Logo ={0} - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Ensemble de 4 verrières décoratives (baies 7, 8, 10, 12)

Dossier IM40006346 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationsverrière
Aire d'étude et cantonSaint-Sever
AdresseCommune : Eyres-Moncube
Emplacement dans l'édificecollatéraux (baies 7 et 8)

Une lettre de protestation de la fabrique annexée à l'inventaire du 3 mars 1906 atteste que ces verrières décoratives furent "fournies" en 1857 par le curé Jean-Victor Langouet en même temps que les vitraux à personnages de l'église. Elles doivent donc sortir, comme ceux-ci, de l'atelier de l'abbé Joseph Goussard (1803-1883), verrier à Condom (Gers) à partir de 1853 en collaboration avec son frère Bernard (1816-1881). La petite rose circulaire entre les deux lancettes du mur sud, aux motifs et aux caractères techniques différents de ceux du reste de la vitrerie, pourrait toutefois appartenir à une autre campagne. Du reste, le document de 1906 mentionne huit verrières posées en 1857, soit les cinq figurées et trois décoratives seulement.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1857, daté par source
Lieu d'exécutionCommune : Condom
Auteur(s)Auteur : Goussard Joseph , dit(e)
Goussard Joseph , dit(e) (1803 - 1883)

Né à Condom le 15 mars 1803, mort à Saint-Domingue en 1883 ou 1884). Ordonné prêtre en 1828, conservateur du musée de Condom en 1847, il fonde en 1853 dans cette ville un atelier de verrier en association avec son frère cadet Bernard (1816-1881). Les deux frères s'installent à Saint-Domingue en 1873 pour une raison inconnue.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier signature
Personnalité : Langouet Jean-Victor
Langouet Jean-Victor (1805 - 1883)

Curé d'Eyres-Moncube (Landes) de 1831 à 1875.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, donateur attribution par source

La verrière du mur nord (baie 7), deux fois plus large que les deux lancettes, est une baie libre au sommet en cintre surbaissé ; les lancettes des verrières 8 et 12 sont en plein cintre ; la verrière 10 est une rose circulaire. Le champ des verrières 7, 8 et 12 est en grisaille rehaussée de jaune d'argent, avec motifs géométriques de couleur violette en surimpression. La grisaille avec cages à mouches, les motifs géométriques bleus et rouges et les feuillages jaunes et verts de la rose du mur sud composent une harmonie colorée très différente de celles des autres verrières.

Catégoriesvitrail
Structureslancette, en plein cintre baie libre, cintré circulaire
Matériauxverre transparent, peint, imprimé, grisaille sur verre
plomb, réseau
Mesuresh : 160.0 (hauteur approximative des verrières à lancette)
Iconographiesornementation, ornement à forme végétale, ornement à forme géométrique, carré, quadrilobe
Précision représentations

Les verrières des baies 7 et 8 comportent un décor de grisaille avec rinceaux à feuilles de chêne et glands inclus dans de grands cercles au jaune d'argent, sur lesquels se superpose un réseau de carrés violets posés sur la pointe et superposés ; la verrière 7, deux fois plus large que son pendant, dédouble ces motifs en deux colonnes ; les bordures sont ornées de branches de lierre au jaune d'argent sur fond blanc. La verrière 12 présente une grisaille un peu différente, à rinceaux de feuilles polylobées et tréflées soulignées de jaune d'argent, inclus entre des lignes ondulantes jaunes sur lesquelles brochent des quadrilobes violets étirés ; la bordure est décorée de fleurettes bleues et de feuilles dentelées jaunes sur fond noir. La rose de la baie 10 est composée de carrés imbriqués à bordure rouge ou rose et d'un quadrilobe à bordure bleue entourant, au centre, un fleuron vert, et tout autour des motifs végétaux en grisaille ; sur le pourtour, dans les écoinçons formés par les angles des carrés, des feuilles jaunes cordiformes et des feuilles vertes.

État de conservationgrillage de protection
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • L'ESTOILE Laurence de. L'atelier de vitrail Goussard à Condom (Gers) 1853-1873. Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, octobre 1997, mémoire de maîtrise sous la direction de Jean-Philippe Chimot et Françoise Perrot.

  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 145-148
Périodiques
  • L'ESTOILE Laurence de. "L'atelier Goussard à Condom (1853-1873) ou la renaissance de l'art du vitrail au XIXe dans le Gers". Bulletin de la Société archéologique du Gers, 1998, p. 363-380.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe