geours-d'Auribat et à Sainte-Colombe (réf. IM40003559), en 1870 à Préchacq-les-Bains et en 1877 à Mant (réf. IM40003709), avec toutefois une inversion droite / gauche du drapé du manteau. Le modèle du Saint Joseph, inspiré d'une gravure de Friedrich August Ludy (1823-1890) d'après Josef Anton Settegast (1813-1890), se retrouve aussi à Sainte-Colombe, à Brocas en 1865 (réf. IM40002865) et à Mouguerre (avec un dais architectural identique) ; celui du Saint Michel (inspiré d'une gravure de Dominik Mosler d'après le peintre nazaréen allemand Friedrich Overbeck, 1847), avec quelques variantes, à Sainte-Eulalie de Saint-Sever en 1865 et à Moustey en 1874 (réf. IM40001716). Enfin, le Saint Jean l'Évangéliste reproduit une composition de Friedrich Overbeck (1789-1869) gravée en 1842-1844 par Joseph von Keller (1811-1873), qui inspira aussi le peintre Léonard Fortuné en 1869 pour son décor de l'église de Caupenne. Les verrières de Sarraziet présentent en outre des médaillons fleurdelisés, fonds en grisaille et bordures identiques à ceux de Préchacq-les-Bains et du vitrail de Saint Jacques à Laurède.

L'ensemble de la vitrerie de Sarraziet, comme l'indique une inscription sur la verrière de Saint Michel, fut offert par Jean Ardans (1800-1873), maire de Sarraziet de 1832 à sa mort et principal propriétaire de la commune. Il fit reconstruire en grande partie l'église en 1853 et fut inhumé avec son épouse dans la chapelle Saint-Joseph érigée à ses frais.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1867, porte la date
  • Stade de création
    • copie d'estampe
  • Lieu d'exécution
    Commune : Bayonne
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre

      Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre verrier signature
    • Auteur de la source figurée :
      Overbeck Johann Friedrich
      Overbeck Johann Friedrich

      Peintre né à Lübeck le 3 juillet 1789, mort à Rome le 12 novembre 1869 ; fils de Christian Adolph Overbeck, sénateur-maire de Lübeck, et d'Eleonora Maria Jauch. Élève à partir de 1806 de Heinrich Friedrich Füger à l'Académie des beaux-arts de Vienne, il fonde en 1809, en réaction à l'académisme néoclassique régnant, la Confrérie de saint Luc avec quelques condisciples, s'installe à Rome en 1810 et y réside jusqu'à sa mort. Converti au catholicisme en 1813, il œuvre au renouveau de l'art religieux auprès d'autres artistes romains d'origine allemande, tels Peter von Cornelius, Friedrich Wilhelm von Schadow, Philipp Veit, Julius Schnorr von Carolsfeld ou Joseph von Führich au sein du mouvement dit des Nazaréens, dont il est l'un des membres les plus connus grâce, notamment, à la diffusion de son œuvre par la gravure.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Keller Joseph von
      Keller Joseph von

      Graveur allemand, né à Linz am Rhein le 31 mars 1811 et mort à Düsseldorf le 30 mai 1873. Membre de l’École de Düsseldorf, il grava notamment d'après Raphaël (La Dispute du Saint-Sacrement, Madone Sixtine), Friedrich Overbeck et Ernst Deger.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur
    • Auteur de la source figurée :
      Settegast Josef Anton
      Settegast Josef Anton

      Peintre religieux d'inspiration nazaréenne, né à Coblence et mort à Mayence.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Ludy Friedrich August
      Ludy Friedrich August

      Graveur allemand, né à Cologne en 1823 et mort près de Görz (Goritz) en 1890 ou 1896 ; fils du graveur Wilhelm Ludy, élève de Friedrich Wilhelm à l'Académie d'art de Düsseldorf. Il grava d'après Friedrich Overbeck, Joseph von Führich ou Edward von Steinle.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur
    • Auteur de la source figurée :
      Mosler Dominik
      Mosler Dominik

      Graveur allemand, né à Düsseldorf le 19 novembre 1822 et mort à Münster le 13 novembre 1880 ; fils du peintre et historien Karl Josef Ignatz Mosler et frère aîné du peintre Heinrich Mosler. Élève de Rudolf Wiegmann, Karl Ferdinand Sohn et Wilhelm Schadow à l'Académie des arts de Düsseldorf de 1838 à 1843, puis de Jakob Becker et Edward von Steinle au Städelschen Kunstinstitut de Francfort-sur-le-Main à partir de 1844, enfin à Munich et à Paris. Il grava d'après des peintres de l'école nazaréenne.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur
    • Personnalité :
      Ardans Jean
      Ardans Jean

      Né aux Aldudes (Pyrénées-Atlantiques) le 28 mai 1800, mort à Sarraziet le 22 février 1873, fils de Jean Gratian Itcainarena dit Ardans (1756-1813) et de Jeanne Deyres (1770-1829) ; épouse à Sarraziet le 22 novembre 1827 Étiennette Théophile Lucat (Dax 20 janvier 1789 - Sarraziet 11 octobre 1862). Principal propriétaire de Sarraziet, maire de la commune pendant quarante ans (1832-1873), chevalier de la Légion d'honneur le 14 mai 1865.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      donateur

Toutes les verrières sont en plein cintre. Verre teinté dans la masse pour les bordures, verre peint pour les figures, verre imprimé pour les fonds damassés des médaillons, grisaille rehaussée de jaune d'argent pour les architectures décoratives (baies 1 et 2), grisaille avec cages à mouches pour les champs à rinceaux (baies 5 à 8).

  • Catégories
    vitrail
  • Structures
    • baie libre, en plein cintre
  • Matériaux
    • verre transparent, peint, polychrome, grisaille sur verre
    • plomb, réseau
  • Mesures
    • h : 200 (hauteur approximative)
  • Précision dimensions

    Hauteur approximative de toutes les verrières, sauf celle de la baie 3 (Saint Michel), un peu plus haute (h = 250 environ).

  • Iconographies
    • Immaculée Conception
    • saint Joseph et l'Enfant Jésus
    • saint Michel terrassant le démon
    • saint Pierre apôtre, clé, livre
    • saint Paul de Tarse, épée, livre
    • saint Jean l'Evangéliste, vieillesse, aigle de saint Jean, plume, livre
    • saint Vincent de Paul, nourrisson, abandon, crucifix
  • Précision représentations

    Baie 1 : Immaculée Conception ; baie 2 : saint Joseph à l'Enfant ; baie 3 : saint Michel terrassant le démon ; baie 5 : saint Pierre ; baie 6 : saint Paul ; baie 7 : saint Jean l'Évangéliste (vieillard) ; baie 8 : saint Vincent de Paul.

    Baies 1 et 2 : personnage en pied devant un fond damassé rouge, sur un soubassement à arcature et sous un dais architecturé néogothique avec gâble en accolade à intrados polylobé et fleuron, entre deux pinacles fleuronnés ; bordure à feuilles romanes jaunes et blanches et baies rouges sur fond bleu.

    Baie 3 : scène dans un grand médaillon oblong polylobé terminé par des fleurs de lys, se détachant sur un champ bleu orné de larges rinceaux romans polychromes, avec médaillons quadrilobés armoriés à la tête et au bas, le tout bordé d'une frise de palmettes en volutes ; bordure rouge à fleurons jaunes, encadrée par un double rang de perles.

    Baies 5 à 8 : personnage en pied devant un fond damassé rouge (baies 6 et 7), bleu (baie 5) ou violet (baie 8) à décor de vigne et de perles, inscrit dans un médaillon oblong polylobé aux lobes terminés par des fleurs de lys, se détachant sur un fond en grisaille à rinceaux de vigne et cages à mouches ; bordures à frise de palmettes en volutes jaunes (baies 5 et 8) ou vertes (baies 6 et 7) encadrées de filets rouges.

  • Inscriptions & marques
    • signature, peint
    • date, peint
    • inscription concernant l'iconographie, peint
    • inscription concernant le donateur, peint
    • armoiries, peint
  • Précision inscriptions

    Signature et date (au pied du personnage sur toutes les verrières, sauf celle de la baie 7 [panneau remplacé]) : monogramme GD [lettres entrelacées] 1867. Inscription concernant l'iconographie : REGINA SINE LABE CONCEPTA + ORA PRO NOBIS (baie 1) ; SANCTVS JOSEPHVS + ORA PRO NOBIS (baie 1) ; QVIS VT DEVS (baie 3) ; S : PIERRE (baie 5) ; S : PAUL (baie 6) ; S : JEAN : EV : (baie 7) ; S : VINCENT DE PAUL (baie 8). Inscription concernant le donateur (sur un écusson au bas de la baie 3) : LES VERRIERES DE / CETTE EGLISE ONT / ÉTÉ DONNÉES PAR / Mr J. ARDANS / MAIRE / 1867. Armoiries (au haut et au bas de la baie 3) : du pape Pie IX ; de Louis Marie Olivier Epivent, évêque d'Aire et Dax (devise "Fide et caritate").

  • État de conservation
    • grillage de protection
    • oeuvre restaurée
    • partie remplacée
  • Précision état de conservation

    Verrière 1 (Immaculée Conception) : tête et mains sommairement repeintes. Verrière 5 : les panneaux composant le fond damassé du médaillon ont été remplacés par du verre bleuté non décoré, à l'exception du panneau sommital. Verrière 7 (Saint Jean l'Évangéliste) : tête du saint sommairement repeinte, un panneau vert au pied du personnage remplacé.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Documents d'archives

  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 350/8

Bibliographie

  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 25, 45 61, 186, 220, 227, 241
Date d'enquête 2017 ; Dernière mise à jour en 2017
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice