Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Hippolyte

Ensemble de 5 verrières à personnage (Sacré-Cœur, Saint Joseph à l'Enfant, Saint Hippolyte, Notre-Dame de Maylis, Sainte Quitterie) et de 8 verrières géométriques (baies 0 à 12)

Dossier IM40007022 réalisé en 2018

Fiche

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonTartas est
AdresseCommune : Lamothe
Emplacement dans l'édificechœur (baies 0 à 2) ; collatéraux (baies 3 à 12)

Comme le signale la monographie paroissiale du curé Dulucq (1887), ces verrières furent installées en 1886, à l'issue de la construction de la nouvelle église, par le verrier toulousain Louis-Victor Gesta (1828-1894, actif à partir de 1852), dont elles portent la marque.

Le vitrail du Sacré-Cœur fut offert par le curé bâtisseur et par l'abbé Larrède, originaire de Lamothe ; celui de Saint Hippolyte (patron de la paroisse) par la jeunesse de Lamothe ; celui de Sainte Quitterie (patronne secondaire) par l'évêque Victor Delannoy. La verrière de Notre-Dame de Maylis (l'un des deux principaux sanctuaires mariaux des Landes) porte les armoiries associées du Bayonnais Amédée de Laborde-Noguez (1823-1910), maire d'Ustaritz et député monarchiste des Basses-Pyrénées, de sa seconde épouse Marie Gabrielle Élisabeth Blanche de Batz d'Aurice (1840-1897), héritière en 1876 du château de Lamothe, et de la sœur aînée de cette dernière, Élisabeth Marie Jeanne Adèle (1835-1918), femme de Louis Clodomir Benoni de Lavalette de Monbrun, consul de France à Djeddah et Porto Rico. Enfin, le donateur de la verrière de Saint Joseph, dépourvue d'inscription comme d'armoiries, est connu par la revendication qu'en firent ses descendants lors de l'inventaire de février 1906 : le vicomte Jacques Joseph Amédée de Barry (1805-1890), châtelain du Bousquet à Bourg-sur-Gironde, qui possédait également une propriété à Lamothe et dont la famille cousinait avec les Batz d'Aurice depuis la fin du XVIIe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1886, daté par source
Lieu d'exécutionCommune : Toulouse
Auteur(s)Auteur : Gesta Louis-Victor
Gesta Louis-Victor (1828 - 1894)

Né Victor-Louis Fabre, prend le nom de son beau-père Gesta après 1835. Peintre-verrier à Toulouse, où il fonda la manufacture familiale en 1852.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature
Personnalité : Laborde-Noguez Amédée Marie Henry de
Laborde-Noguez Amédée Marie Henry de (1823 - 1910)

Prénom usuel : Amédée. Héritier d'une famille d'officiers bayonnais, né à Bayonne le 26 avril 1823 d'André-Nicolas de Laborde-Noguez et de Dorothée d'Artigue, mort à Ustaritz le 23 février 1910. Avocat, maire d'Ustaritz, conseiller général et député des Basses-Pyrénées. Marié en premières noces, le 7 janvier 1847, à Marie-Félicie Exelmans (1827-1855), fille du comte Rémy Joseph Isidore et d'Amélie de La Croix de Ravignan (sœur du Père de Ravignan, le célèbre prédicateur), puis en secondes noces, à Lamothe le 7 mai 1867, avec Marie Gabrielle Élisabeth Blanche de Batz d'Aurice (1841-1897), héritière en 1876 du château de Lamothe, fille cadette du vicomte Pierre François Amable et de Marie Foy Nathalie de Sèze.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur
Personnalité : Delannoy Victor Jean-Baptiste Paulin , dit(e)
Delannoy Victor Jean-Baptiste Paulin , dit(e) (1824 - 1905)

Né à Templeuve (Nord) en 1824, mort à Aire en 1905. Évêque de Saint-Denis de La Réunion (1872-1876), puis d'Aire et de Dax (1876-1905).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur
Personnalité : Barry Jacques Joseph Amédée vicomte de
Barry Jacques Joseph Amédée vicomte de (1805 - 1890)

Propriétaire du château du Bousquet à Bourg-sur-Gironde et d'un domaine à Lamothe (Landes).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Toutes les verrières sont d'étroites baies libres en plein cintre. Les verres sont teints dans la masse (vêtements) ou peints (visages et membres) ; les fonds en faux damas sont imprimés.

