Dossier d’œuvre objet IM40004438 | Réalisé par
  • inventaire topographique, patrimoine mobilier des Landes
Ensemble de 2 verrières du bras sud du transept : Sainte Famille dans l'atelier de Joseph, Visitation (baies 110 et 118), Cathédrale Notre-Dame
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax sud
  • Commune Dax
  • Adresse place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
  • Emplacement dans l'édifice transept, bras sud (baies 110 et 118)
  • Dénominations
    verrière
  • Titres
    • Sainte Famille dans l'atelier de Joseph
    • Visitation
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

Ces deux verrières du Bordelais Gustave-Pierre Dagrant (1839-1915), à la composition et au décor identiques, ont toutefois été installées à deux époques différentes de sa carrière : la Sainte Famille dans l'atelier en 1874 pendant sa période bayonnaise, la Visitation en 1900, après son installation à Bordeaux. La première fut offerte, un an après la pose des trois verrières d'Oudinot, par Marie Froment née Cadrey (1818-1900), membre d'une famille de notables dacquois (dont la chapelle funéraire est au cimetière Saint-Pierre). La seconde est documentée par un croquis préparatoire et par la correspondance conservés dans le fonds Dagrant : destinée à remplacer "la seule [fenêtre] dans cette partie du transept qui a des losanges blancs", elle fut commandée le 14 mars 1900, pour la somme de 1000 francs, par l'archiprêtre H. Collonge - qui contesta d'ailleurs la pertinence iconographique du modèle proposé et obtint les modifications demandées (voir annexe) -, fut installée au mois de mai suivant et payée en juin par le trésorier de la fabrique, Paul Darrigan (1843-1913). Nota bene qu'une Société de Notre-Dame de la Visitation avait été fondée dans la cathédrale dès 1874.

Le carton de la Sainte Famille dans l'atelier, inspiré d'une lithographie de Xaver Steifensand d'après Friedrich Overbeck, utilisé par Dagrand/t dès 1866 à Capbreton, le sera à nouveau à l'abbatiale Saint-Sever en 1875 (verrière détruite vers 1995), à Saugnacq-et-Muret en 1880 (réf. IM40001694), à l'église Saint-Pierre de Brocas (Montaut) en 1881, etc. - et, hors des Landes, à Castelnaud-de-Gratecambe et Brugnac (Lot-et-Garonne), respectivement en 1875 et 1881.

Endommagées par la tempête Klaus de janvier 2009, les deux verrières dacquoises ont été restaurées l'année suivante par Brigitte Nogaro, maître-verrier à Saint-Paul-lès-Dax.

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
    • Principale : 1er quart 20e siècle
  • Dates
    • 1874, porte la date
    • 1900, porte la date
  • Lieu d'exécution
    Commune : Bayonne
  • Lieu d'exécution
    Commune : Bordeaux
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre
      Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre

      Peintre-verrier né à Bordeaux (51, chemin du Sablonnat) le 15 septembre 1839 et mort dans la même ville le 21 septembre 1915 ; fils de Jean Dagrant, plâtrier, et de Jeanne Sallette ; marié à Bordeaux, le 3 octobre 1863, à Jeanne-Eugénie Chartier, sœur de Jean-Georges Chartier, peintre-verrier. Il en eut sept enfants, dont trois peintres-verriers qui lui succédèrent, Maurice (1870-1951), Charles (1876-1938) et Victor (1879-1925), et une fille qui épousa Albert Borel, son principal collaborateur. Né Pierre-Gustave Dagrant, le verrier changea son nom en Gustave-Pierre Dagrand entre 1864 et 1889, avant de reprendre, par jugement du tribunal de première instance de Bordeaux du 19 juillet 1889, son nom d'origine avec la graphie Dagrant. D'abord actif à Bayonne (où ses parents possédaient une propriété), il y fonde un premier atelier en 1864, puis crée en 1873-1874 un second atelier à Bordeaux (7, cours Saint-Jean, actuel cours de la Marne), ville où il s'installe définitivement par la suite.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre, peintre-verrier signature
    • Auteur : verrier, restaurateur attribution par source
    • Personnalité :
      Froment-Cadrey Marie
      Froment-Cadrey Marie

      Marie Cadrey (Dax, 12 août 1818 - Dax, 24 février 1900), fille de Jean Cadrey, fabricant de chandelles, et de Jeanne Lalanne, épousa à Dax, le 19 février 1840, Jean Froment (Bégaar, 18 février 1810 - Dax, 20 septembre 1894), fils de Raymond Froment, marchand, et de Jeanne Bec. Le couple eut trois filles, nées à Dax : Jeanne Julie Marie (3 juillet 1842), Mme Jean-Baptiste Louis Dubroca, Marie Élina (16 juillet 1843), en 1867 Mme Jean Païs, et Marthe Marie Berthe (12 janvier 1845). La famille Froment-Cadrey, qui possédait une grande maison au quartier du Sablar, avait fait fortune dans la commercialisation de l’eau potable, acheminée par des porteurs d’eau salariés par la famille.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      donateur
    • Auteur de la source figurée :
      Overbeck Johann Friedrich
      Overbeck Johann Friedrich

      Peintre né à Lübeck le 3 juillet 1789, mort à Rome le 12 novembre 1869 ; fils de Christian Adolph Overbeck, sénateur-maire de Lübeck, et d'Eleonora Maria Jauch. Élève à partir de 1806 de Heinrich Friedrich Füger à l'Académie des beaux-arts de Vienne, il fonde en 1809, en réaction à l'académisme néoclassique régnant, la Confrérie de saint Luc avec quelques condisciples, s'installe à Rome en 1810 et y réside jusqu'à sa mort. Converti au catholicisme en 1813, il œuvre au renouveau de l'art religieux auprès d'autres artistes romains d'origine allemande, tels Peter von Cornelius, Friedrich Wilhelm von Schadow, Philipp Veit, Julius Schnorr von Carolsfeld ou Joseph von Führich au sein du mouvement dit des Nazaréens, dont il est l'un des membres les plus connus grâce, notamment, à la diffusion de son œuvre par la gravure.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      peintre
    • Auteur de la source figurée :
      Steifensand Franz Xaver
      Steifensand Franz Xaver

      Prénom usuel : Xaver. Graveur né le 8 mars 1809 à Kaster, mort le 6 janvier 1876 à Düsseldorf ; membre de l'École de Düsseldorf. Il grava d'après des œuvres de maîtres anciens (Véronèse) et modernes (F. Overbeck).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      graveur

Verrières en plein cintre composées de 8 panneaux principaux et 12 petits panneaux de bordure. Fonds de paysage en camaïeu de bleu.

  • Catégories
    vitrail
  • Structures
    • lancette, en plein cintre
  • Matériaux
    • verre transparent, peint, polychrome, camaïeu, grisaille sur verre
    • plomb, réseau
  • Mesures
    • h : 442
    • la : 254
  • Précision dimensions

    Dimensions de la Visitation d'après la correspondance Dagrant ; le croquis préparatoire donne : h = 446, la = 258.

  • Iconographies
    • en médaillon, Sainte Famille, atelier, le travail, ornement à forme végétale, ornement à forme géométrique
    • en médaillon, Visitation, ornement à forme végétale, ornement à forme géométrique, fleur de lys
  • Précision représentations

    Baie 110 : la Sainte Famille dans l'atelier de Nazareth ; la Vierge coud, l'Enfant Jésus, sous le regard de Joseph, scie une planchette de bois, prémonition de la croix de sa Passion.

    Baie 118 : la Visitation ; Élisabeth, accompagnée de Zacharie, accueille sur le seuil de sa maison la Vierge seule (le personnage de saint Joseph, qui était figuré sur le modèle choisi par le commanditaire, a été supprimé à sa demande pour cause de non-conformité avec les Écritures).

    Chaque scène est inscrite dans un grand médaillon circulaire bordé de fleurettes et entouré de branches de lys ; l'ensemble se détache sur un fond garni d'un réseau de losanges enserrant des fleurs de lys héraldiques ; bordure à fond rouge ornée d'autres lys au naturel.

  • Inscriptions & marques
    • signature, peint
    • date, peint
    • inscription concernant le donateur, peint
  • Précision inscriptions

    Signature et date (baie 110) : ANNO DOMINI MDCCCLXXIV / G.P DAGRAND / BAYONNE. Signature et date (baie 118) : G.P. / DAGRANT / BORDEAUX - / ANNO / DOMINI / 1900. Inscription concernant le donateur (baie 110) : DON DE MME FROMENT-CADREY.

  • État de conservation
    • grillage de protection
    • oeuvre restaurée
  • Précision état de conservation

    Endommagées en janvier 2009 par la tempête Klaus, les verrières ont été restaurées en 2010 : remplacement des plombs, consolidation des verres, pose de grillages de protection.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Documents d'archives

  • Croquis préparatoire pour des verrières à lancette du transept et des fenêtres hautes de la nef et la rose nord du transept. Dessin à la mine de plomb, 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Plan sommaire de la cathédrale avec nomenclature des verrières, par le verrier G.-P. Dagrant, 9 mars 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de l'archiprêtre H. Collonge au verrier G.-P. Dagrant, concernant la commande de la verrière de la Visitation, 14 mars 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant la fourniture de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 23 mars 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de Laurent au verrier G.-P. Dagrant, concernant la pose projetée de nouvelles verrières pour le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 24 mars 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de Laurent au verrier G.-P. Dagrant, concernant la pose de nouvelles verrières pour le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 29 mars 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant la fourniture de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 3 avril 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant le paiement de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 30 mai 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux
  • Lettre de Paul Darrigan, trésorier de la fabrique de Notre-Dame, au verrier G.-P. Dagrant, concernant le paiement de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 14 juin 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux

Bibliographie

  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 68, 112, 114, 218, 232

Documents figurés

  • Croquis préparatoire pour la verrière de la Visitation. Dessin à la mine de plomb, 1900.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux

Annexes

  • Lettre de l'archiprêtre H. Collonge à G.-P. Dagrant concernant la commande de la verrière de la Visitation, 14 mars 1900
  • Lettre de Laurent au verrier G.-P. Dagrant, concernant la pose projetée de nouvelles verrières pour le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 24 mars 1900
  • Lettre de Laurent au verrier G.-P. Dagrant, concernant la pose de nouvelles verrières pour le transept et la nef et le déplacement de verrières blanches à losanges, 29 mars 1900
  • Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant la fourniture de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 3 avril 1900
  • Lettre de l'architecte Alexandre Lalanne au verrier G.-P. Dagrant, concernant le paiement de nouvelles verrières pour le transept et la nef, 30 mai 1900
Date d'enquête 2012 ; Date(s) de rédaction 2014
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice
Cathédrale Notre-Dame

Cathédrale Notre-Dame

Commune : Dax
Adresse : place, de la Cathédrale, place Roger-Ducos
Articulation des dossiers