Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église Saint-Sulpice

Dossier IA16008195 réalisé en 2006

Fiche

VocablesSaint-Sulpice
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes du Confolentais - Confolens-Sud
AdresseCommune : Montrollet
Cadastre : 2005 E 789

Une première moitié de la paroisse de Montrollet a été donnée au chapitre de Saint-Junien, diocèse de Limoges, en 1110 et la seconde en 1149. La paroisse fut maintenue en 1803, annexée à celle de Saint-Christophe le 26 décembre 1804 et rétablie à la suite d'une ordonnance royale du 19 mars 1838.

Les parties les plus anciennes de l'église pourraient dater du XIe siècle. Elle a été restaurée au XVIe siècle. Le portail semble dater du XVIe siècle et présenter des parties plus anciennes en remploi qui pourraient dater du XIVe siècle.

La chapelle sud ne figure pas sur l'ancien cadastre. Cette chapelle est postérieure à 1825. L'église a subi des réparations en 1836. Elle a été restaurée 1882-1883. Le clocher a été reconstruit en 1883 par Champaloux de Confolens.

Remploi
Période(s)Principale : 11e siècle
Secondaire : 16e siècle
Secondaire : 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Champaloux entrepreneur

L'église est située dans le vieux bourg, sur une hauteur dominant le nouveau bourg et son étang. Cette église présente un plan en croix latine avec une chapelle sur l'élévation nord et une seconde, accolée à la sacristie, sur l'élévation sud.

Le portail possède deux voussures présentant des cavets. Ces deux voussures sont séparées par un boudin. Les bases des piédroits sont sculptées et les sommiers portent un décor végétal. Il s'agit de remplois. Le portail est surmonté d'un arc de couvrement. Des corniches surmontent les élévations nord et sud. Ces élévations présentent chacune quatre contreforts en pierre de taille. Les deux contreforts des extrémités encadrent le chevet plat.

Le chevet est percé d'une baie couverte en arc brisé qui présente des traces de remaniement. La nef est couverte d'un toit à longs pans. Le pignon est découvert. Le clocher est de plan carré. Ses deux niveaux sont construits en pierre de taille de granite. Chaque élévation du second niveau est percée de deux arcades à deux voussures retombant sur des colonnettes. Le clocher est couvert d'une flèche polygonale à égouts retroussés. Ce toit est en ardoises.

A l'intérieur la voûte en berceau légèrement brisé part d'un boudin. La chapelle nord est couverte d'un large arc en plein cintre en gros appareil. Sur l'élévation sud se trouve un arc un peu moins élevé que celui de la chapelle nord et donnant sur une pièce communiquant à la fois avec la sacristie et avec l'extérieur. L'arc est percé à l'est d'une niche ornée d'une accolade.

Les blocs de granite situés à l'est de la chapelle sud, contre le mur sud de la nef, sont les vestiges de remaniements. Au-dessus de ces blocs se trouve un modillon présentant une tête humaine sculptée. Un second modillon lui fait face sur le mur nord. Ce second modillon semble avoir également porté une figure. Ces deux modillons pourraient être des remplois. Les côtés nord et sud du choeur sont percés de deux baies en plein cintre. Le mur nord du choeur est percé d'une niche double où sont placées des statues. Le mur nord de la chapelle nord est percé d'une baie couverte d'un arc légèrement brisé. Le mur sud de la chapelle sud est percé d'une baie en plein cintre où sont placés deux vitraux.

A l'extérieur l'encadrement en briques de ces deux vitraux forme deux baies jumelles. Le portail couvert en arc brisé est précédé à l'intérieur d'un arc en plein cintre. La tribune est située à l'ouest. La plate-forme est ornée du côté de la nef d'une frise portant un décor peint (motif végétal et étoiles). Le garde-corps est également peint. La tribune est desservie par un escalier en bois placé dans un renfoncement s'élevant sur toute la hauteur du mur ouest et couvert d'un arc légèrement brisé. Au nord de l'escalier se trouve une ancienne porte de communication avec le presbytère.

La tribune permet d'accéder à une porte située sur la partie sud du mur ouest et donnant accès au clocher. Cette partie du mur ouest est percée en rez-de-chaussée d'une porte donnant sur une petite pièce où sont situés les fonds baptismaux. Le mur sud de cette pièce présente une baie à encadrement trilobé.

Mursgranite pierre de taille
granite moellon enduit
Toittuile creuse, ardoise
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte en berceau brisé
Couverturestoit à longs pans
appentis
flèche polygonale
pignon découvert
Techniquessculpture
peinture
Représentationsornement végétal étoile tête humaine accolade
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Dumont, Jacques. Géographie historique de Confolens sud. Les amis du vieux Confolens, n° 59-60, nov. 1996.

    p. 36
  • George, Jean. Les églises de France : Charente. Paris : Letouzé et Ané, 1933.

    p. 173
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 3.

    p. 54-55
  • Nanglard, abbé J. Pouillé historique du diocèse d'Angoulême. - Imprimerie G. Chasseignac (26, rempart Desaix) ; Angoulême, 1894-1903. - 4 vol. (683 p., 588 p., 582 p., 684 p.) ; 24 cm. - Extr. de : "Bulletin de la Société archéologique et historique de la Charente". - Les 3 premiers tomes concernent l'ancien diocèse d'Angoulême et le 4e le diocèse actuel depuis la fin du XVIIIe siècle. Une table des paroisses dactylographiée de 17 p., faite en 1953, complète ces 4 tomes. Tome 4.

    p. 492-493
  • Michon, abbé Jean-Hippolyte. Statistique monumentale de la Charente / ill. Zadig Rivaud, Jules Geynet, Monsieur de Lafargue Tauzia, Paul Abadie, Éditions Fabvre. Paris ; Angoulême : Derache, libraire, rue du Bouloy, 7, 1844.

    p. 315
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes de Charente Limousine (c) Communauté de communes de Charente Limousine - Moinot Emilie