Catégoriesvitrail
Structuresbaie libre, en plein cintre
Matériauxverre transparent, peint, peint au pochoir
plomb, réseau
Mesuresh : 300.0 (hauteur approximative des verrières 0 à 2)
la : 80.0 (largeur approximative des verrières 0 à 2)
h : 235.0 (hauteur des verrières 3 à 12)
la : 48.0 (largeur des verrières 3 à 12)
IconographiesSacré-Coeur
saint Joseph et l'Enfant Jésus
saint Hippolyte le Geôlier
Vierge à l'Enfant, lys
sainte Quitterie, céphalophore
ornementation, ornement à forme géométrique
Précision représentations

Baie 0 : Sacré-Cœur. Baie 1 : saint Joseph et l'Enfant Jésus (au sacré-cœur). Baie 2 : saint Hippolyte le Geôlier (en soldat romain, la palme du martyre à la main). Baie 3 : Vierge à l'Enfant (reproduction de la statue de Notre-Dame de Maylis), branches de lys dans deux médaillons quadrilobés au-dessus et au-dessous de la figure, celui du haut entouré d'une vigne. Baie 4 : sainte Quitterie céphalophore, tenant sa tête dans un linge, sa couronne (de princesse wisigothe), la palme du martyre et le lys de pureté à ses pieds. Ces cinq verrières présentent le personnage en pied sur un soubassement, devant un fond damassé bleu à motifs de rouelles fleuronnées ; le soubassement est orné de rinceaux (baie 0), d'une arcature (baies 1 et 2, en pendant), d'un médaillon et d'armoiries (baie 3), d'armoiries entre des colonnettes (baie 4). Les figures sont surmontées d'un arc en plein cintre sur culots (sauf celle de la baie 0 : arc trilobé), sommé de rinceaux sur fond rouge (baies 0 et 4), d'un gâble fleuronné et d'un dais architecturé à tourelles et arcs boutants (baies 1 et 2), d'un médaillon quadrilobé (baie 3). Les bordures des baies 0 à 2 comportent des feuilles romanes et des fleurettes, celles des baies 3 et 4 un simple filet de perles.

Baies 5 à 12 : vitrerie géométrique à bornes et carrés incolores ; bordure rouge à fleurettes bleues et fleurons verts (baies 5, 7, 9 et 11) ou bleue à fleurettes jaunes et fleurons roses (baies 6, 8, 10 et 12).

Inscriptions & marquessignature, peint
inscription concernant l'iconographie, peint
inscription concernant le donateur, peint
armoiries, peint
Précision inscriptions

Signature : L.V. GESTA / TOULOUSE (baie 0, dans un médaillon ovale au bas) ; L.V. GESTA / TOULOUSE (baie 1, sur un feuillet déroulé au bas) ; L.V. GESTA // TOULOUSE (baie 4, en bas à gauche et à droite).

Inscription concernant l'iconographie : COR JESU S. S. (baie 0) ; SANCTUS JOSEPH (baie 1) ; SANCTUS HIPPOLYTUS (baie 2) ; EGREDIETUR VIRGA DE RADICE GESSE (sic pour "Jesse") / E[T FLO]S DE RADICE E US (sic pour "eius") ASCENDET (baie 3, sur le phylactère ; citation d'Isaïe, 11, 1 : "Un rameau sortira de la souche de Jessé, un rejeton jaillira de ses racines") ; STA QUITERIA (baie 4).

Inscription concernant le donateur : DONNÉ PAR LA / JEUNESSE DE LA / PAROISSE 1886 (baie 2).

