Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Sylvain de Saint-Sauvant

Dossier IA17037752 réalisé en 2014

Fiche

L'église de Saint-Sauvant présente deux aspects fort différents selon qu'on l'aborde par le sud-ouest ou par le nord-est, puisque une forteresse coexiste avec un chevet très caractéristique des églises romanes saintongeaises.

Cet édifice, dédié à saint Sylvain, a été bâti au 12e siècle en haut d'un promontoire surplombant la vallée du Coran. Des désordres dans ses maçonneries des côtés nord, ouest et sud sont vraisemblablement à l'origine de la construction de gros massifs qui lui donnent cette apparence d'église fortifiée, alors que les seules traces de fortifications visibles concernent la tour d'escalier et semblent dater des guerres de Religion.

Le portail ouvre entre deux de ces énormes contreforts. Il est doté de trois voussures ornées de motifs géométriques et de feuillages. Les deux colonnes qui l'encadrent ont de très beaux chapiteaux finement sculptés. Le clocher, grosse tout carrée, possède trois étages de hauteur différente ; le premier est orné de trois baies aveugles sur chaque face, alors que les autres accueillent deux baies en plein cintre écartées au deuxième et rapprochées au troisième, ce jeu sur les niveaux et les ouvertures donne de la légèreté à la composition.

Typique des églises romanes saintongeaises, l'abside semi-circulaire est rythmée en travées par des contreforts-colonnes montant jusqu'à la corniche, encadrées par deux colonnes adossées reliées par une frise de trois ou quatre arcatures en plein cintre qui surmonte une baie. Ce système décoratif confère une grande élégance au chevet.

A l'intérieur, en raison de la déclivité du terrain d'est en ouest, une différence de niveau de plus de 2 m existe entre le sol de la nef et celui du sanctuaire. La nef unique, de trois travées, est couverte d'une voûte en berceau brisé dont les doubleaux reposent sur des pilastres. La troisième travée ouvre au nord et au sud sur des chapelles formant transept. La quatrième travée sous clocher est recouvert d'une coupole sur pendentifs. Le choeur, constitué d'une travée droite et d'une abside voûtée en cul-de-four, est éclairé par cinq fenêtres dotées de colonnettes.

Vocablessaint Sylvain
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonRégion Poitou-Charentes - Burie
AdresseCommune : Saint-Sauvant
Cadastre : AC 8
Période(s)Principale : 12e siècle
Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH, 1914/10/24
Précisions sur la protection

Eglise : classement par arrêté du 24 octobre 1914.

Références documentaires

Bibliographie
  • Connoué, Charles. Les églises de Saintonge, tome I. - Saintes : Delavaud, 1952-1961.

    p. 134
  • Crozet, René. L'art roman en Saintonge. Paris : Picard, 1971.

    p. 77, 80, 92, 94, 119, 125
  • Crozet, René. Dictionnaire des églises de France. Paris : Robert Laffont, 1967, tome IIIc, Poitou-Saintonge-Angoumois.

    p. 187
  • Froidevaux, Y.-M. Contribution à l'étude des problèmes de restauration à propos de dix églises romanes des Charentes. Monuments historiques de la France, 1974, n° 2.

    p. 17, 19, 36, 42, 56
(c) Région Poitou-Charentes, Inventaire du patrimoine culturel - Sarrazin Christine - Moisdon Pascale