Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église Saint-Martin de Saint-Martin de la Coudre

Dossier IA17000931 réalisé en 2000

Fiche

VocablesSaint-Martin
Parties constituantes non étudiéeschapelle
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonVals de Saintonge Communauté - Saint-Jean-d'Angély
AdresseCommune : Bernay-Saint-Martin
Lieu-dit : Saint-Martin de la Coudre
Adresse : impasse de
l'Église
Cadastre : 2016 B 483 ; 1839 B2 83 Archives Départementales de la Charente-Maritime, plan cadastral napoléonien de 1839, 3 P 5181/06, section B2 dite du Bourg.

Cette église, victime de nombreuses destructions au cours des siècles, a été en grande partie reconstruite au 15e siècle où prédomine aujourd'hui le style gothique. Il reste peu de choses de son aspect primitif roman du 12e siècle.

Période(s)Principale : 12e siècle, 15e siècle, 18e siècle

La façade occidentale de l’église, dédiée à Saint-Martin, est percée d’un portail du 15e siècle dont les profondes moulures sont supportées par des bases prismatiques et surmontées d’une archivolte reposant sur des culots.

La façade sud de la nef est percée d’une petite porte gothique en arc brisé qui sert d’entrée habituelle à l’église, ainsi qu’une fenêtre romane en plein cintre. En haut de cette façade, sur la gauche, on remarque un personnage assis qui pourrait être un moine.

Le choeur, plus élevé que la nef, est limité dans sa partie occidentale par un mur pignon formant le clocher. Il est flanqué latéralement d’une chapelle seigneuriale butée de trois contreforts. La porte occidentale de cette chapelle a été murée. La façade sud est percée d’une fenêtre gothique dotée d’un fenestrage tréflé. Une fenêtre située à l’est a été murée.

Le chevet de l’église est flanqué de deux contreforts et percé d’une grande baie gothique avec fenestrage. À côté se situe une étroite porte en plein cintre.

À l’intérieur, seul le choeur est intéressant. Il se compose de deux travées dont les croisées d’ogives reposent sur des culots qui représentent, à droite, un démon accroupi et un culot prismatique, et à gauche, deux lutteurs ainsi qu’un curieux personnage tenant un gobelet dans sa main droite et un rouleau dans sa main gauche.

Dans le mur du choeur il existe deux grandes ouvertures gothiques qui font communiquer le choeur avec la chapelle seigneuriale des Bouchard d’Aubeterre. Celle-ci se compose de deux travées voûtées d’ogives, une de forme barlongue et l’autre de forme carrée, reposant sur des culots prismatiques ou a personnages mutilés. Les voûtes sont très bien conservées. Cette chapelle est éclairée par une fenêtre gothique avec son fenestrage. Sur le sol on remarque plusieurs pierres tombales, une porte la date 1691, et une autre 1695.

Le retable de l’abside, peint en trompe l’oeil, date du 18e siècle. Le motif du centre qui a été enlevé est surmonté d’un écusson avec des armoiries.

Sur ce retable, en haut et à gauche, l’évêque de Saint-Martin est peint avec les traits de Louis Bouchard d’Aubeterre et sainte Catherine, en haut à droite, avec ceux de Catherine-Bérénice. La coexistence, dans cette église, du tombeau de ce seigneur et de celui de son épouse avec leurs portraits et leurs armoiries est un ensemble sans doute rare dans une bourgade aussi modeste que Saint-Martin-de-la-Coudre. Cette présence, tout à côté des restes du château qui a vu naître Louis Bouchard d’Aubeterre, ajoute encore de l’intérêt à cet ensemble.

L’ornement de cet ensemble est une cordelière, signe de veuvage. À côté des armoiries des Bouchard d’Aubeterre est représenté un « pennon généalogique » avec, au centre, les armoiries de la veuve entourées de celles de ses aïeules. C’est cette dame, décédée en 1691, qui a probablement fait réaliser le retable.

Ce retable a été inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historique au titre d’objet, en 1972. La cloche de l’église, qui date du 2e quart du 16e siècle (de1533), est aussi inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques au titre d’objet, depuis 2015.

Murscalcaire moellon
Toittuile creuse
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte en berceau
voûte d'ogives
Couverturestoit à longs pans
État de conservationbon état
Techniquessculpture
peinture
Représentationsornement figuré, homme représentation figurative, saint Martin, sainte Catherine
Précision représentations

Personnage assis (peut-être un moine), sur le mur sud de l'église.

Saint-Martin et Sainte-Catherine, sur le retable peint en trompe-l’œil.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit MH, 1972/03/24
inscrit MH, 2015/06/15
Précisions sur la protection

Retable du 18e siècle, inscrit Monument Historique au titre d'objet par arrêté du 24 mars 1972.

Cloche de l'église, inscrite Monument Historique au titre d'objet par arrêté du 15 juin 2015.

Références documentaires

Bibliographie
  • Le Patrimoine des communes de la Charente-Maritime, Poitou-Charentes. Tome 1. Paris : Flohic, 2002. p. 336.

  • Texier, Jean. Inventaire archéologique de l’arrondissement de Saint-Jean d’Angély. 6e fascicule, Canton de Loulay. Saint-Jean d'Angély, imprimerie Brisson, 1972. p 26, 27.

(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel ; (c) Vals de Saintonge Communauté (c) Vals de Saintonge Communauté - Moretti Pierrette - Lhuissier Nathalie
Lhuissier Nathalie

Chargée de mission entre 2004 et 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.