Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax nord
  • Commune Herm
  • Emplacement dans l'édifice clocher
  • Dénominations
    cloche
  • Appellations
    dites Dominique et Marie-Albert

Ces deux cloches furent exécutées par le fondeur toulousain Amédée Vinel en 1930 et bénites le 9 novembre de la même année. Joseph Lacoste de Sergent et Mlle Yvonne Cazaux de Grangeon furent les parrain et marraine de la première, Bernard Coyola de Pouquet et Mlle Marie Gadou de Macriéou ceux de la seconde (Lamaignère, 1951, p. 49). Une facture datée du 12 novembre 1930, à l'en-tête de la fonderie spéciale de cloches d'Amédée Vinel à Toulouse, mentionne la livraison de deux cloches, de deux battants en acier et de deux contrepoids métalliques complets. Les dépenses engagées pour l'achat et l'installation des cloches s'élevèrent à 8505 fr.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1930, porte la date
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Midi-Pyrénées, 31, Toulouse
  • Auteur(s)

Les cloches Dominique et Marie-Albert sont respectivement accordées sur le si et le ré. Elles sont suspendues de volée, avec un mouton mobile en fer à 4 ferrements. Elles comportent 4 anses simples : deux dans le sens de la volée et deux autres perpendiculaires. Le tintement s'effectue par actionnement électrique. Le battant en poire est en fer. Chaque cloche présente un décor à relief fondu et rapporté (dédicace et frise de motifs au cerveau, frise décorative en partie inférieure de la Marie-Albert, décor au centre du vase). La signature du fondeur en partie inférieure est en relief fondu dans la masse, avec empreinte des dossiers individuels juxtaposés (par lettre).

  • Catégories
    fonderie de cloches
  • Structures
    • suspendu
  • Matériaux
    • bronze
  • Précision dimensions

    Cloche Dominique : h = 76 (avec la couronne d'anses) ; d = 75 ; pds = 264 ; Cloche Marie-Albert : h = 65 (avec la couronne d'anses) ; d = 63 : pds = 144.

  • Iconographies
    • Christ en croix
    • Immaculée Conception
    • cygne, fontaine
    • panier, fruit
    • ornementation, rincea
    • palmette
    • entrelacs)
  • Précision représentations

    Sur la jupe des deux cloches : Christ en croix ; à l'opposé, l'Immaculée Conception. Décor sous la dédicace, une frise : deux cygnes buvant l'eau d'une fontaine et palmettes (Dominique), deux oiseaux autour d'une corbeille de fruits et rinceaux (Marie-Albert). Frise d'entrelacs en partie inférieure de la Marie-Albert.

  • Inscriptions & marques
    • dédicace, français, latin, fondu
    • date
    • signature
  • Précision inscriptions

    Cloche Dominique, dédicace en deux lignes au cerveau : ANNO DOMINI 1930 / IN MEMORIAM DOMINIQUE ALBERT VIEILLE VIVOS VOCO MORTUIS PLORO (= j'appelle les vivants, je pleure les morts). Cloche Marie-Albert, dédicace en deux lignes au cerveau : ANNO DOMINI 1930 / IN MEMORIAM MARIE ALBERT VIEILLE NATIVITAS NUNTIO (= j'annonce les naissances). Signature en deux lignes à la pince des deux cloches : AMEDEE VINEL FONDEUR / A TOULOUSE.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Facture du fondeur toulousain Amédée Vinel adressée à l'abbé Bordes, concernant la fourniture de deux cloches, 12 novembre 1930.

    Archives communales, Herm
  • Lettre du fondeur toulousain Amédée Vinel à l'abbé Bordes, accusant réception du paiement de deux cloches, 3 décembre 1930.

    Archives communales, Herm
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel