Dossier IM40003846 | Réalisé par
Ensemble de 2 autels, 2 gradins d'autel, 2 tabernacles, 2 crédences, 2 statues (autels de saint Joseph et de la Vierge), Église paroissiale Saint-André
Copyright
  • (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dax nord
  • Commune Gourbera
  • Emplacement dans l'édifice collatéraux nord (saint Joseph) et sud (Vierge)
  • Dénominations
    autel, gradin d'autel, tabernacle, crédence, statue
  • Titres
    • Saint Joseph et l'Enfant Jésus
    • Notre-Dame de Lourdes
  • Appellations
    de saint Joseph, de la Vierge

Les "deux petits autels pour les bas-côtés en même pierre, tabernacles, moulures, culots" (c'est à dire crédences) furent exécutés en 1868, en même temps que le maître-autel et pour un coût de 528 francs, par le tailleur de pierre Mourguet, de Misson, sur les plans et dessins de l'architecte Bousquet. Les statues qui les surmontent, ou du moins leurs consoles, sont peut-être antérieures (la console de l'autel sud porte la date 1854).

  • Période(s)
    • Principale : 3e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1854, porte la date
    • 1868, daté par source
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Aquitaine, 40, Landes, Misson
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Mourguet Jean
      Mourguet Jean

      Jean Mourguet, tailleur de pierre à Misson (Landes). Né à Gardonne (Dordogne) le 25 juillet 1837 ; fils de Jean Mourguet, cultivateur, et de Marguerite Meynie (de Lamonzie-Saint-Martin, Dordogne) ; épouse à Misson, le 24 août 1865, Marie dite Amélie Lassègue (née à Misson le 2 août 1849), fille de François Lassègue et de Marie Boussebayle, cultivateurs (dont un fils, Isidore Camille, né à Misson le 4 mai 1867). Jean Mourguet travailla pour l'église de Gourbera en 1868.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      tailleur de pierre
    • Auteur : architecte, auteur du modèle

Meubles de style éclectique en pierre tendre, posés sur un degré d'autel à deux marches en chêne et plate-forme marquetée de chêne et de pin. Autel-tombeau à faces concaves ornées de panneaux rectangulaires ; gradin droit et nu ; tabernacle parallélépipédique à porte rectangulaire en bois peint inscrite dans un arc cintré sur colonnettes. Chacun des autels est accompagné d'une petite crédence en console cannelée à culot. Au-dessus des autels, une statue en plâtre sur une console de même matière.

  • Catégories
    taille de pierre, sculpture
  • Structures
    • plan, rectangulaire
    • élévation, droit
    • colonne, 2
  • Matériaux
    • pierre, décor en bas relief, décor dans la masse
    • laiton, doré
    • plâtre, moulé, peint, polychrome
    • plâtre, moulé, peint, polychrome
  • Précision dimensions

    Dimensions totales des autels avec le tabernacle : h = 162 ; la = 174. Statues : h = 130 environ.

  • Iconographies
    • monogramme, M.A.
    • lys
    • coeur, Christ, Vierge symbole
    • coeur, croix, ancre, les Vertus théologales symbole
    • La Croix
    • Triangle trinitaire
    • saint Joseph père nourricier du Christ
    • Vierge
  • Précision représentations

    Monogramme S.J. et lys dans les panneaux de l'autel nord, monogramme M.A., coeurs sacrés de Jésus et Marie et symboles des Vertus théologales (coeur, croix, ancre) dans ceux de l'autel sud ; croix tréflée peinte en doré sur la porte du tabernacle nord, triangle trinitaire sur celui du sud ; petites consoles à culot en pendentif sous la traverse supérieure des autels ; denticules dorés sur la corniche du tabernacle. Statue de saint Joseph à l'Enfant au-dessus de l'autel nord, statue de Notre-Dame de Lourdes au-dessus de l'autel sud : placées sur des consoles en forme de chapiteau à clef pendante et enroulements feuillagés.

  • Inscriptions & marques
    • inscription
    • date, peint
  • Précision inscriptions

    Inscription sur le côté droit de la console de la statue de Notre-Dame de Lourdes : 4 mars 1854 / Souvenir de notre 1ère com[mmu]nion.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2011
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
Édifice