Dossier IA86013734 | Réalisé par
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Église Saint-Pierre de Dangé
Auteur
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault - Châtellerault-2
  • Commune Dangé-Saint-Romain
  • Lieu-dit
  • Adresse 2 rue Jules-Ferry
  • Cadastre 1831 A 495 L'église paroissiale de Dangé, figurée sur le plan parcellaire cadastral de 1831, a été détruite à la fin des années 1850. Orienté à l'origine, le chœur de la nouvelle église, construite entre 1861 et 1863, est orienté au nord. ; 2019 AC 136
  • Dénominations
    église
  • Vocables
    Saint-Pierre
  • Destinations
    église paroissiale
  • Parties constituantes non étudiées
    sacristie

La première mention d'un sanctuaire dédié à saint Pierre et saint Paul de Dangé pourrait dater du 7e siècle. La paroisse de Dangé est quant à elle citée dans le cartulaire de Noyers en 1057.

L'église primitive, de style roman, a probablement été construite entre le 10e siècle et le 12e siècle. De petite dimension (29 mètres sur 7 mètres), son élévation est connue grâce à une aquarelle peinte par Gobaut en 1856 : elle présente une nef encadrée par d'étroits collatéraux, un transept dont la croisée supporte le clocher, un chœur en abside, une façade occidentale plate contrefortée par deux piliers. Une chapelle, située au nord, a été construite au 15e ou au 16e siècle pour la famille d'Aviau de Piolant ou de Bernay du château de La Fontaine.

L'originalité de l'église réside dans sa galerie extérieure à balet qui a pu être édifiée au cours du 17e siècle. Cette galerie est prolongée vers l'est par un bâtiment en pierre, abritant la chapelle de la Vierge et dont les ouvertures, côté sud, rappellent la galerie de l'église d'Oyré. Tout comme ses voisines d'Oyré, d'Ingrandes-sur-Vienne ou de Vaux-sur Vienne, l'église romane de Dangé est représentative de l'architecture romane rurale en Poitou.

L'aquarelle montre également l'utilisation combinée de la pierre de tuffeau pour le gros œuvre et la tuile plate et de l'ardoise en couverture qui illustre la transition entre le Poitou et la Touraine. La flèche date de 1837 et a pu être construite sur les plans de l'architecte Louis Renaudet par le charpentier Berger de Châtellerault (1200 francs).

En 1859, l'architecte Auguste Lubac propose des plans pour la reconstruction de l'église. La commission archéologique diocésaine émet des réserves sur le projet qui rompt avec le style roman et fait pivoter le chœur d'un quart de tour vers le nord. L'église construite entre janvier 1861 et février 1863 est inaugurée le 1er octobre 1863 avec une partie de matériaux provenant de l'ancienne église. Cette reconstruction ne se limite pas au bâti puisque l'ensemble du mobilier est conçu pour trouver place dans l'église. Le vitrail y occupe une place importante, la réalisation des 17 verrières est confiée aux ateliers Lobin et Fournier à Tours et Bergès à Toulouse. Le chemin de croix exécuté par Alphonse Lamotte est inauguré en 1875.

Une sacristie est construite dans le courant du 20e siècle masquant une partie des verrières du mur ouest.

L'église Saint-Pierre de Dangé est située au cœur du bourg, elle est longée à l'est par la route départementale n° 910.

Implantée suivant un axe nord/sud, elle est construite dans le style néo-gothique, en pierre de taille appareillée et partiellement recouverte d'un enduit. Elle se compose d'un clocher-porche légèrement saillant, d'une nef unique à cinq travées contrefortées, dont une sous-clocher, d'un transept et d'une abside polygonale à six pans.

Les baies à deux lancettes sont surmontées d'un arc brisé. Le clocher est surmontée d'une flèche en ardoise octogonale dont les rives sont ornées de crochets à tête de feuillage.

A l'intérieur, les voûtes sont sur croisées d'ogives.

La sacristie est adossée à l'ouest du chœur.

  • Murs
    • pierre enduit partiel
  • Toits
    ardoise
  • Plans
    plan en croix latine
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Biens communaux bâtis, commune de Dangé, an XI-1939.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 2 O 114/6
  • Plan cadastral en couleur de la commune de Dangé, sections A à F, Coutault (géomètre en chef), Auger (géomètre secondaire), an 14 (1805-1806).

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 5775
  • Plan parcellaire cadastral de la commune de Dangé, 14 feuilles, Gorin, géomètre, 1831.

    Archives départementales de la Vienne, Poitiers : 4 P 5442-5450
  • Archives diocésaines de Poitiers, 1 Q 8-1 : Dangé.

    Archives diocésaines de la Vienne, Poitiers : 1 Q 8-1

Bibliographie

  • RÉDET, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne [...], Paris : Imprimerie nationale, 1881. (Réédition Paris : J.-M. Williamson, 1989), 526 p.

    Médiathèque François-Mitterrand, Poitiers : 914.463 RED
    p. 149

Documents figurés

  • Arambourou, Charles. Église Saint-Pierre au début du 20e siècle.

    Archives municipales, Châtellerault : 11/19-2 (FRAC06601_1Num017_0003)
  • Arambourou, Charles. L'église Saint-Pierre vue du sud-est.

    Archives municipales, Châtellerault : 11/15-3 (FRAC06601_1Num017_0008)
Date d'enquête 2021 ; Dernière mise à jour en 2021
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel
(c) Communauté d'Agglomération de Grand Châtellerault
Lorieux Clarisse
Lorieux Clarisse

Chercheuse-associée au service régional de l'inventaire de la Nouvelle-Aquitaine (site Poitiers et Limoges), attachée à l'Agglomération de Grand Châtellerault à partir de septembre 2018 pour conduire l'inventaire du patrimoine du Grand Châtellerault.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.