Armoiries (baie 3, trois écus alignés sur le soubassement) : 1) Écartelé, aux 1 et 4 d'or au chevron de gueules accompagné en pointe d'un lion du même, aux 2 et 3 d'argent à l'arbre de sinople sur un tertre de sable, accosté de deux lions affrontés d'azur (de Laborde-Noguez, quartiers 2 et 3 interprétés) ; 2) D'azur au chevron d'or accompagné de trois chicots du même en pal, posés 2 et 1, au chef d'argent chargé d'un lion issant de gueules (de Batz d'Aurice) ; 3) D'or au cœur de gueules, au chef d'azur chargé d'un croissant d'argent accosté de deux étoiles du même (de Lavalette de Monbrun). Armoiries (baie 4, sur le soubassement) : Coupé, au 1 d'azur à la Vierge à la Treille d'argent, au 2 parti, à dextre de gueules à deux trabes d'argent passés en sautoir, à senestre de sinople à l'ancre d'argent ; cimier : mitre, crosse, couronne fleuronnée, chapeau d'évêque ; support : deux rameaux d'olivier en sautoir ; devise sur banderole : HÆC EST SPES NOSTRA (de Victor Jean-Baptiste Paulin Delannoy, évêque d'Aire et de Dax).

État de conservationgrillage de protection
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

La vitrerie à bordes des baies 5 à 12 a été restaurée vers 1950 (comm. orale).

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Extrait de la monographie paroissiale de Lamothe, par le curé Dulucq, 29 août 1887 (AD Landes, 16 J 18)

    "Les vitraux et les autels ont été donnés en grande partie par les principales familles, celui de St Hippolyte, patron titulaire, a été acheté avec le produit des souscriptions volontaires de la jeunesse. Tous les vitraux proviennent de la maison Victor Gesta de Toulouse, ceux à personnages sont justement remarqués et appréciés même par les hommes de l'art. [...] La chapelle de gauche, dédiée à la Vierge, possède un vitrail gracieux représentant la statue de Notre Dame de Maylis. [...] Le fond du chœur est à trois pans coupés. Sur chaque pan se détache un vitrail de grande dimension. Celui du milieu représente le Sacré-Cœur ; les deux autres, St Hippolyte et St Joseph. Tous ces vitraux ont été fournis par la maison Victor Gesta de Toulouse."

    _______________________________________________________

  • Extrait de l'inventaire du mobilier de l'église en 1890 (extrait du registre paroissial de Lamothe, p. 39 [AP Lamothe])

    "Vitraux. Le vitrail du Sacré-Cœur a été donné par le pasteur et M. l'abbé Larrède, paroissien de Lamothe. Le vitrail de St Joseph est un don de M. le Vicomte de Barry (de Bourg sur Gironde), propriétaire à Lamothe. Le vitrail de St Hippolyte, patron de la paroisse, a été donné par les jeunes gens et les jeunes filles de la paroisse. Le vitrail de la Ste Vierge a été donné par la famille de Laborde-Noguez de Lamothe. Celui de Ste Quitterie a été donné par Monseigneur Delannoy, évêque d'Aire et de Dax. Les grisailles ont été payées avec le produit de souscriptions."

    _______________________________________________________

  • Extrait de l'inventaire du 19 février 1906 (AD Landes, 70 V 173/7)

    "Chapitre 1er. Biens de la fabrique. [...] 15. Deux vitraux, 3 mètres x 0m80 ; Sacré-Cœur et St Hyppolyte (sic). / 16. Un vitrail. 3m x 0m80. St Joseph. Ce vitrail revendiqué par la famille du Barry de Lamothe. / 17. Un vitrail. 3m x 0m80. La Vierge de Maylis. Ce vitrail revendiqué par la famille de Laborde-Noguez."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Lamothe, par le curé Pierre Dulucq, 1887-1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18
  • Registre paroissial (XIXe siècle).

    Inventaire du mobilier de l'église en 1890 Archives paroissiales, Lamothe
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (19 février 1906).

    n° 15 Archives départementales des Landes : 70 V 173/7
Bibliographie
  • GESTA Louis-Victor. Album de L.V. Gesta. Manufacture de Vitraux peints de Toulouse. Toulouse : Cassan Fils, 1864.

  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 69

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe