Dossier d’œuvre objet IM40004436 | Réalisé par
  • inventaire topographique
Ensemble de 4 verrières du collatéral sud : Saint Michel terrassant le démon, Bon Pasteur, Annonciation, Ange gardien (baies 14, 16, 18, 20), Cathédrale Notre-Dame
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax sud
  • Commune Dax
  • Adresse place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
  • Emplacement dans l'édifice collatéral sud (baies 14, 16, 18, 20)
  • Dénominations
    verrière
  • Titres
    • Saint Michel terrassant le démon
    • Bon Pasteur
    • Annonciation
    • Ange gardien
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

Cette série de verrières fut installée en 1897 par le Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915), entre deux campagnes de vitrerie du déambulatoire (1894-1898, réf. IM40004433). Des dessins annotés conservés dans le fonds Dagrant mentionnent la date précise de la pose : février 1897 pour les verrières 14 et 16, mai suivant pour les baies 18 et 20. Les archives révèlent par ailleurs que Dagrant avait prévu de vitrer également le collatéral nord, mais cette commande devait finalement lui échapper au profit de Félix Gaudin (réf. IM40004435).

Au contraire de la plupart des autres ensembles vitrés de la cathédrale, la série offre un programme iconographique homogène axé sur le thème des saints anges, messagers célestes, laudateurs de la divinité et protecteurs des hommes. Les compositions sont probablement inspirées, à des degrés divers, de sources gravées : la figure de saint Michel (baie 14) reproduit par exemple une célèbre toile de Guido Reni (1635, Rome, église Santa Maria della Concezione dei Cappuccini). Le Bon Pasteur, inspiré d'une composition du peintre nazaréen Edward von Steinle (1810-1886) gravée, entre autres, par Karl Kappes (1821-1857), se retrouve par ailleurs à Pontonx-sur-l'Adour en 1913 et, dans un style "médiévalisé", à l'église de pèlerinage Notre-Dame de Maylis. L'Annonciation correspond à une vignette anépigraphe conservée dans le recueil de modèles utilisé par le verrier (fonds Dagrant, Archives départementales de la Gironde).

Le thème de l'Annonciation avait déjà été traité en 1873 par E.-S. Oudinot pour une verrière du bras sud du transept (réf. IM40004439), preuve supplémentaire du défaut de cohérence iconographique du programme vitré de la cathédrale.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1897, porte la date
  • Stade de création
    • copie interprétée de peinture
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre

      Peintre-verrier né à Bordeaux (51, chemin du Sablonnat) le 15 septembre 1839 et mort dans la même ville le 21 septembre 1915 ; fils de Jean Dagrant, plâtrier, et de Jeanne Sallette ; marié à Bordeaux, le 3 octobre 1863, à Jeanne-Eugénie Chartier, sœur de Jean-Georges Chartier, peintre-verrier. Il en eut sept enfants, dont trois peintres-verriers qui lui succédèrent, Maurice (1870-1951), Charles (1876-1938) et Victor (1879-1925), et une fille qui épousa Albert Borel, son principal collaborateur. Né Pierre-Gustave Dagrant, le verrier changea son nom en Gustave-Pierre Dagrand entre 1864 et 1889, avant de reprendre, par jugement du tribunal de première instance de Bordeaux du 19 juillet 1889, son nom d'origine avec la graphie Dagrant. D'abord actif à Bayonne (où ses parents possédaient une propriété), il y fonde un premier atelier en 1864, puis crée en 1873-1874 un second atelier à Bordeaux (7, cours Saint-Jean, actuel cours de la Marne), ville où il s'installe définitivement par la suite.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre, peintre-verrier signature
    • Auteur de la source figurée : peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Steinle Edward Jakob von
      Steinle Edward Jakob von

      Prénom usuel : Edward ou Eduard. Peintre austro-allemand né à Vienne le 2 juillet 1810 et mort à Francfort-sur-le-Main le 19 septembre 1886. Élève de l'École des beaux-arts de Vienne, puis émule à Rome de Friedrich Overbeck, Philipp Veit et Peter von Cornelius ; membre du mouvement nazaréen, auteur de peintures religieuses et de portraits.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre

Verrières cintrées en arc segmentaire. Fonds de paysage en camaïeu de bleu.

  • Catégories
    vitrail
  • Structures
    • lancette, cintré
  • Matériaux
    • verre transparent, peint, polychrome, camaïeu
    • plomb, réseau
  • Mesures
    • h : 347,5
    • la : 207
  • Précision dimensions

    Dimensions de la verrière 14 (d'après les dessins préparatoires de Dagrant). Verrière 16 : h = 341, la = 207 ; verrière 18 : h = 340, la = 207 ; verrière 20 : h = 342, la = 207 (d'après la même source).

  • Iconographies
    • saint Michel terrassant le démon
    • Bon Pasteur, brebis, ronce, choeur, ange, musicien
    • Annonciation, vase, lys
    • Ange gardien, enfant, protection, fond de paysage, rivière, église
    • ornementation, bordure, angelot, médaillon, croix grecque, monogramme, Alpha et Oméga
  • Précision représentations

    Baie 14 : saint Michel terrassant le démon ; baie 16 : le Bon Pasteur (le Christ délivre une brebis prise dans un roncier ; un chœur angélique dans les nuées chante ses louanges) ; baie 18 : l'Annonciation ; baie 20 : l'ange gardien (ou Raphaël et le jeune Tobie). Les quatre verrières développent un programme iconographique axé sur le thème des saints anges, en tant que messagers célestes (baie 18), laudateurs de la divinité (baie 16) et protecteurs des hommes (baies 14 et 20). Les trois principaux archanges de la hiérarchie céleste sont représentés : Michel, Gabriel (dans l'Annonciation) et Raphaël (comme ange gardien du jeune Tobie).

    Chaque scène est inscrite, telle un tableau, dans un cadre feint aux extrémités cintrées à oreilles, orné d'angelots (jumelés au sommet), de feuilles d'acanthe et d'agrafes perlées ; le cadre se détache sur un fond blanc quadrillé, semé de croix pattées inscrites dans des carrés jaunes posés sur la pointe. La large bordure, à fond doré, est décorée de rinceaux d'acanthe et de médaillons circulaires à fond bleu portant des croix fleuronnées rayonnantes, l'alpha et l'oméga et des monogrammes en rapport avec le sujet de la verrière (voir inscriptions).

  • Inscriptions & marques
    • signature, peint
    • date, peint
    • inscription concernant l'iconographie, peint, latin, français
  • Précision inscriptions

    Signature et date (baies 14 et 16, en bas à droite) : G.P. DAGRANT Bx 1897. Signature (monogramme en lettres entrelacées) et date : GD 1897 (baie 18, sur le dallage sous la Vierge ; baie 20, sur la terrasse en bas à droite). Inscription concernant l'iconographie (sur un cartel à fond bleu sur la bordure inférieure) : QUIS:UT:DEUS (baie 14) ; EGO:SUM:PASTOR:BONUS (baie 16) ; AVE:MARIA:GRATIA:PLENA (baie 18) ; MITTAM:ANGELUM:MEUM: / QUI:CUSTODIAT:TE (baie 20). Monogrammes (dans les médaillons circulaires à fond bleu au milieu des montants de la bordure) : SM (= sanctus Michael ; baie 14) ; BP (= Bonus Pastor ; baie 16) ; MA (= Maria ; baie 18) ; AC (= angelus custos ; baie 20).

  • État de conservation
    • grillage de protection
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Documents d'archives

  • Fonds Dagrant, non classé. Croquis préparatoire pour trois verrières du collatéral sud et d'autres verrières non identifiées. Dessin à la mine de plomb, 1897.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Croquis préparatoire de G.-P. Dagrant pour deux verrières (Saint Michel et Bon Pasteur) et plan sommaire de l'église avec localisation (au revers, inscription "Quis ut deus / 4 croix / 2 SM"). Dessin à la mine de plomb, 1897.

    Archives départementales de la Gironde

Bibliographie

  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 68, 112, 114, 218, 232
Date d'enquête 2012 ; Date(s) de rédaction 2014
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Cathédrale Notre-Dame

Cathédrale Notre-Dame

Commune : Dax
Adresse : place, de la Cathédrale, place Roger-Ducos
Articulation des dossiers